Rubrique :

Célébration de la journée des droits de la femme : Sama Lukonde réitère le soutien de son gouvernement aux initiatives féminines selon la masculinité positive prônée par le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a représenté le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à la célébration du culte oeucumenique marquant la célébration de la journée internationale des droits des femmes, en la cathédrale du cinquantenaire, ce vendredi 08 mars 2024.

Célébrée sous le signe du deuil en compassion avec nos compatriotes de l’Est de la République démocratique du Congo victimes des atrocités de la guerre d’agression du Rwanda, à travers ses supplétifs du M23, cette journée a été marquée par des moments de prières intentenses, adorations et déclarations pour implorer la grâce de Dieu Maître de l’armée céleste, afin de mettre fin à la guerre et pour soutenir le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo dans les efforts qu’il fournit pour la quête de la paix.

A tour de rôle, les prières puissantes ont été faites par la Ministre du portefeuille et le représentant des églises de réveil.

Représentant le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a encouragé les femmes pour cette initiative et témoigné du soutien du Chef de l’État, initiateur de la masculinité positive aux initiatives des femmes.

A tout seigneur, tout honneur, le chef du gouvernement a, avant tout, rendu grâce à Dieu.

« Il m’a été demandé de donner un mot d’encouragement. Et ce mot d’encouragement, j’aimerais d’abord l’adresser à son Excellence Monsieur le Président de la République et Chef de l’État, son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo que je représente ici ce jour. Ce mot d’encouragement pour son double combat, combat pour la paix dont il ne ménage aucun effort et aujourd’hui je salue toutes les prières qui sont venues pour l’encourager dans cette quête pour la paix en République démocratique du Congo. Ensuite, les encouragements à son Excellence Monsieur le Président de la République pour sa lutte pour la femme, comme il le dit si bien, il est le symbole pour la masculinité positive et je pense qu’à ce titre, il mérite d’être ovationné.
Il ne cesse de se battre pour les femmes. Il ne cesse de se battre pour la représentation des femmes. Et, je crois que toutes les femmes réunies aujourd’hui doivent continuer à le soutenir », a dit le Premier Ministre Sama Lukonde.

Pour le Premier Ministre, en République démocratique du Congo, en cette date du 08 mars, les femmes doivent continuer à faire monter leur plaidoyer pour encourager le Chef de l’Etat dans cette quête non seulement de la représentation mais surtout de la paix », a-t-il dit dans son mot.

Le Premier Ministre, chef du gouvernement a également rappelé l’objectif de cette célébration.

« On a rappelé ici toutes les violences que nous connaissons à l’Est de la République démocratique du Congo, où nous voyons nos femmes, nos filles violentées, où nous voyons nos femmes et nos filles en errance à cause de cette guerre injuste, qui nous est imposée par le Rwanda à travers ses supplétifs du M23. Et je crois que les cris et prières qui ont été donnés ici seront entendus pour que finalement les bruits de bottes cessent dans cette partie de la République démocratique du Congo et partout ailleurs aussi où nous vivons des violences », a souligné Jean-Michel Sama Lukonde.

Signalons que cette journée est célébrée sur le thème international : « Investir en faveur des femmes, accélérer le rythme ». En République démocratique du Congo, selon le contexte et les enjeux en présence, le ministère du genre, en concertation avec les plateformes des organisations des femmes, ont défini le thème national
« Accroître les ressources nécessaires en faveur des femmes et des filles dans la paix pour un Congo paritaire « .

En outre le mot d’encouragement du chef du gouvernement a été précédé par les allocutions de la représentante de la société civile et la représentante de la ministre du genre famille et enfants. La représentante de la société civile a reconnu les efforts du gouvernement Sama Lukonde pour la représentativité des femmes en son sein. La Ministre de la culture, Arts et Patrimoine, qui a représenté la Ministre du Genre à cette célébration a, à son tour, fait un plaidoyer allant dans le sens de rappeler tous les États du monde à renforcer le statut de la femme qui est considérée aussi comme actrice du développement durable pour l’amélioration de son vécu quotidien.

Plusieurs femmes membres du gouvernement, les organisations féminines, les organismes internationaux ainsi que les différentes couches de la population ont pris part à cette célébration.

Avec Cellcom primature

dans la même rubrique

Tentative d’assassinat contre Kamerhe, la réaction musclée de l’UNC

Ce dimanche 19 mai, Vital Kamerhe, président national de l'Union pour la nation congolaise (UNC), a échappé de justesse...

“Mon mari m’a réveillée…”, témoignage glacial de l’épouse de Kamerhe

La nuit du 19 mai a été marquée par une attaque violente à la résidence de Vital Kamerhe, candidat...

Coup d’État militaire déjoué : les FARDC rétablissent l’ordre

Une annonce choc a secoué la RDC ce dimanche 19 mai, confirmant la défaite d'un coup d'État militaire par...

Assemblée nationale : Kamerhe fait peur, sa résidence attaquée par un commando armé

Une nuit de terreur a frappé la résidence du député national Vital Kamerhe, sise sur l'avenue Roi Baudouin à...

Mboso sous le feu ardent : recrutement scandaleux de 200 nouvelles unités, dont plus de...

Christophe Mboso, président du bureau d'âge et sortant de l'Assemblée nationale, est une fois de plus au cœur d'une...

IBTP/Kisangani : Course à la coordination estudiantine, 4 candidatures validées

Plusieurs candidatures parmi lesquelles 4 seulement sont retenues pour les élections des représentants des étudiants de l’institut du bâtiment...

Assemblée nationale : les élus préparent un vote sanction contre Bemba et Mboso, Bahati se...

Dans un climat de forte indignation et de rejet massif, les candidatures de Christophe Mboso, Serge Bahati (remplacé par...

Sénat : le bureau d’âge sous la direction de l’UDPS

Une atmosphère empreinte de solennité enveloppait la salle lors de l'installation du bureau d'âge du Sénat, orchestrée de main...