Rubrique :

Top cinq des gouverneurs qui ont mouillé le maillot pour la réélection de Félix Tshisekedi: Guy Bandu trône en tête !

La réélection du candidat numéro 20 est déjà confirmée par la Cour constitutionnelle. Il ne reste plus que sa prestation de serment devant la même haute instance judiciaire, en qualité de président de la République démocratique du Congo pour un second mandat de cinq ans.

Cette réélection a été rendue possible, on le sait, par la forte mobilisation de quelques gouverneurs de provinces. Ce sont également leurs performances obtenues dans le cadre de la matérialisation de la vision du chef de l’Etat au cours de son premier quinquennat, ont convaincu les populations du bien-fondé de renouveler leur confiance au candidat numéro 20 afin de lui redonner la possibilité de parachever les actions salvatrices entamées pour la reconstruction du pays et le bien-être du peuple congolais.

Le sondage réalisé par notre rédaction juste après le déroulement de la présidentielle du 20 décembre dernier, a donc permis de dégager cinq gouverneurs de province dont la contribution à la victoire de Félix Tshisekedi aura été très positive. Le gouverneur de la province du Kongo Central, Guy Bandu vient en tête de liste, suivi de ses collègues de Kinshasa, du Haut-Katanga, du Lualaba, et du Sud-Kivu.

Guy Bandu

Comme on le sait, la province du Kongo central a toujours voté pour le candidat de l’opposition. A ce propos, l’on se rappelle qu’en 2018, Martin Fayulu avait été massivement élu dans cette partie du pays. Il en est de même en 2011 avec Etienne Tshisekedi d’heureuse mémoire et en 2006 avec Jean-Pierre Bemba. Avec la présence à la tête de l’Exécutif provincial, de Guy Bandu, la donne a radicalement changé. On en veut pour preuve le score obtenu dans cette province par le chef de l’État à la présidentielle, soit 94%. Ce qui constitue une première.
Les observateurs qui ont suivi la forte mobilisation orchestrée par le gouverneur Guy Bandu dans le cadre de la campagne présidentielle, ne doutaient pas du résultat final. Grâce notamment à ses nombreuses réalisations. Un fait qui n’est pas anodin pour tout observateur averti de la scène politique congolaise. Tout portait à croire que cette fois, le choix de cette province devait porter pour la première fois sur le président sortant qui sollicitait un second mandat.

Après un premier meeting le dimanche 19 novembre au stade des Martyrs de Kinshasa pour lancer sa campagne électorale, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est retrouvé du 20 au 22 novembre 2022 au Kongo Central, première province à recevoir le candidat numéro 20.
Le défi pour le gouverneur de province, le Dr Guy Bandu Ndungidi, leader de l’Union sacrée de la nation pour le Kongo Central était d’un double enjeu: mobiliser suffisamment de monde dans le parcours du président de la République pour le rassurer de cette victoire historique, mais aussi donner le ton à toutes les autres provinces alignées sur le parcours de Félix Tshisekedi.
Le pari a réussi pour le numéro un du Kongo Central: toutes les étapes du candidat président ont connu un engouement sans précédent. Son passage à Muanda, Boma, Matadi, Tshela, Kimpese, Mbanza-Ngungu et Kisantu ont connu la même scène de liesse: des dizaines de milliers de personnes enthousiastes se rassemblaient sur tous les terrains où le président devait passer pour démontrer leur attachement sans équivoque, comme pour le remercier de l’intérêt manifeste qu’il accorde à cette province.
Cette tournée a fait rappeler à beaucoup d’anciens celle au cours de laquelle le leader historique de l’opposition congolaise, feu Etienne Tshisekedi, avait fait un raz-de-marée au Kongo Central, alors qu’il était lui aussi en campagne pour briguer la magistrature suprême.

L’histoire s’est donc répétée

Durant cette tournée couronnée de succès, les habitants du Kongo Central ont démontré leur volonté d’accorder à Félix-Antoine Tshisekedi, qu’ils appellent désormais « Béton na Beto » (Notre Béton) un second mandat à la tête de la RDC, par une majorité écrasante aux élections du 20 décembre.

