Rubrique :

Fiston Kalala après la préparation : « un match de la CAN est différent d’un match de fixation »

La scène est prête pour une édition sensationnelle de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Côte d’Ivoire 2023, et malgré un parcours de préparation sans victoires, les Léopards de la République Démocratique du Congo (RDC) se dressent avec une détermination inébranlable.

La phase préparatoire, souvent un baromètre de la performance à venir, n’a pas souri aux Léopards, mais au sein du camp, la confiance règne en maître, ancrée par la conviction du joueur Fiston Mayele Kalala et de ses coéquipiers. « On a perdu le dernier match de fixation avant d’aller à la CAN. Ce genre de match se joue dans la tête car personne ne voudra s’exposer à des blessures, mais plutôt à la conservation de l’énergie », dit-il.

Kalala, s’exprimant avec la sincérité de celui qui a vécu les défis de près, dépeint la défaite récente comme un mal nécessaire, une étape de rodage plutôt qu’un presage d’échec. « On est bien mentalement malgré la défaite surtout que un match de la CAN est différent d’un match de fixation », déclare-t-il au micro de nos confrères de la RFI.

Leurs revers, loin de miner le moral, ont été transformés en une stratégie psychologique, où la conservation d’énergie et l’évitement de blessures priment sur le résultat immédiat. La déclaration de Kalala, à la suite de la défaite (1-2) contre les Étalons du Burkina Faso, porte en elle cette philosophie de préparation mentale avant tout.

L’optimisme de Kalala, relayé par les médias, sert d’antidote aux doutes qui pourraient planer sur la sélection nationale. Les sportifs congolais, suspendus entre espoir et scepticisme, trouvent dans ses mots un baume, une raison de croire que la grande messe du football africain pourrait bien être le théâtre d’un renversement de tendance pour les Léopards.

Alors que les Léopards avancent vers la CAN, ils portent avec eux non seulement les espoirs d’une nation mais aussi la ferme intention de prouver que le passé n’est pas toujours prologue. Leur préparation mentale, leur unité d’esprit et leur stratégie de conservation pourraient bien être l’arme secrète qui transformera l’adversité en triomphe sur les pelouses ivoiriennes.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Léopards : un prodige de Man City sur le point de revêtir le maillot de...

La Fédération congolaise de football (Fécofa) ne ménage aucun effort pour attirer les talents binationaux rares en prévision des...

Herman Amisi reçoit un maillot dédicacé de Mbemba

L'humoriste Herman Amisi, déjà célèbre pour ses moments mémorables lors de la CAN 2023 avec ses expressions uniques telles...

CAFCL : Mamelodi – Mazembe, encore une autre délocalisation

Le choc très attendu entre Mamelodi Sundowns et TP Mazembe se déroulera finalement au Tswane-Lucas Masterpieces Moripe Stadium de...

OM : l’ex-sélectionneur de la France séduit par le jeu de Mbemba

L'ancien sélectionneur de l'équipe de France de football, Raymond Domenech, a commenté les performances de Chancel Mbemba lors des...

LDC-CAF : Mamelodi Sundowns – Mazembe délocalisé

Le match tant attendu de la 6ème et dernière de phase de groupes de la Ligue des Champions africaine...

Transfert : enfin le grand retour de Luvumbu à V.Club (officiel)

L'international congolais Héritier Luvumbu a signé un contrat d'une saison avec l'AS Vita Club de Kinshasa, son ancien club,...

Mercato : court passage au DCMP, Mukoko Amale rejoint Les Aigles du Congo

L'international congolais Mukoko Amale dit « Soso », a signé un contrat avec FC Les Aigles du Congo après...

Kinshasa Arena, le monument prend déjà forme

Les travaux de la salle de spectacle Kinshasa Arena battent leur plein à côté du stade des Martyrs, générant...