Rubrique :

Dadju hisse le drapeau de la RDC au sommet de l’ouverture de la CAN

Kinshasa, 13 janvier 2024.- Ce samedi, Dadju a marqué l’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en enflammant le stade Olympique d’Ebimpé à Abidjan. Accompagné de son compère du Cameroun Tayc, l’artiste a électrisé des milliers de spectateurs réunis dans le stade nouvellement construit par le gouvernement ivoirien.

Arborant fièrement le drapeau de la République démocratique du Congo, le Prince Dadj a offert une performance mémorable, propulsant la présence culturelle congolaise à de nouveaux sommets à l’échelle africaine et mondiale. Cette prestation magistrale succède aux performances notables de Fally Ipupa à la CAN 2021 et de Gims lors de la Coupe du Monde 2022, renforçant ainsi la contribution musicale congolaise sur la scène internationale.

La soirée a débuté par une atmosphère électrisante alors que les fans se sont rassemblés pour célébrer le lancement de la CAN. L’arrivée de Dadju et de TAYC sur scène a instantanément enflammé le stade, propulsant l’événement vers de nouveaux sommets d’euphorie. Arborant les couleurs vives du drapeau congolais, les artistes ont symbolisé l’unité et la fierté de leur nation, suscitant une réaction passionnée de la foule.

La présence des deux artistes congolais à un événement d’une telle envergure a indéniablement renforcé l’influence culturelle de la République démocratique du Congo. Leur participation à l’ouverture de la CAN a non seulement captivé les spectateurs présents, mais a également attiré l’attention mondiale, mettant en lumière la richesse et la diversité de la musique congolaise.

Au-delà de leur prestation musicale, la représentation de Dadju et Tayc a servi de témoignage vivant de l’impact positif de la musique congolaise et camerounaise sur la scène internationale. En arborant le drapeau de la RDC, les artistes ont véhiculé un message puissant de fierté nationale et d’unité, offrant un moment emblématique au sein de l’événement sportif le plus prestigieux du continent africain.

En succédant à d’autres artistes congolais renommés lors d’événements sportifs majeurs, Dadju et TAYC ont indéniablement hissé le drapeau de la RDC au sommet de l’ouverture de la CAN, laissant ainsi une empreinte indélébile dans l’histoire musicale et culturelle du continent africain.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Concert Fally Ipupa à LDLC Arena : la billetterie lancée !

Les fans de Fally Ipupa peuvent se réjouir car la billetterie pour ses deux concerts à Lyon et Bordeaux...

L’album « Héritage » de Dadju et Tayc explose les ventes en 8 jours !

Sorti vendredi dernier, l’album « Héritage » de Dadju et Tayc a réalisé un impressionnant total de plus de...

Concert événement de Moïse Mbiye au stade des Martyrs : Denis Lessie s’exprime

Le 19 mai prochain, l'excitation atteindra son paroxysme au stade des Martyrs de Kinshasa alors que Moïse Mbiye, icône...

Gally fait pleurer les mélomanes avec « Tu me manques »

L'artiste Gally Garvey, après le triomphe de « Amour & Moi » lors d'un concert mémorable au Terrain GD,...

Ferre Gola, le clip émouvant de « Visas » en hommage à son mécène

Ferre Gola a lancé le clip de sa chanson « Visas », extrait de son album « Dynastie 2...

“Chemin de la gloire” : après une longue attente, Héritier dévoile la date de sortie

Après une longue période d’attente, les fans d’Héritier Wata peuvent enfin marquer leur calendrier : la date de sortie...

Duel de clips : Ferre Gola tease “Visas”, Fally Ipupa réplique par “Migrant de rêve”

Fally Ipupa et Ferre Gola, deux icônes incontestées de la scène musicale congolaise, captivent l'attention de leurs fans avec...

Succès instantané : Tayc et Dadju enflamment les Charts avec « Héritage »

L'album commun tant attendu, « Héritage », de Tayc et Dadju, s'est révélé être un véritable coup de maître...