Rubrique :

Défis économiques : la révérende sœur professeure Brigitte Anibiloni se penche sur la dédollarisation lors d’une conférence à l’UNIKIS

Mercredi 10 juillet dernier, l’amphithéâtre de l’Université de Kisangani (Unikis) était rempli d’étudiants, enseignants et chercheurs pour assister à une conférence-débat sur l’utilisation des terminaux de paiement électronique et la dédollarisation de l’économie congolaise.

L’oratrice du jour, la révérende sœur professeure Brigitte Anibiloni Sungufue, a captivé l’assistance en abordant divers aspects du thème : « Utilisation des terminaux de paiement électronique et dédollarisation de l’économie congolaise : Analyse de la question ».

La conférence a été initiée suite à une note de service de la gouverneure de la Banque Centrale du Congo (BCC) datant du 3 juin dernier, mettant en avant des mesures pour soutenir le franc congolais dans le secteur des paiements.

La professeure Brigitte Anibiloni Sungufue a analysé la monnaie électronique, les terminaux de paiement électronique, la dollarisation de l’économie et les mesures de dédollarisation mises en place en 2012 ainsi que la récente mesure de la BCC.

Selon la révérende sœur professeure Brigitte Anibiloni Sungufue, la promotion de l’utilisation du franc congolais renforce la souveraineté monétaire et lutte contre la dollarisation de l’économie en RDC. Pour assurer le succès de cette mesure, elle recommande de stabiliser le franc congolais, développer des instruments de couverture de change, améliorer l’inclusion financière, renforcer la régulation des changes et mener des campagnes de communication.

La conclusion de la conférence met en lumière les défis auxquels l’économie congolaise est confrontée pour effectivement dédollariser. La question de l’inclusion financière, de la densité bancaire et de la circulation fiduciaire hors du circuit bancaire reste préoccupante. Brigitte Anibiloni souligne la nécessité de réduire les déficits budgétaires et de faire confiance au système financier national pour réussir la dédollarisation.

En clôture, le doyen de la faculté des sciences économiques et de gestion de l’Unikis, le professeur Janvier Egudra Nyadri, a exprimé des remerciements à la révérende sœur professeure Brigitte Anibiloni Sungufue pour son intervention, soulignant l’importance des échanges pour la réflexion sur la dédollarisation de l’économie congolaise.

Espedi Saile

dans la même rubrique

Révolution à l’UNIKIS : formation intensive pour une délibération harmonisée dans le système LMD

Depuis le lundi 15 juillet dernier, les secrétaires de jury, les appariteurs et les agents chargés de suivi du...

UNIKIS : les réalisations de Jean-Faustin Bongilo mises en lumière par la société civile

Les Forces vives de la Tshopo ont organisé un point de presse le vendredi 12 juillet dernier dans leur...

UNIKIS : la campagne de dénigrement contre Jean Faustin Bongilo démasquée

Depuis sa prise de fonction il y a trois ans à la tête de l'Université de Kisangani, le Professeur...

Passation de pouvoir à l’ISTM Kisangani : un mandat fructueux prend fin

L'investiture du nouveau représentant général et de son adjointe de l'ISTM Kisangani s'est déroulée le mardi 25 juin dans...

UNIKIS : améliorations majeures sous la direction du professeur Jean-Faustin BONGILO Boendy

L’Université de Kisangani (Unikis), sous la direction du professeur Jean Faustin Bongilo, connaît une série d’améliorations significatives visant à...

Vital Kamerhe face aux étudiants de l’Unikin : regards sur le développement économique de la...

Ce jeudi 20 juin, l'Université de Kinshasa (Unikin) accueillera une conférence-débat exceptionnelle animée par le professeur Vital Kamerhe, président...

Révolution à l’IBTP Kisangani : encadrement renforcé des étudiants pour une formation de qualité

L'Institut de bâtiment et travaux publics (Ibtp) de Kisangani a organisé mardi 18 juin une rencontre avec les entrepreneurs...

UNIKIS : les étudiants sensibilisés à l’entrepreneuriat agricole

Depuis le samedi 15 juin, le comité de gestion de l'Université de Kisangani (UNIKIS) met en avant une nouvelle...