Rubrique :

30 juin 2024: la recette de Me Clement KITENGYE-KISAKA pour l’éveil de conscience politique et patriotique

A l’occasion du 64ème anniversaire de l’indépendance de la RDC, Me Clément KITENGYE-KISAKA s’adresse, à travers cette brève tribune, à la crème dirigeante et politique de la République démocratique du Congo, en vue d’inviter cette dernière à s’approprier sincèrement de l’
éveil de conscience politique et patriotique, semence de l’émergence de la République démocratique du Congo.

Aujourd’hui, nous n’avons plus besoin de discours, comme c’était le cas, par le passé. Nous déplorons qu’il y ait, malheureusement, eu plus de promesses qui n’aient point connu de résultats concrets, mieux de réalisations. Il est désormais temps de prendre conscience de l’obligation de corriger les erreurs du passé caractérisées par des promesses creuses, à l’endroit des Congolais.

Les paradigmes doivent, désormais, changer et pour y parvenir, nous devons, non seulement, nous doter d’un pouvoir législatif fort, mais également d’un pouvoir exécutif efficace et d’un pouvoir judiciaire intègre ; c’est à cette seule condition que pour ce second quinquennat, l’on devrait assister à la concrétisation du programme d’action du Chef de l’Etat, le Président de la République Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.

A ce titre, nos dirigeants se doivent de prendre conscience du rôle qui leur est reconnu à travers la constitution et les lois de la République, d’une part, et, d’autre part, de leur redevabilité vis-à-vis du Peuple congolais. C’est de cette manière que l’on peut s’attendre inexorablement à l’amélioration du social du Congolais et de l’émergence tant souhaitée de la République démocratique du Congo, en vue de sa transformation en une véritable puissance économique d’Afrique et du monde. Nous en avons tous les atouts.

Donnons, désormais, du sens à cette journée commémorative de l’Indépendance de notre pays, selon l’esprit de nos Pères de l’Indépendance.

Vive la RDC !
Vive le Peuple congolais !
Bonne fête de l’Indépendance !

Me Clément KITENGYE-KISAKA,
Missionnaire de l’éveil de conscience politique et patriotique ;
Président national du parti politique  » Congrès National pour la République »,  » CNR » en sigle.
Parti membre du Regroupement politique » Alliance l’Avènement d’un Congo Prospère er Grand, « AACPG » en sigle.

dans la même rubrique

Les inspecteurs de l’IGF éclaboussés dans un scandale de corruption à la Gecamines : le...

De haut, semble tomber Jules Alingete, inspecteur général des finances et chef de service à l’Inspection générale des finances...

CNSS : le DG Charles Mudiay appelle à l’engagement collectif pour l’évolution

Le 14 juillet dernier, lors du discours commémoratif du sixième anniversaire de la mutation de l'ex-Inss à la Cnss,...

Le gouvernement s’engage à prendre des mesures courageuses pour réduire le coût du panier de...

Réuni mercredi 03 juillet sous la présidence de la Première ministre Judith Suminwa, le comité de conjoncture économique a...

Le garde des sceaux Constant Mutamba instaure la nouvelle procédure pour l’attribution de la nationalité...

Depuis des années, la question des étrangers obtenant la nationalité congolaise illégalement a été un sujet de préoccupation majeur. Face...

Assemblée Nationale : Joseph Bangakya annonce à Vital Kamerhe la création du REPAD !

Un nouveau réseau des parlementaires vient de voir le jour. Il s'agit du Réseau Parlementaire d'Accompagnement de la Décentralisation...

Jules Alingete, le bras séculier de Fatshi en matière de lutte contre les prédateurs financiers

Depuis sa nomination il y a quatre ans à la tête de l'Inspection générale des finances (IGF) par le...

Portefeuille : Jean Lucien Bussa en quête de solutions pour dynamiser les entreprises publiques

Le 19 juin, à Kinshasa, le ministre du Portefeuille, Jean Lucien Bussa, a tenu une série de rencontres stratégiques...

Lubumbashi : Tshisekedi célèbre le lancement des nouveaux trains du Service national

Le président Félix Tshisekedi est revenu d'Afrique du Sud pour présider un événement majeur à Lubumbashi : le lancement...