Les réalisations de Guy Bandu: base de la victoire de Félix Tshisekedi

En seulement 14 mois, le Dr Guy Bandu s’est distingué par un travail harassant ayant donné les réalisations qui lui sont créditées aujourd’hui. Ses prouesses sont manifestes dans plusieurs secteurs, notamment:

Education : une prime de gratuité a été payée 23.000 enseignants évaluée à plus de 680 millions de francs congolais par mois; dix écoles techniques ont été construites dans chaque territoire équipées de plus de 3.000 bancs; une bourse d’études universitaires a été octroyée à 20 diplômés d’Etat; et des bus Trans Academia circulent dans la ville de Matadi pour le déplacement à moindre coût des étudiants.

Santé et Hygiène : médecin de son état, le gouverneur Dr Guy Bandu Ndungidi ne pouvait pas se montrer insensible aux problèmes de santé qui affectent ses administrés. C’est ainsi qu’il a construit et aménagé plus de 300 forages, bornes fontaines et sources d’eau potable sur dans tous les territoires qui composent cette province.

Infrastructures : Le parachèvement au plus vite des travaux de construction du stade Lumumba de Matadi dont les travaux amorcés il y a plus de dix ans, a constitué le souci primordial des sportifs de la ville portuaire du Kongo Central. A ce sujet, le gouverneur Guy Bandu Ndungidi qui a enregistré les doléances de nombreux sportifs et non sportifs de cette ville, est déterminé à réaliser sa promesse, celle d’achever tous les travaux de construction de ce complexe sportif devant répondre aux normes internationales.

Le matériel pour les travaux de finissage du stade Lumumba à Matadi


A cet effet, le chef de l’Exécutif provincial, a dépêché une mission en Afrique du Sud et plus particulièrement dans la ville de Pretoria en vue de se rendre compte des travaux de construction de la toiture devant recouvrir les installations dudit stade.
Aussitôt arrivée dans la ville sud-africaine de Pretoria, cette mission a eu des échanges très fructueux avec les partenaires du pays de Nelson Mandela en charge de la construction de ladite toiture.
Selon ces derniers, cette toiture dont les travaux tendent lentement mais sûrement vers la fin, pourrait être complètement posée au Stade Lumumba de Matadi dans un délai de plus ou moins 3 mois.
C’est autant dire que le Dr. Guy Bandu Ndungidi attache une importance indéniable à la fin des travaux de ce stade.

Route de desserte agricole : Une route de desserte agricole longue de 14 km reliant la bifurcation Mayanda au village Kiwele-wele dans le secteur de Boma-Bungu est en pleine réhabilitation. Les travaux sont exécutés par les membres de la fondation les Warriors de Flory de Mbadu.
Financés par le Fonds national d’entretien routier –FONER- pour le compte du gouvernement provincial du Kongo Central, ces travaux sont exécutés par la méthode de haute intensité de mains d’œuvre –HIMO- par des cantonniers qui sont les membres de cette ASBL d’appui aux actions du gouverneur de cette province, le Dr Guy Bandu.

Ces travaux de réhabilitation permettront de maintenir, pendant cette période des pluies, cette route de desserte agricole en bon état  afin de faciliter aux agriculteurs l’évacuation de leurs productions principalement vers Boma ainsi que d’autres centres de consommation. 
Modernisation de la route Ango-Ango : Le gouverneur Guy Bandu Ndungidi a procédé au lancement des travaux de modernisation et de construction de la route Ango-Ango à Matadi. Au nom de la population, l’autorité urbaine a remercié le gouverneur de province pour son attention aux cris de la population. La ville de Matadi se voit très honorée par le fait que cette réhabilitation va aider à désenclaver et réduire tant soit peu les embouteillages dans cette contrée. Les travaux de construction de cette nouvelle route d’accès au port MGT seront exécutés sur le tronçon compris entre le rond-point Kinkanda-l’entrée SEP Congo jusqu’au port MGT.

Gentiny Ngobila

En prélude de la sortie officielle de l’Union sacrée de la Nation, le Secrétaire général de l’Alliance des Congolais Progressistes –ACP- dont Gentiny Ngobila est l’autorité morale, avait indiqué que l’objectif est non seulement de travailler pour la réussite de ce grand événement, mais aussi de réitérer l’attachement de Gentiny Ngobila ainsi que de l’ACP à la vision du chef de l’État, Félix Tshisekedi. Faisant d’une pierre deux coups, le Secrétaire général avait aussi annoncé la création, par l’autorité morale, d’un regroupement politique électoral autour de l’ACP. ACP et alliés (ACP-A), a-t-il dit, sera sauf changement de dernière minute, le nom de ce nouveau regroupement. C’est donc dans le cadre de cette plateforme politique que Gentiny Ngobila et tous les membres s’étaient jetés dans la bataille pour la réélection du candidat numéro vingt.

