Rubrique :

Mont-Amba: le n°769 à la députation nationale Augustin Kabuya mobilise pour le vote massif du Candidat-Président numéro 20

Dans le cadre de la campagne électorale en cours en République démocratique du Congo, le Secrétaire Général de l’UDPS et Candidat numéro 7 6 9 aux législatives nationales dans la circonscription électorale de Mont-Amba à Kinshasa, monsieur Augustin Kabuya a visité ce vendredi, 08 décembre 2023, quatre différents endroits où l’équipe de sa campagne a mobilisé de centaine des personnes.

Sa journée à débuté avec la Dynamique des Femmes Enseignantes de Mont-Amba, DY.FE.MA, section de Limete, à la salle des réunions de la paroisse Saint Dominique. Ensuite, c’était le tour des épouses des Policiers à la Foire Internationale de Kinshasa, la salle Bizuela à Kingabwa avec les chefs des équipes et points focaux de sa campagne au quartier Kingabwa, et pour finir avec les membres de la DY.FE.MA/Lemba dans la salle des réunions de l’école Saint Théophile.

Partout où il est passé, Augustin Kabuya est revenu sur un même credo, à savoir : la nécessité de réélire le Chef de l’État en le votant massivement à la présidentielle du 20 décembre 2023. À en croire le Chef de l’administration du parti présidentiel, plusieurs raisons entrent en jeu pour ce choix.

 » Au-delà d’être un vrai congolais dont les parents et la famille biologique sont connus de tous, Félix-Antoine TSHISEKEDI dispose d’un bilan élogieux dans tous les secteurs de la vie publique, appuyé essentiellement par la gratuité de l’enseignement de base, de la gratuité de la maternité et des soins de santé aux nouveaux-nés », explique-t-il, avant de révéler que la candidature de Moïse Katumbi découle d’un plan machiavélique d’un groupe d’occidentaux qui veulent recoloniser la RDC, en imposant à sa tête un dirigeant de leur obédience pour servir leurs intérêts au détriment du peuple congolais.

D’après Augustin Kabuya, en se refusant d’invalider certaines candidatures jugées sournoises du fait de nationalité douteuse de leurs porteurs, la Commission Électorale Nationale Indépendante et la Cour Constitutionnelle ont placé les congolais devant leur responsabilité historique. Il leur revient à ce stade de rejeter, en toute souveraineté, les candidats de l’étranger.

Parlant spécialement de Moïse Katumbi, Augustin Kabuya affirme que celui-ci a lui-même indiqué, dans ses anciennes sorties médiatiques, que son père, de nationalité greco-juive, avait épousé sa mère qui était zambienne. Au nom de quoi, poursuit-il, il se targue à s’auto- proclamer congolais, au point de vouloir même devenir Président de la République. Que neni! Ne le votez pas, tranche-t-il.

Pour preuve, il lui sera difficile de vous citer les noms ne fût-ce que de deux membres de la famille biologique de son père et de sa mère.

Toujours dans ce chapitre, le SG Augustin Kabuya dit ne pas comprendre qu’Olivier Kamitatu qui a assumé les fonctions de Président de l’Assemblée nationale dans ce pays, s’est résolu de s’afficher comme porteur de mallette de Moïse Katumbi, tandis que l’ancien Premier ministre Matata Ponyo est devenu chauffeur de Moïse Katumbi, juste pour l’argent.

Quant à Franck Diongo et Delly Sessanga, c’est connu de tous que ce sont des lèche-bottes de Katumbi depuis belle lurette. Leur ralliement à leur maitre à penser était prévisible, a-t-il dit.

Dans son speech, Augustin KABUYA a aussi demandé à ses interlocuteurs de réélire le Chef de l’État avec une majorité écrasante pour lui permettre d’avoir les mains libres dans la gestion du pays. Pour ce faire, il les invite à élire les candidats de l’UDPS alignés à travers toute l’étendue du territoire national et plus particulièrement le numéro 7 6 9 dans la circonscription électorale de Mont-Amba. Il leur a remis des pagnes frappés de l’effigie du Chef de l’Etat Mukwatombolo accompagnés d’une enveloppe pour leur permettre de faire coudre des modèles de leur choix.

Concernant le déroulement de la campagne électorale, Augustin Kabuya A47 dit exprimer sa satisfaction au regard de ses pairs du Présidium de l’Union Sacrée qui se sont révélés très efficaces pour la campagne du Chef de l’Etat.

En sa qualité de coordonnateur de la campagne du Chef de l’Etat dans le Grand Kasaï, Augustin Kabuya a aussi annoncé son voyage ce Samedi, 09 décembre, pour la ville de Tshikapa dans la province du Kasaï, avant d’aller à Lodja dans la province de Sankuru.

769, c’est votre adresse inoubliable pour le Mont-Amba.

À suivre…

Avec LIBERTÉ PLUS

dans la même rubrique

Tête-à-tête délégation du présidium de l’Union et Premier ministre: Vital Kamerhe encense Judith Tuluka

Une délégation du présidium de l'Union sacrée, la plateforme politique clé du mandat de Félix Tshisekedi, a tenu des...

Assemblée nationale : Christophe Mboso traduit en justice !

Depuis un certain temps, une vive confrontation persiste entre le président du bureau d'âge de l'Assemblée nationale et les...

Course au perchoir de l’Assemblée nationale : Christophe Mboso isolé !

Dans ce contexte de recomposition post-électorale des institutions publiques, l’opinion nationale assiste à la mise en place d’une machine...

Sondage Echos d’opinion : Top des meilleurs gouverneurs ayant construits beaucoup d’infrastructures sous le premier...

A chaque conférence des gouverneurs de province, le chef de l’Etat n’avait cessé de rappeler sa vision qui, selon...

Les Jeunes de l’UNC-Kinshasa célèbrent l’inspiration de Vital Kamerhe

Sous une pluie battante lundi 08 avril, les jeunes de l'UNC-Kinshasa se sont unis autour du président Joël Mongu...

Assemblée nationale : Mboso force la main de Félix Tshisekedi et va déjà en campagne...

Alors que l'attente du calendrier pour l'élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale se prolonge et que le ticket...

UDPS : Augustin Kabuya convoque une réunion cruciale pour clarifier les ambitions du parti

L'Union pour la démocratie et le progrès social - UDPS, dirigée par le Secrétaire général Augustin Kabuya, a émis...