Rubrique :

Cour constitutionnelle : le prononcé de l’affaire Matata Ponyo renvoyé au 18 mars 2024

Le prononcé à la cour constitutionnelle de la République démocratique du Congo, de l’affaire Matata Ponyo Mapon, candidat président aux élections de 2023 dans le dossier Bukanga Lonzo (détournement de 115 millions USD)est renvoyé au 18 mars 2024, a-t-on appris de source judiciaire.

« La Cour a rejeté toutes les exceptions soulevées par les requérants. Le procès suivra son cours normal. La date est choisie à cause de Matata compte tenu de sa candidature à la présidentielle de 2023. La Cour étant le garant de la constitution et de processus électoral ne peut pas empêcher un candidat de faire sa campagne électorale. », a décidé la cour.« La cour constitutionnelle, siégeant en matière répressive, prononcera à son audience publique lundi (…) l’affaire Ministère public C/Matata Ponyo Mapon Augustin, Grolber Christo Stephanus et Mutombo Nyembo Deogratias », avait-on lu dans l’extrait de rôle signé le mardi 7 novembre par le greffier en chef de cette juridiction.

Détournement présumé

Cette affaire est en lien avec le détournement présumé de plus de 115 millions USD versés par le gouvernement de l’époque, dans le cadre du projet du parc agroindustriel de Bukangalonzo, dans la province du Kwango. A son audience du 25 septembre, la cour avait accordé 21 jours au prévenu Matata pour se préparer à comparaître personnellement à l’audience du 16 octobre « quelle que soit sa condition de santé » «Par la suite, le prévenu n’avait pas comparu physiquement et ses avocats avaient présenté à la Cour le rapport médical de son état de santé qui nécessite une prise en charge à l’étranger. La Cour qui ne l’avait pas pris en compte avait décidé de le poursuivre » par défaut , demandant à ses conseils de se retirer de la barre.

Il est porté contre Matata Ponyo, l’homme d’affaires sud-africain Groobler et l’ancien gouverneur de la Banque centrale, Deogratias Mutombo des accusations de détournement des fonds de plus de 115 millions USD, à travers des avantages financiers indus, de surfacturations, de création de sociétés écrans, ainsi que de détournement des procédures administratives.

Matata Ponyo et Mutombo sont également accusés d’avoir omis de verser 89 millions de dollars destinés à la construction du marché international de Kinshasa. L’ancien Premier ministreAugustin Matata Ponyo, est candidat à l’élection présidentielle prévue le 20 décembre 2023. Ce renvoi à mars 2023 lui permettra de faire sa campagne dans le calme.

Avec ACP

dans la même rubrique

Bureau définitif de l’AN : ticket de l’Union sacrée dévoilé, place aux élections ce mercredi

Le mercredi 22 mai, l'Assemblée nationale se prépare à élire et installer son bureau définitif dans la salle des...

Élections de gouverneur et vice-gouverneur annulées: Le conseil d’État sauve la démocratie au Kongo Central

Le Kongo Central, terre emblématique de Kimbangu et de Kasa-Vubu, a vécu lundi dans la soirée un tournant majeur...

Tentative d’assassinat contre Kamerhe, la réaction musclée de l’UNC

Ce dimanche 19 mai, Vital Kamerhe, président national de l'Union pour la nation congolaise (UNC), a échappé de justesse...

“Mon mari m’a réveillée…”, témoignage glacial de l’épouse de Kamerhe

La nuit du 19 mai a été marquée par une attaque violente à la résidence de Vital Kamerhe, candidat...

Coup d’État militaire déjoué : les FARDC rétablissent l’ordre

Une annonce choc a secoué la RDC ce dimanche 19 mai, confirmant la défaite d'un coup d'État militaire par...

Assemblée nationale : Kamerhe fait peur, sa résidence attaquée par un commando armé

Une nuit de terreur a frappé la résidence du député national Vital Kamerhe, sise sur l'avenue Roi Baudouin à...

Mboso sous le feu ardent : recrutement scandaleux de 200 nouvelles unités, dont plus de...

Christophe Mboso, président du bureau d'âge et sortant de l'Assemblée nationale, est une fois de plus au cœur d'une...

IBTP/Kisangani : Course à la coordination estudiantine, 4 candidatures validées

Plusieurs candidatures parmi lesquelles 4 seulement sont retenues pour les élections des représentants des étudiants de l’institut du bâtiment...