Rubrique :

Kongo Central : un nouvel horizon grâce aux réalisations de Guy Bandu

En l’espace de quatorze mois, l’actuel gouverneur du Kongo Central, Guy Bandu Ndungidi, a bouleversé le paysage provincial, redéfinissant ainsi les attentes en matière de leadership. Sa vision pragmatique et son action concrète ont marqué un tournant significatif dans la région, loin des politiques habituelles de discours vides et de promesses non tenues.

Éducation et santé : redonner de l’espoir

La gratuité de l’éducation est devenue une réalité pour 23 000 enseignants, avec une prime évaluée à plus de 680 millions de FC par mois. En outre, la construction de dix écoles techniques ainsi que d’une école équipée dans chaque territoire, pourvue de plus de 3 000 bancs, a renforcé le système éducatif. De plus, 20 diplômés d’État ont bénéficié d’une bourse d’études universitaires, tandis que les bus Trans Academia ont été acquis pour faciliter les déplacements des étudiants à moindre coût.

La santé des citoyens a également été au cœur des préoccupations, avec la construction et l’aménagement de 300 forages, bornes fontaines et sources d’eau potable, touchant ainsi la vie de plus de 700 000 personnes. De plus, les efforts déployés pour la construction et la réhabilitation des installations sanitaires ont été salués, offrant un meilleur cadre de vie aux habitants.

Jeunesse et sport : un renouveau dynamique

Le secteur du sport a été revitalisé, avec la réhabilitation du Cercle Omnisports Damar ainsi que du terrain de football Damar. Grâce à son engagement, des compétitions officielles ont repris, offrant ainsi de nouvelles opportunités aux sportifs locaux. Des tournois locaux et des compétitions nationales ont été organisés et ont permis à la province de remporter des médailles, redonnant ainsi espoir et fierté à la jeunesse locale.

Gestion et transparence : une nouvelle ère

La gestion transparente de la province a été saluée par des experts en finances publiques de la Banque Mondiale et du FMI. La réorganisation de la DGRKC, l’instauration d’une gestion efficace des péages et l’augmentation des recettes de la province de 30% témoignent de sa capacité à transformer la gouvernance provinciale. De plus, la construction de nouvelles infrastructures telles que le marché urbain de Matadi, l’achèvement de dix écoles techniques, ainsi que la modernisation et la construction de routes stratégiques ont renforcé l’impact de son mandat.

Vision agricole : un avenir partagé

Guy Bandu a également identifié l’importance du désenclavement des zones agricoles pour stimuler l’économie locale. En investissant dans la construction de routes de desserte agricole, il a ouvert la voie à une transition vers des coopératives agricoles, offrant ainsi une solution durable au problème de la sécurité alimentaire.

Projets de redynamisation

Guy Bandu a reconnu que la route nationale ne correspond plus aux ambitions nationales et provinciales. Selon lui, la construction imminente d’un port en eaux profondes à Banana rend indispensable l’expansion de la route à quatre voies, au lieu de se contenter d’une route à deux voies, susceptible de causer des dommages. Il a également souligné l’importance incontournable de la voie ferrée pour garantir une économie prospère.

Il a également mis en avant la nécessité de résoudre le problème de l’évacuation de la production agricole, en plus de connecter la province à l’énergie électrique. Il a souligné l’importance de débattre du modèle énergétique à adopter, en adéquation avec la réalité de la décentralisation, permettant à chaque province de développer un modèle énergétique adapté à ses besoins.

En outre, le programme de Développement Local des 145 Territoires vise à construire, réhabiliter et équiper les infrastructures dans chaque territoire. Enfin, le gouverneur Bandu a proposé une approche novatrice pour l’exécution de ce programme ambitieux, en donnant aux Administrateurs de territoires la responsabilité de répartir les fonds de rétrocession, affectant 60% à des projets d’investissement.

Grâce à ses réalisations, le gouverneur Bandu a été élu député national et provincial, contribuant également au score élevé de Félix Tshisekedi lors des élections générales de décembre 2023. Ainsi, le Kongo Central a amorcé un développement avancé et intégré sous sa direction, renforçant le bien-être de sa population.

Le Baromètre

dans la même rubrique

Scandale : Madeleine Nikomba laisse des cadavres dans les placards de la DGRPT !

Les agents de la Direction générale des recettes de la province de la Tshopo (DGRPT) ont exprimé leur profond...

Haut-Uele : Serge Madigo candidat gouverneur pour booster le développement rapide

Serge Madigo, originaire de la province du Haut-Uélé et géologue de profession, a annoncé son intention de se lancer...

Tshopo : candidat au gouvernorat, Sylvain Alongo, déterminé à transformer la province

Le professeur Sylvain Alongo, directeur général de l'Institut de bâtiment et travaux publics de Kisangani (IBTP-Kis) a confirmé sa...

Qu’est ce qui arrive aux ituriens, s’interroge un jeune notable

Dans une interview exclusive accordée, ce 19 février 2024, à lebatometre.cd, Olenga Omba, le jeune notable de la province...

Haut-Katanga : impact de l’exploitation minière de MMG Kinsevere, puits d’eau asséchés et maisons fissurées

Au village 93 de Kifita, en territoire de Kipushi, les habitants endurent une série d'impacts environnementaux dévastateurs causés par...

Tragédie à Kolwezi : morts et protestations dans les mines de Ruashi

Un éboulement meurtrier s'est abattu dans une mine souterraine de Ruashi Mining à Kolwezi, laissant un mort et trois...

Mambasa : Le Chef Emmanuel Leku Apuobo désigné candidat à la cooptation des députés provinciaux

Le chef de la chefferie de Walese Karo en territoire de Mambasa, Emmanuel Leku Apuobo a été désigné à...

Tshopo : voici les cinq mousquetaires prêts à vendre de nouveau la province aux enchères...

Cinq députés provinciaux du parti politique AREP de Guy Loando ont brillé par leur absence lors de la rentrée...