Rubrique :

Lacroix à Kinshasa, un tournant majeur pour la paix

Le secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix, commence une visite décisive en RDC. Son objectif : renforcer le soutien des Nations unies aux efforts de paix du gouvernement congolais.

Accompagné de hauts responsables de l’ONU, Lacroix se rendra dans l’Est du pays, notamment à Goma, Beni au Nord-Kivu et à Bukavu au Sud-Kivu. Là, ils évalueront de près les actions de la Monusco et discuteront des mesures prises pour répondre aux erreurs commises par le personnel de maintien de la paix.

Une étape clé de la visite consistera à observer le transfert imminent d’une base de maintien de la paix au Sud-Kivu aux autorités congolaises. Cette transition s’inscrit dans le cadre du retrait progressif de la Monusco et de son engagement continu en faveur de la paix. Après sa dernière visite en 2023, Lacroix s’entretiendra avec le président Tshisekedi et d’autres partenaires pour renforcer la coopération entre l’ONU et les autorités congolaises, en particulier dans le contexte du retrait de la Monusco du Sud-Kivu.

Défis et opportunités

À Kinshasa, M. Lacroix consultera les autorités nationales, y compris le chef de l’État, pour discuter des défis et opportunités, et pour déterminer comment les Nations unies peuvent continuer à soutenir les efforts de paix du pays. La récente résolution du Conseil de sécurité a décidé du retrait progressif de la Monusco du Sud-Kivu d’ici fin avril 2024, limitant par la suite son mandat aux provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Cette évolution marque une transition significative dans le rôle de la Monusco en RDC.

Dans ce contexte, la Monusco maintiendra une présence civile résiduelle dans le Sud-Kivu pour assurer un retrait ordonné de la province, en mettant l’accent sur la protection des civils, le transfert de connaissances et le renforcement des capacités, notamment en ce qui concerne la protection des enfants.

L’ONU se concentre sur une transition harmonieuse, responsable et attentive aux besoins des populations locales. Le retrait de la Monusco s’accompagnera d’un transfert soigneusement orchestré de ses responsabilités aux autorités congolaises.

Cette visite souligne le partenariat en évolution entre les Nations unies et la RDC, marquant ainsi un pas important vers la consolidation de la paix dans la région. Cette rencontre est une étape cruciale dans le soutien international aux efforts de paix en RDC. Elle illustre l’engagement durable de l’ONU à accompagner le pays dans sa quête de stabilité et de prospérité.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Est de la RDC : déploiement de la SAMIDRC approuvé malgré le refus du Rwanda

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (CPS de l’UA) s'est réuni pour discuter de la...

Guerre dans l’Est : le retour du Général Lwamba Jean-Pierre réclamé à Masisi et Rutshuru

Suite à la crise persistante caractérisée par des multiples assauts du M23-RDF contre les FARDC - Wazalendo, la population...

Accord UE-Rwanda : “il n’est pas question, pour nous, que cet accord puisse passer” (Tshisekedi...

Le chef de l'État congolais, Félix Tshisekedi, a intensifié son offensive diplomatique pour obtenir des sanctions internationales contre le...

Agression rwandaise : déclaration forte du Premier ministre belge

À l'issue de son entretien à Bruxelles avec le président congolais Félix Tshisekedi, le Premier ministre belge Alexander De...

Guerre en RDC : la France ne veut pas sanctionner le Rwanda

Malgré les cris d'alarme et le flot de sang en RDC, la question des sanctions économiques et diplomatiques contre...

Mamba devient un rebelle

Dans une annonce spectaculaire, l'ancien président de la Commission nationale électorale indépendante (Céni), Corneille Nangaa, a reçu un soutien...

Accord UE-Rwanda : un membre du Parlement européen exige son « annulation »

Après l'accord conclu entre le Rwanda et la Commission européenne sur le développement des chaînes de valeur durables des...

Guerre en RDC : les Tutsi congolais rejettent l’aide de Kagame

La communauté Tutsi de la RDC a affirmé vendredi, lors d'une déclaration à Goma, qu'elle n'avait pas mandaté le...