Rubrique :

Plaidoyer pour la paix au Nord-Kivu : Vital Kamerhe au front

Une délégation de députés nationaux du Nord-Kivu a rencontré le président de l’Assemblée nationale, Vital Kamerhe, pour discuter de la situation sécuritaire alarmante dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Les élus ont exprimé les souffrances des habitants de la région, victimes des violences perpétrées par le Rwanda et les terroristes du M23. Ils ont appelé à une action urgente pour mettre fin à cette guerre dévastatrice.

L’honorable Jeannette Kavira Mapera, à la tête de la délégation, a présenté des recommandations spécifiques à l’Etat-Major général des FARDC et au gouvernement pour résoudre la crise. Le contenu du mémorandum remis à Vital Kamerhe n’a pas été divulgué, mais l’objectif principal était d’attirer l’attention sur la détresse des populations locales et de solliciter un soutien accru.

“Nous sommes venus plaider la cause de nos populations du Nord-Kivu qui sont en détresse depuis les attaques successives dont elles sont victimes depuis des lustres. Nous avons depuis longtemps fait parvenir au gouvernement nos recommandations pour mettre fin à cette guerre mais elles ne sont malheureusement pas prises en compte. C’est pourquoi, avec l’arrivée de l’honorable Vital Kamerhe à la tête de notre assemblée, nous n’avons pas hésité à venir plaider cette cause auprès de lui car il souffre de cette guerre, au même degré que nous. Avoir à la tête de l’Assemblée nationale, une personne qui s’est investie depuis des décennies dans la recherche de la paix à l’Est nous donne une lueur d’espoir quant à l’implication de cette institution pour mettre fin à la guerre”, indique l’honorable Jeannette Kavira Mapera.

Le speaker de la chambre basse a encouragé ses collègues députés à mettre de côté leurs intérêts personnels au profit du bien-être du peuple congolais. Il a salué le courage et le patriotisme des habitants du Nord-Kivu et a promis une implication active de l’Assemblée nationale dans les efforts humanitaires à venir dans la région. Une plénière spéciale sur la situation sécuritaire dans l’Est du pays est prévue pour mobiliser davantage d’actions.

Le président Vital Kamerhe s’est engagé à être le porte-parole des députés du Nord-Kivu auprès du chef de l’État, Félix Tshisekedi, et à travailler en collaboration avec d’autres acteurs nationaux et internationaux pour promouvoir la paix dans la région.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Assemblée nationale : les députés nationaux apportent leur soutien à Vital Kamerhe contre les attaques...

Depuis l'annonce du déplacement du président de l'Assemblée nationale de la RDC, l'honorable Vital Kamerhe, accompagné d'une délégation de...

Adieu au pasteur Baruti : un hommage national du président Tshisekedi

Dimanche, le stade Tata Raphaël a été le théâtre d'un moment solennel alors que le président Félix Tshisekedi et...

Clôture de la première session parlementaire de la quatrième législature : le député national Michel...

Chers compatriotes, habitants de Walikale, Chers électeurs, Chers frères et sœurs, C’est pour moi un réel plaisir de vous adresser cette lettre...

Insécurité grandissante dans la Tshopo: la NDSCI interpelle le gouverneur Paulin Lendongolia

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA NOUVELLE DYNAMIQUE DE LA SOCIETE CIVILE SUR LA SITUATION SECURITAIRE DE LA PROVINCE DE...

Désengorgement des artères : Tshisekedi lance la construction des rocades de Kinshasa

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a donné le coup d'envoi samedi au projet de construction des rocades...

Le ministre des Finances Doudou Fwamba innove : les salaires des fonctionnaires seront payés le...

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, a annoncé une réforme historique concernant le versement des salaires des fonctionnaires...

A l’Unikin, Vital Kamerhe appelle à une « union sacrée des intelligences » pour le...

Le président de l'Assemblée nationale de la RDC, le professeur Vital Kamerhe, a pris la parole lors d'une conférence-débat...

Démission historique : un membre du gouvernement Suminwa rend le tablier

Le mardi 18 juin restera gravé dans l'histoire politique de la RDC avec la démission inattendue de Stéphane Mbombo...