Rubrique :

Littérature : le livre « Gratuité de l’enseignement, volonté politique ou respect de la constitution » présenté au public

Samedi 17 décembre , consacrait à l’hôtel du Fleuve à Gombe centre de Kinshasa, le dernier et plus grand événement de l’année 2022 arrivée à terme. L’ouvrage  » Gratuité de l’enseignement, volonté politique ou respect de la constitution » présenté au public.

Un chef- d’oeuvre sorti des entrailles du professeur Wenceslas Chizungu de l’Université Pédagogique Nationale, retraité de la Banque mondiale, du Journaliste Oscar Bisimwa éditeur du Journal Congo Réformes, D.G de la chaîne de télévision Congo 26 et consultant aux projets Banque mondiale/RDC et préfacé par le président du sénat Modeste Bahati Lukuebo.

Faisant l’économie de l’ouvrage dans un auditorium attentif, rempli d’un parterre d’invités, le professeur Kambayi Bwatshia recteur de L’IFASIC, a souligné notamment que « ce livre est une contribution substantielle des auteurs à la bonne perception par l’opinion nationale et internationale de l’impact de cette réforme majeure du quinquennat du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. »

Procédant au baptême de l’ouvrage le premier vice président du sénat le Docteur Eddy Mundela a salué un travail d’une grande valeur intellectuelle. À ces auteurs, le N° 2 de la chambre haute du parlement a souhaité une fertilité scientifique infinie et un succès immortel dans l’art d’écrire.

Contenu du livre

Paru aux éditions Bricks international, l’ouvrage subdivisé en six chapitres,retrace les mutations historiques autour de la gratuité de l’Enseignement primaire en RDC (d’où venons-nous), l’origine et les méfaits de la prise en charge des enseignants par les parents, l’institution de la Gratuité depuis 2006 dans la constitution du 18 février et les tâtonnements qui ont caractérisé l’action des différents gouvernements qui n’ont pas pu appliquer la constitution.

Les auteurs analysent la mise en œuvre de cette réforme salutaire, mettent en exergue les avantages et l’impact de la gratuité, en relèvent les écueils comme dans toute oeuvre humaine . Ceci se comprend aussi lorsqu’il faut réaliser la durée du bardage de l’éducation nationale avec la prise en charge de l’enseignement par les parents.

C’est toute la raison des pistes proposés dans l’ouvrage pour une application rationnelle de la gratuité tenant compte de la qualité de l’Enseignement et l’amélioration des conditions de travail des enseignants.

Les auteurs persistent sur la valorisation de la valorisation de la fonction enseignante par l’amélioration de leurs conditions de. Ils rappellent à la construction des nouvelles écoles et la réhabilitation de celles existantes pour désengorger les salles de classe devenues pléthoriques. C’est ici le lieu de souligner que la gratuité a permis de récupérer plus de 5 millions d’enfants et soulager le fardeau qui pesait sur les parents.

Bonne gouvernance dans le secteur de l’éducation

L’ouvrage scrute l’offre politique du Candidat Président F. Tshisekedi qui a promis, pendant la campagne électorale, de rendre effective la gratuité, jusqu’à son application, de la parole à l’acte, dès l’année scolaire 2019-2020, illustration d’une réelle volonté politique du Président de la République;

Enfin, « Gratuité de l’enseignement, volonté politique ou respect de la constitution, annonce aussi les perspectives pour la bonne gouvernance dans le secteur de l’Enseignement primaire et secondaire.

À noter que, dans leur mot de remerciement prononcé par Oscar Bisimwa , les auteurs ont exprimé leur gratitude envers le président du Sénat Modeste Bahati Lukwebo qui les a encouragés dans cette aventure littéraire, a accepté de préfacer ce livre et a rendu possible l’organisation de la cérémonie de son vernissage par sa contribution inestimable.

Patrick Lokoni

dans la même rubrique

Socoda: le nouveau PCA Blaise Bula et son équipe installés sous tension

Le nouveau Conseil d’Administration et le conseil de surveillance de la Société Congolaise des Droits d’Auteurs et Droits Voisins...

IXème jeux de la francophonie: 11 artistes candidats présélectionnés

Onze (11) artistes candidats ont été retenus pour représenter la République Démocratique du Congo aux IXème jeux de la...

Commémoration de 40 ans de la mort de Grand Kallé Jeff: Sama Lukonde a honoré...

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, au nom du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a pris part,...

Le ministre Molendo Sakombi fait un don de 3000 livres à la bibliothèque de l’université...

Jeudi 26 janvier 2023, la bibliothèque de l'Université de Lisala a été enrichie d'un lot important de 3000 livres,...

RDC: le festival Amani, en février, déplacé de Goma à Bukavu pour des raisons de...

La neuvième édition du festival annuel Amani (paix, en swahili), visant à promouvoir la paix et la réconciliation dans...

La ministre Catherine Kathungu a qualifié Tshala Muana de patrimoine humain intemporel

La ministre de la Culture et des Arts, Catherine Kathungu a qualifié, samedi 10 décembre, feue Tshala Muana de...

Musique :Pépé Kalle, 24 ans déjà dans l’au-delà

Le chanteur congolais Kabasele Yampanya dit Pépé Kalle, responsable de l’orchestre Empire Bakuba est décédé à Kinshasa, un certain...

Point de vue: La Francophonie en très mauvaise position

Point de vue: La Francophonie en très mauvaise position C’est dans la belle île de Djerba, en Tunisie, que se...