Rubrique :

La proposition constitutionnelle audacieuse du professeur Isidore Ndaywel pour un avenir plus équitable

Dans une démarche visant à renforcer la démocratie et la représentativité en RDC, le professeur Isidore Ndaywel propose une nouvelle constitution qui apporte des changements significatifs dans le paysage politique.

Cette proposition ambitieuse, axée sur la limitation des mandats, la réforme des organes législatifs et l’égalité des genres, cherche à instaurer un renouveau démocratique dans le pays.

Vers une représentativité renforcée

Le premier point majeur de cette proposition constitutionnelle concerne la durée du mandat présidentiel. Selon Ndaywel, le mandat présidentiel devrait être fixé à 9 ans, non renouvelables. Cette mesure vise à éviter les prolongations excessives du pouvoir et à garantir une alternance régulière à la tête de l’État.

En ce qui concerne le pouvoir législatif, la proposition suggère un mandat de 7 ans pour le législatif national, renouvelable une seule fois. De même, le législatif régional serait doté d’un mandat de 5 ans, également renouvelable une seule fois. Ces ajustements visent à assurer une stabilité politique tout en permettant une rotation des représentants élus.

Innovation politique

Un autre aspect important de cette nouvelle constitution concerne la composition du gouvernement central. Selon la proposition, le gouvernement central devrait comprendre au minimum 35 membres, avec au moins 5 membres issus de chaque région.

Cette mesure permettrait une meilleure représentation des différentes régions du pays au sein du gouvernement, favorisant ainsi l’inclusion et la prise en compte des intérêts régionaux dans le processus décisionnel.

La proposition constitutionnelle prévoit également la création de gouvernements régionaux dirigés par un Gouverneur, accompagné d’au moins 3 membres, dont au moins une femme. Cette mesure vise à promouvoir l’égalité des genres et à assurer une représentation équilibrée dans les organes de gouvernance régionale.

Enfin, le professeur Ndaywel souligne l’importance d’une élection en tandem du président et du vice-président de la RDC, afin de promouvoir le genre et la représentativité. Cette approche garantirait une plus grande diversité dans les plus hautes instances du pays, donnant ainsi une voix égale aux hommes et aux femmes dans la prise de décision politique.

La proposition du professeur Isidore Ndaywel pour une nouvelle constitution en RDC est audacieuse et ambitieuse. Elle cherche à instaurer un renouveau démocratique en limitant les mandats présidentiels, en réformant les organes législatifs et en favorisant une meilleure représentation des régions et des genres.

Si cette proposition devait être adoptée, elle pourrait marquer un tournant majeur dans l’histoire de la RDC en renforçant la démocratie et en garantissant une représentativité plus équitable.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

ASSEMBLÉE NATIONALE : LE CONGRÈS AMÉRICAIN DILIGENTE UNE MISSION DANS LE CADRE DE LA DIPLOMATIE...

Dans le cadre de la diplomatie parlementaire, le Congrès américain a dépêché une délégation des représentants en République Démocratique...

Crise à UDPS/ Tshisekedi : Les fédérations extérieures demeurent respectueuses des résolutions du Congrès de...

Les fédérations de l'UDPS/Tshisekedi de la Grande Bretagne, Allemagne, France, Etats-Unis, Canada, Suisse, Hollande, Suède, et Irlande restent respectueuses...

UDPS :  » Le zèle amère qui remplit le cœur des gens les rendent aveugle...

Les partis politiques disséminés à travers la République Démocratique du Congo et dans le monde constituent l'expression de la...

Le ministre Doudou Fwamba impose sa marque : réformes et stabilité financière en RDC

Depuis sa prise de fonctions en tant qu'argentier national, le ministre des Finances Doudou Roussel Fwamba Lukunde Li-Botayi a...

Tanganyika : Le DG Mutuwa Matendo Pierrot honore l’accueil du gouverneur Christian Kitungwa

Le samedi 13 juillet dernier, M. Mutuwa Matendo Pierrot, le génie en fiscalité et Directeur général de la DGRTANG,...

Diplomatie parlementaire : les parlementaires français du groupe d’amitié France-Afrique central étaient en séance de...

En séjour à Kinshasa dans le cadre de la diplomatie parlementaire, une forte délégation des Sénateurs Francais du groupe...

Koffi Olomide face au CSAC : la polémique sur les violences dans l’Est de la...

Le célèbre chanteur congolais Koffi Olomide a récemment partagé son point de vue sur la situation sécuritaire en RD...

Réunion cruciale de l’UNC : les enjeux de l’avenir se dessinent

Mardi 09 juillet dernier a été une journée très remarquable pour les membres de l'Union pour la Nation Congolaise...