Rubrique :

Le gouvernement s’engage à prendre des mesures courageuses pour réduire le coût du panier de la ménagère

Réuni mercredi 03 juillet sous la présidence de la Première ministre Judith Suminwa, le comité de conjoncture économique a souligné l’urgence de mettre en place des mesures courageuses pour faire face à la crise socioéconomique qui sévit au pays. Selon le VPM de l’Économie nationale, Daniel Mukoko Samba, le gouvernement est déterminé à répondre aux instructions du président de la République en vue de réduire le coût du panier de la ménagère et de stabiliser la monnaie nationale.

Lors du compte-rendu de la réunion, Daniel Mukoko Samba a souligné la volonté du comité de conjoncture économique de faire preuve de courage politique pour prendre les mesures nécessaires, tant sur le plan budgétaire que monétaire, en étroite coordination avec la Banque Centrale du Congo. Cette démarche vise à apporter des solutions concrètes et efficaces pour améliorer la situation économique du pays et des citoyens.

“Le comité de conjoncture économique a exprimé sa détermination à faire preuve de courage politique pour que les mesures essentielles soient prises, tant du côté budgétaire que du côté monétaire, en pleine coordination entre le gouvernement et la banque centrale du Congo”, a-t-il déclaré au sortir de la rencontre.

Sous la direction de la Première Ministre Judith Suminwa, le gouvernement explore également d’autres pistes pour soulager la situation économique des Congolais, en particulier dans les zones à conflit, notamment à l’Est du pays. Cette approche globale témoigne de l’engagement des autorités à trouver des solutions adaptées aux défis économiques qui se présentent.

La réunion du comité de conjoncture économique a réuni un panel de hauts responsables, y compris le vice-Premier ministre du Plan, les ministres du Budget, du Portefeuille, du Commerce Extérieur et de l’Industrie, ainsi que la Gouverneure de la BCC. Cette collaboration intersectorielle et interinstitutionnelle souligne l’importance de travailler de manière coordonnée pour relever les défis économiques actuels et créer un environnement favorable à la prospérité économique du pays.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Les inspecteurs de l’IGF éclaboussés dans un scandale de corruption à la Gecamines : le...

De haut, semble tomber Jules Alingete, inspecteur général des finances et chef de service à l’Inspection générale des finances...

CNSS : le DG Charles Mudiay appelle à l’engagement collectif pour l’évolution

Le 14 juillet dernier, lors du discours commémoratif du sixième anniversaire de la mutation de l'ex-Inss à la Cnss,...

Le garde des sceaux Constant Mutamba instaure la nouvelle procédure pour l’attribution de la nationalité...

Depuis des années, la question des étrangers obtenant la nationalité congolaise illégalement a été un sujet de préoccupation majeur. Face...

Assemblée Nationale : Joseph Bangakya annonce à Vital Kamerhe la création du REPAD !

Un nouveau réseau des parlementaires vient de voir le jour. Il s'agit du Réseau Parlementaire d'Accompagnement de la Décentralisation...

Jules Alingete, le bras séculier de Fatshi en matière de lutte contre les prédateurs financiers

Depuis sa nomination il y a quatre ans à la tête de l'Inspection générale des finances (IGF) par le...

30 juin 2024: la recette de Me Clement KITENGYE-KISAKA pour l’éveil de conscience politique et...

A l'occasion du 64ème anniversaire de l'indépendance de la RDC, Me Clément KITENGYE-KISAKA s'adresse, à travers cette brève tribune,...

Portefeuille : Jean Lucien Bussa en quête de solutions pour dynamiser les entreprises publiques

Le 19 juin, à Kinshasa, le ministre du Portefeuille, Jean Lucien Bussa, a tenu une série de rencontres stratégiques...

Lubumbashi : Tshisekedi célèbre le lancement des nouveaux trains du Service national

Le président Félix Tshisekedi est revenu d'Afrique du Sud pour présider un événement majeur à Lubumbashi : le lancement...