Rubrique :

Booster l’investissement agricole en RDC: l’enjeu du forum de Kinshasa du 26 au 27 juin 2023

Un vaste territoire, un fort potentiel… mais une production en berne. Pour rédynamiser le secteur, les autorités de la RDC misent sur l’investissement agricole.

En marge de l’Assemblée de printemps 2023 du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale tenue à Washington, le ministre des Finances de la RDC, Nicolas Kazadi et le vice-président Afrique de la Société financière internationale (SFI) du groupe de la Banque mondiale, Sérgio Pimenta, ont échangé sur l’organisation du forum sur l’investissement agricole en RDC du 26 au 27 juin 2023.

Il arrive donc à point nommé, car ce forum vise à booster les investissements du secteur agricole en République Démocratique du Congo (RDC) dans le cadre de la diversification de l’économie.

Véritable pilier économique congolaise, l’agriculture contribue pour près de 40 % au PIB, contre 15 % pour le secteur minier. Avec 80 millions d’hectares de terres arables et une communauté agropastorale de 14 millions de ménages, son potentiel est énorme… pour une production qui a dramatiquement régressé ces dernières décennies dans toutes les filières, jusqu’à devenir ridicule au regard des besoins du pays.

La RDC dispose de 80 millions d’hectares de terres arables dont 4 millions de terres irrigables. Ce qui offre diverses variétés de choix de cultures de plantations. Selon les récentes statistiques, la superficie cultivée dans le pays représente seulement 8,4 millions d’hectares.

Même si 70% de la population active de la RDC s’adonnent à l’agriculture, surtout dans les zones rurales, la nation congolaise est largement dépendante de l’importation des produits agricoles.

Entre-temps, le Gouvernement de la RDC s’est doté d’une politique agricole visant la revanche du sol sur le sous-sol sous l’impulsion du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi.

Le budget du ministère de l’Agriculture en 2023 est chiffré à 709 millions USD, en hausse de plus de 50% par rapport à l’exercice 2022 soit environ 325 millions USD.

Fin octobre 2022, par exemple, à peine 85 105 618 757 de CDF avaient été décaissés sur des prévisions linéaires pourtant fixées à 534 766 584 001 de CDF, soit un taux d’exécution de 15,9%.

En RDC, l’assistance de la FAO est orientée vers quatre domaines prioritaires notamment, le renforcement de la gouvernance des secteurs de l’agriculture, pêche et élevage, développement rural et environnement (eaux, forêts et biodiversité) ; promotion des filières et les chaînes de valeurs (végétales, animales, halieutiques), etc.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

La BCC met fin aux transactions en dollars américains : les détails de la décision...

Dans un communiqué historique, la Banque centrale du Congo (BCC) a annoncé sa décision de mettre fin aux transactions...

Coupe du Congo – 16ème de finale : DCMP exempté, Mazembe et V.Club connaissent leurs...

Le tirage au sort des seizièmes de finale de la Coupe du Congo de football messieurs 2024 a dévoilé...

Finances publiques: Le grand bilan du premier mandat de Félix Tshisekedi

Après la rupture de la coalition CACH-FCC en décembre 2020 le Président Félix Tshisekedi a eu les mains libres...

CPCE-ANEP : SÉANCE DE TRAVAIL TRÈS FRUCTUEUSE POUR L’AMELIORATION DU CLIMAT DES AFFAIRES

Dans le cadre de la relance des activités du Cadre Permanent de Concertation Économique, « CPCE », l’Équipe dirigeante de son...

CPCE-ASSOFE : SÉANCE DE TRAVAIL AU SIEGE DE L’ ASSOCIATION DES FEMMES CHEFS D’ENTREPRISE CE...

Dans le cadre de la relance des activités du Secrétariat Technique Pluridisciplinaire pour redynamiser le CADRE PERMANENT DE CONCERTATION...

Économie: Rencontre fructueuse entre le ministre d’Etat Eustache Muhanzi et le CPCE

Le ministre d'Etat, ministre ad intérim de l'Economie nationale, Eustache Muhanzi Mubembe, a tenu des discussions productives ce jeudi...

Trafic de minerais : 9 Tonnes de cassitérite et coltan quittent la RDC vers le...

Un important chargement de 9000 kgs de minerais, comprenant de la cassitérite et du coltan, a été transporté sur...

En RDC, l’IGF sauve 1,5 milliard USD de dépenses illicites

Depuis 2008, l'État congolais a mené une réforme des entreprises publiques avec l'objectif ambitieux de réaliser 5 milliards de...