Rubrique :

Succession Akafomo: Serge Akafomo a franchi le Rubicon en tabassant ses frères et soeurs

Serge Akafomo, chargé de mission du gouverneur de la Tshopo se comporte en gangster. En témoigne l’extrait de vidéo que nous publions ci-dessous où il a scandalisé la population du quartier où habite une frange de sa famille. Agissant sous la couverture de Madeleine Nikomba, Serge Akafomo a franchi donc le Rubicon le week-end dernier à tabassant les membres de sa famille qui se trouvent présentement à l’hôpital. Récit.

Un scandale immobilier secoue Kisangani dans la province de la Tshopo depuis l’annulation du certificat de succession de l’immeuble S.U 1102 par Serge Akafomo Likanja.

Ce certificat a été obtenu sous l’influence de Madeleine Nikomba, malgré une interdiction de sa délivrance par le tribunal de grande instance de Kisangani. La CODIS, représentée par Serge Akafomo, a fait appel contre la décision devant la cour d’appel de la Tshopo, mais la Cour de cassation a confirmé que la CODIS est une société inexistante et a renvoyé l’affaire à Kisangani devant la cour d appel de la tshopo pour défaut de qualité.

La Cour d’appel de kinshasa matete après les troubles à la cour d appel de la tshopo a ensuite confirmé la décision du TGI Kisangani annulant le certificat de la CODIS. La succession Akafomo Mongo Antoine est désormais reconnue comme seule et unique propriétaire de l’immeuble Rivoli, située en face de la prison centrale de Kisangani.

Malgré cela, Serge Akafomo s’entête dans sa démarche à pouvoir dépouiller le bien immobilier de la succession. On rappelle que ce dernier à eu par le passé à vendre presque tout le patrimoine immobilier de la succession Akafomo à Kinshasa tout comme à Kisangani et continu à percevoir de loyer même au beech zimex par des méthodes louches narguant ses frères et soeurs.

Pour le cas de l’immeuble susdit Les frères et fils d’Antoine ont dû se rendre à Kisangani pour trouver une solution car l’immeuble a été vendu depuis longtemps et ils courent des arrestations et des violences de la part de leur frère, qui se prétend intouchable en tant que chargé de mission du gouvernorat de la Tshopo. Cette situation crée un grand trouble à Kisangani voire même une insécurité en face de la prise au risque de permettre aux prisonniers de s’évader .

Malgré la décision de la Cour de cassation, le dernier jugement de Matete à Kinshasa en novembre 2022 a rétabli le certificat de succession, mais il est clair que cette affaire continue de faire des vagues dans la ville.

Les autorités judiciaires, administratives et politiques doivent prendre des mesures fermes pour éviter que de telles situations ne se reproduisent à l’avenir et pour garantir que la justice soit respectée dans tous les cas, sans exception.
Le chargé de mission de madame gouverneur s evertue dans les actes de vandalisme en commettant des infractions chaque jour contre ses frères, tantes , oncles, soeurs parce qu’il se croit intouchable à côté de madame, tenez après avoir arrêté ses frères chez le colonel yahwe le vendredi passé, il a cru que seul le cachot peut l aider à se maintenir propriétaire de l immeuble Rivoli à tort, il a ensuite le samedi incarcéré ses frères au commandement ville , c est le parquet après lecture de différentes décisions qui les a relaxé le lundi passé. Le mardi il est revenu au lieu du crime en tabassant lui même et sa bande ses frères qui sont internés à l Hopital tout en jetant dehors leur bien et volé nourriture et matelas, heureusement que la justice et juste ils occupent jusqu’à preuve du contraire leur immeuble et ont été officiellement installé accompagné d une sécurité forte pour les mèttre or d état de nouir de leur frère qui est devenu récidiviste.

Vidéo

Le Baromètre

dans la même rubrique

Kasaï central : Mise en place d’une commission d’arbitrage et réconciliation à l’assemblée provinciale

Dans la plénière de ce lundi 10 juin 2023, une nouvelle commission constituée de plus de 8 membres en...

Kongo Central : forte suspicion de fraude électorale aux scrutins des sénateurs et gouverneurs

Un groupe de députés provinciaux du Kongo Central a vivement critiqué les irrégularités qui ont marqué le scrutin pour...

Un duo dynamique pour la Tshopo : Kanga et Lendongolia pour redresser la gestion chaotique...

La Tshopo, province autrefois en déclin, a trouvé une nouvelle lueur d'espoir avec l'élection de Matheus Kanga et Paulin...

Tshopo: Sylvain Alongo après le dépôt de son projet de société : “je vous assure...

Le professeur Dr Sylvain Alongo Longomba, candidat indépendant au gouvernorat de la Tshopo, a déposé son projet de société...

Violation de la loi par Madeleine Nikomba : l’appel à l’ordre de la NDSCI Tshopo

Me Christian Kambi, président de la Nouvelle dynamique de la société civile - NDSCI Tshopo, a souligné l'importance de...

Kongo Central , violation flagrante de l’article 8: un Vice-gouverneur en fonction siège en même...

La Cour d'appel de Matadi est appelée à faire respecter les textes. Ne pas invalider la candidature du Vice-gouverneur...

UNIKIS: Relance des activités de l’aumônerie par la communauté Catholique universitaire

Après des années de léthargie, la communauté catholique universitaire de Kisangani a décidé de se mobiliser pour relancer les...

Assemblée provinciale de la Tshopo: Matheus Kanga attend d’être jugé par les actes

Dans un discours poignant prononcé mardi 26 mars lors de son installation en tant que président de l'Assemblée provinciale...