Fifi Masuka Saini

Fifi Masuka Saini, gouverneure de la province de Lualaba, avait occupé le devant de la scène en lançant sa plateforme politique et électorale, qui porte son nom. La sortie officielle de cette plateforme s’était déroulée le samedi 7 octobre 2023, à Kinshasa. Lors de son discours prononcé en lingala devant la foule, Fifi Masuka, autorité morale, avait exprimé le soutien indéfectible de sa plateforme à la réélection du président de la République, Félix Tshisekedi. Elle avait salué ses réalisations, mettant en avant son dévouement remarquable et son engagement inébranlable en faveur du développement du pays. En exhortant le peuple congolais à renouveler sa confiance envers le président Tshisekedi à travers un deuxième mandat, elle avait souligné l’importance vitale de la continuité et de la stabilité pour favoriser de nouveaux progrès au profit de la nation.
La coalition politique et électorale de Fifi Masuka réunit trois regroupements politiques: Alliance 24 (A24), Alliance des Nationalistes (AN) et Alliance 25 (A25). La convergence de ces forces politiques met en évidence une vision partagée et des valeurs communes qui les unissent autour d’un objectif collectif: la réélection du président Félix Tshisekedi. 

Jacques Kyabula

Le gouverneur du Haut-Katabga et autorité morale «Action pour la rupture et le développement» -ARD- avait, dès le départ, rejoint l’Union sacrée de la nation et s’était mobilisé dans le but de faire réélire Félix Tshisekedi lors des élections du 20 décembre 2023. Pour y arriver, il mettait au premier plan son bilan jugé largement positif par les populations du Haut-Katanga. Pour les infrastructures, la sécurité alimentaire, la sécurité des personnes et de leurs biens, le sport (le football en particulier), la justice, etc. Jacques Kyabula n’a rien laissé de côté, bien au contraire, il s’est montré très entreprenant sur le terrain.

Théo Ngwabidje

Lors de sa campagne électorale dans son fief électoral, le numéro 81, Théo Ngwabidje, avait appelé les électeurs d’Idjwi (sud-Kivu)en particulier à voter massivement pour lui à la députation nationale, mais surtout pour le numéro 20 à la présidentielle de 2023, Félix Tshisekedi, qu’il a présenté comme le garant de la paix, de la démocratie, du développement et de la souveraineté nationale. Il a souligné la vision et le leadership du chef de l’Etat qui a su redresser le pays après des années de crise, et qui a initié des réformes ambitieuses pour le bien-être du peuple congolais, notamment la gratuité de la maternité, celle de l’enseignement primaire et bientôt du cycle secondaire.

dans la même rubrique

Qu’est ce qui arrive aux ituriens, s’interroge un jeune notable

Dans une interview exclusive accordée, ce 19 février 2024, à lebatometre.cd, Olenga Omba, le jeune notable de la province...

Haut-Katanga : impact de l’exploitation minière de MMG Kinsevere, puits d’eau asséchés et maisons fissurées

Au village 93 de Kifita, en territoire de Kipushi, les habitants endurent une série d'impacts environnementaux dévastateurs causés par...

Tragédie à Kolwezi : morts et protestations dans les mines de Ruashi

Un éboulement meurtrier s'est abattu dans une mine souterraine de Ruashi Mining à Kolwezi, laissant un mort et trois...

Mambasa : Le Chef Emmanuel Leku Apuobo désigné candidat à la cooptation des députés provinciaux

Le chef de la chefferie de Walese Karo en territoire de Mambasa, Emmanuel Leku Apuobo a été désigné à...

Tshopo : voici les cinq mousquetaires prêts à vendre de nouveau la province aux enchères...

Cinq députés provinciaux du parti politique AREP de Guy Loando ont brillé par leur absence lors de la rentrée...

Stade Lumumba de Kisangani : un interminable chantier sous Madeleine Nikomba

La question cruciale concernant la fin des travaux du stade Lumumba à Kisangani se pose avec insistance, mettant en...

Kongo Central : un nouvel horizon grâce aux réalisations de Guy Bandu

En l'espace de quatorze mois, l'actuel gouverneur du Kongo Central, Guy Bandu Ndungidi, a bouleversé le paysage provincial, redéfinissant...

Mambasa : Saidi Shishombo Mihali monte au créneau et dénonce le massacre de 11 civils

Le député national Saidi Shishombo Mihali élu du territoire de Mambasa est monté au créneau et a dénoncé ce...