Rubrique :

Marche de jeudi prochain : Moïse Katumbi en fuite puis bloqué à Kasangulu !

Alors qu’ils se sont ligués pour mener un combat sans relâche, le président d’Ensemble pour la République, l’un des principaux partis d’opposition, a tenté de fuir momentanément la lutte pour entamer un safari dans le Kongo-Central.

Cette décision a suscité de nombreuses interrogations chez les observateurs qui se demandent si le leader de ce parti mène une opposition pour le bien-être de la population ou pour ses intérêts personnels.

Pourtant, quelques jours auparavant, lui et ses trois collègues de l’opposition Augustin Matata Ponyo, Martin Fayulu et Delly Sessanga avaient saisi à nouveau le gouverneur de Kinshasa pour protester contre le processus électoral en cours, qu’ils jugent chaotique.

Leur intention était de mener un sit-in devant le siège de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) pour exprimer leur mécontentement.

Mais voilà, le président d’Ensemble pour la République préfère prendre la tangente momentanément pour effectuer un safari dans le Kongo-Central. Les équipes de Moïse Katumbi, l’un des leaders de l’opposition congolaise, sont déjà sur place.

Toutefois, le gouvernement Guy Bandu a demandé à Katumbi de limiter ses activités à une seule journée. Le gouvernement évoque des imprécisions dans le programme de l’opposant et des difficultés pour garantir l’ordre public.

Katumbi bloqué à Kasangulu

Moïse Katumbi a boycotté cette décision du gouverneur Guy Bandu et a maintenu son agenda. Finalement il a été vite bloqué au niveau de péage de Kasangulu par un impressionnant dispositif policier dépêché par le gouvernement provincial, apprend-on.

Cette décision soulève de nombreuses interrogations sur les réelles motivations de l’opposition. Certains observateurs se demandent si les leaders de l’opposition mènent une lutte pour le bien-être de la population ou pour servir leurs propres intérêts. En effet, ces derniers temps, les leaders de l’opposition congolaise paraissent plus préoccupés par leurs divergences personnelles que par la situation politique de leur pays.

Il est donc crucial pour l’opposition congolaise de maintenir leur unité et leur cohésion pour mettre fin à la crise politique qui secoue la RDC depuis plusieurs années et permettre au peuple congolais de vivre dans un pays libre et démocratique.

Antoine Botshili

dans la même rubrique

FNJ-CAFE POLITIQUE : « Il est important pour nous de nous impliquer davantage et de nous...

C’est sans doute le flambeau de la jeunesse consciente et aguerrie face aux enjeux politique de l’heure qui s’allume...

Enquête bouclée par le parquet : Okende s’est « suicidé »

Le parquet général a annoncé avoir finalisé son enquête sur la mort de l'opposant Chérubin Okende en juillet 2023,...

Formation du nouveau Gouvernement : Auprès du Chef de l’Etat, l’informateur Augustin Kabuya reçoit une...

Après avoir achevé avec succès sa mission constitutionnelle d'identifier la majorité parlementaire, l'Honorable Augustin Kabuya se voit confier, par...

RDC : après la présentation de son rapport à Tshisekedi, Kabuya reconduit informateur

Dans une série de consultations visant à déterminer la majorité parlementaire en République Démocratique du Congo, l'Informateur Augustin Kabuya...

Course au gouvernorat de Kinshasa : Pourquoi Deo Kasongo est-il victime d’une campagne de diabolisation...

À quelques jours de la fin du dépôt des candidatures au gouvernorat de Kinshasa, Deo Kasongo est victime d’une...

Informateur : l’UDPS jette des fleurs à Augustin Kabuya

Conduit par le Secrétaire général adjoint Deo Buzibu Balola, une délégation de l'UDPS a tenu des discussions fructueuses ce...

Nomination du Premier ministre : Tshisekedi dévoile la date

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a dévoilé lors d'un briefing de presse en direct de la RTNC...

RDC: Sous la direction de l’Honorable Laurent Batumona, le Regroupement politique AAAP reçu par l’informateur

Sans désemparer, les consultations initiées par l'informateur Augustin Kabuya dans le cadre de sa mission officielle se succèdent à...