Rubrique :

Lutte contre la corruption et le détournement, Jules Alingete déterminé à traquer les mafieux jusqu’à leur dernier retranchement. Cas de Tony Mwaba !

Ll’IGF Jules Alingete ne reculera jamais au risque de faire perdre au pays les avancées significatives réalisées en matière de lutte contre la corruption.

Il a clairement défini le rôle crucial que son service est appelé à jouer: lutter contre la « prédation financière » dans la gestion publique et promouvoir la bonne gouvernance.

Il affirme que, soutenu par le chef de l’État, il maintiendra son engagement sans reculer. “Avec l’appui du chef de l’Etat, l’IGF ne reculera jamais au risque de faire perdre au pays les avancées significatives réalisées en matière de lutte contre la corruption”.

La « patrouille financière » dirigée par l’Inspection générale des finances intensifie ses actions, suspendant ou emprisonnant des cadres véreux et gelant des fonds publics sur le point d’être détournés. Des cas concrets, tels que la suspension du bureau du comptable de l’ex-SECOPE et les signes de détournement massif, témoignent de cette lutte acharnée contre la corruption.

Des révélations récentes font état d’irrégularités graves dans la gestion des fonds publics par le désormais ex ministre de l’Epst Tony Mwaba. D’où , le bureau du comptable de l’ex Secope vient d’être scellé. Aussi, le ministre de l’EPST, aurait engagé de manière douteuse 200 à 300 agents dans ce service chargé de paie des enseignants plutôt que les 50 prévus par l’organigramme officiel. Ces pratiques non conformes ébranlent les sphères du gouvernement, de l’administration supérieure, des services publics et des sociétés d’État.

L’IGF sous la direction d’Alingete est devenue un rempart inébranlable contre les abus financiers et la corruption, agissant avec détermination pour assurer la transparence et la responsabilité dans la gestion des fonds publics. Les actions vigoureuses de l’IGF ont un impact direct sur la culture de la gouvernance publique et envoient un message fort aux acteurs tentés par la malversation.

Les menaces et les pressions ne font pas fléchir l’IGF dans sa mission régalienne de protection des ressources publiques. Grâce à son engagement sans faille, l’IGF s’impose comme un acteur majeur dans la lutte contre la corruption en RDC, contribuant ainsi à renforcer la confiance des citoyens dans les institutions gouvernementales et à promouvoir une gestion publique transparente et responsable.

Dany Musangu

dans la même rubrique

Au briefing, Tshisekedi coupe court aux spéculations sur son lien avec le M23

Lors du briefing face à la presse ce jeudi dans la soirée, le chef de l'État Félix Tshisekedi a...

Coalition majeure : Sama Lukonde chez Augustin Kabuya

Dimanche 18 février, le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a signé un pacte d'engagement avec son regroupement politique “Agissons...

Addis-Abeba, Tshisekedi pointe du doigt Kagame comme instigateur de la guerre dans l’Est

Les travaux du mini-sommet d’Addis-Abeba sur la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC ont pris une tournure explosive...

L’Informateur Augustin Kabuya lance des consultations clés à Hilton Hôtel

Dans un tournant politique majeur, le député national Augustin Kabuya, informateur du président de la République, a entamé officiellement...

Frais Exetat 2022-2023 : l’IGF et la Cour des comptes autorisées à mener l’audit

Dans une décision, le président de la République Félix Tshisekedi a pris des mesures pour éclaircir le scandale entourant...

Kimpembe sur l’agression rwandaise : “la situation est inhumaine, le silence est inacceptable”

Le défenseur central du PSG, Presnel Kimpembe, a récemment pris position contre le génocide persistant à l'Est de la...

Manifestations à Kinshasa contre l’implication présumée de la Communauté internationale dans la guerre de l’Est

Ce samedi 10 février, un groupe de manifestants s'est réuni devant l'ambassade de France à Kinshasa, exprimant leur indignation...

Image censurée des supporters congolais : la RDC boycotte la CAF en signe de protestation

L'équipe nationale de football de la RDC a décidé de ne plus participer aux initiatives de la Confédération africaine...