Rubrique :

L’AFC de Nangaa menace de neutraliser les militaires sud-africains

Une escalade de tensions secoue l’Est de la RDC alors que l’Alliance Fleuve Congo (AFC), soutenue par le Rwanda, exprime sa volonté de neutraliser les militaires sud-africains déployés dans la région.

Dirigée par Corneille Nangaa, ancien président de la CENI, la milice considère le soutien des troupes sud-africaines aux FARDC comme une participation à des actes d’« extermination » au sein de la population congolaise.

Dans une lettre adressée au président sud-africain Cyril Ramaphosa, l’AFC, en collaboration avec l’armée rwandaise, exprime son « embarras » face à une possible confrontation directe avec l’armée sud-africaine. Corneille Nangaa menace de défendre ses intérêts si nécessaire, remettant en question le soutien sud-africain aux FARDC. “Mais si d’aventure, l’on nous y obligeait, nous nous réservons le droit de nous défendre”, a menacé Nangaa.

Pour la milice pro-Rwanda, les actions des militaires sud-africains aux côtés des FARDC sont perçues comme motivées par des « intérêts miniers » particuliers, remettant en cause leur légitimité. Nangaa interroge Ramaphosa sur son soutien à un régime qu’il qualifie « d’illégitime » et « manipulateur », soulignant les conséquences de telles alliances.

La correspondance met en lumière une stratégie plus large du Rwanda visant à bloquer tout soutien extérieur à l’armée congolaise. Les tensions s’intensifient alors que les troupes sud-africaines, faisant partie de la mission de la SADC, sont déployées pour restaurer la paix et la sécurité dans l’Est de la RDC, malgré les contestations de l’AFC.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Le député Michel Moto condamne l’attaque du M-23 à Mugunga

Le député national Michel Moto Muhima, a exprimé sa solidarité face à l'attaque dévastatrice perpétrée par le M-23 au...

Innoss’B se confronte à l’insoutenable réalité des massacres à l’Est de la RDC

Les violences persistantes à l'Est de la RDC ont une fois de plus laissé derrière elles un lourd tribut...

Sans résistance, le M23-RDF s’empare de Vitshumbi

Dans un coup de force sans précédent, le M23-RDF s'est emparé de la localité stratégique de Vitshumbi, territoire de...

Est de la RDC : le M23-RDF s’empare de Rutshuru en un éclair

En l'espace de seulement quatre jours, la situation sécuritaire dans le territoire de Rutshuru a connu un revirement dramatique...

Accord militaire Russie-RDC : démenti de Kinshasa sur les rumeurs

Réagissant aux rumeurs persistantes, Kinshasa a catégoriquement démenti la conclusion récente d'un accord de coopération militaire entre la Russie...

M23 – Wazalendo, une bataille imminente à Mweso ce 8 mars

La ligne Nyanzale Kibirizi reste relativement calme malgré l'occupation persistante de la cité de Nyanzale par les rebelles du...

Urgence Kibirizi : le M23 avance, les Wazalendo résistent, la population fuit

Depuis le matin de ce jeudi, des affrontements violents secouent plusieurs axes, notamment sur la colline de Ndumba dans...

La Monusco doit-elle partir ? Mukwege s’oppose

Le mandat de la Monusco prendra fin le 20 décembre 2024, mais le processus de retrait a déjà commencé....