Rubrique :

Après la plainte de DCMP contre le CONOR, la RDC court un très gros risque !

La République démocratique du Congo (RDC) est actuellement confrontée à des sanctions potentielles émanant de la FIFA, l’instance dirigeante du football mondial. Cette situation est due à l’arrestation de deux membres du Comité de normalisation de la FECOFA, Dieudonné Sambi et Innocent Kibundulu, qui occupaient respectivement les postes de président et de secrétaire au sein de ce comité nommé par la FIFA.

Leur arrestation fait suite à une plainte déposée par le club de football Daring Club Motema Pembe, ce qui est contraire aux règles établies par la FIFA. L’instance mondiale du football n’autorise généralement pas les équipes, les joueurs ou les organisations de football à s’engager dans des procédures judiciaires auprès des tribunaux étatiques ou d’autres instances militaires pour demander des réparations.

Si la RDC ne respecte pas cette règle, elle risque de subir de lourdes sanctions. Si la RDC est sanctionnée, elle risque d’être disqualifiée de la participation aux éliminatoires de la Coupe du Monde en 2026, ainsi que de sa participation à la Coupe d’Afrique des Nations 2023, malgré sa qualification antérieure. Les clubs congolais qualifiés pour les compétitions interclubs de la Confédération africaine de football pourraient également être retirés, et la Fédération Congolaise de Football pourrait être interdite de participer à toute activité liée au football pendant une période de deux ans.

Une telle situation serait extrêmement préjudiciable pour le football congolais, qui a connu une croissance exponentielle ces dernières années. Les joueurs congolais évoluent actuellement à un très haut niveau sur le continent africain et dans les ligues européennes. Cependant, la RDC doit respecter les règles établies par la FIFA si elle souhaite intégrer le groupe des grandes nations de football d’Afrique.

Il est impératif que les autorités congolaises prennent des mesures pour éviter ces sanctions, qui pourraient avoir des conséquences catastrophiques pour le développement et la réputation du football congolais. La FIFA est une organisation internationale respectée, et son mandat doit être pris au sérieux par tous les acteurs impliqués dans le sport le plus populaire au monde.

En fin de compte, les problèmes internes au sein de la FECOFA devraient être résolus pacifiquement sans mettre en péril la participation de la RDC au plus haut niveau du football mondial.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

V.Club : Ils veulent déjà la tête d’Amadou Diaby ! Tribune de Rombaut Kasongo Mabi

Depuis près de six mois, l'équipe de V.Club a conclu un partenariat avec les responsables de la société turque...

Léopards : cette première réaction de Sadiki après sa convocation chez les séniors

Le jeune milieu de terrain défensif Noah Sadiki, capitaine des Léopards U20 de la RDC et joueur de Royal...

Lamine N’Diaye sur le derby contre Lupopo : “il faut sortir un bon match pour...

Dans l'effervescence du derby de ce mercredi entre le TP Mazembe et le FC St-Éloi Lupopo, l'atmosphère est électrique,...

Mondial 2026 (Q) : les 25 Léopards dévoilés, découvrez ces quatre grands renforts

La RD Congo se prépare pour un double défi crucial dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du...

Play-offs : triste fin de saison pour Vita Club

L'AS Vita Club a été vaincue à domicile dimanche après-midi par l’AS Maniema Union de Kindu lors d'un match...

Mondial 2026 (Q) : Katompa manquera les prochains matchs des Léopards

La décision de la direction de communication de la Fédération congolaise de football (Fécofa) d'informer le public de l'indisponibilité...

Brentford : Wissa termine la saison tout feu tout flamme!

Titulaire du côté de Brentford, l’international congolais Yoann Wissa s'est illustré lors du match contre Newcastle, délivrant une passe...

Play-offs : Likonza et Traoré font le show !

Grâce à ses deux cracks, Glody Likonza et Fily Traoré, le TP Mazembe s'est facilement imposé à Kamalondo devant...