Rubrique :

Comité de conjoncture économique : Vital Kamerhe annonce pour ce vendredi la publication des mesures adoptées sur la rareté de farine de maïs !

Le Comité de conjoncture économique prend des mesures pour que la RDC retrouve sa souveraineté sur le plan alimentaire et sa vocation d’exportateur. Ces mesures seront portées à la connaissance du public ce vendredi à l’issue du conseil des ministres, annonce à la presse le Vice premier ministre en charge de l’économie nationale, Vital Kamerhe.

Ces mesures ont été adoptées d’abord à la réunion de l’Ecofin puis portées devant le comité de conjoncture économique réuni ce mercredi 10 mai autour du Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde,  à la Primature.

Examinant la situation socio-économique du pays en profondeur, il ressort que dans l’ensemble, la stabilité des indicateurs macroéconomiques depuis le mois de janvier 2023 est stable. Le comité de conjoncture économique croit que le pays a une assise sérieuse pour bâtir finalement une économie qu’elle veut productive. Le comité de conjoncture économique a confirmé par ailleurs les mesures adoptées au niveau de l’ECOFIN concernant la question de la rareté de la farine de maïs. Lesquelles mesures seront annoncées vendredi prochain au Conseil des Ministres.

C’est ce qu’a annoncé, le VPM de l’Économie, Vital Kamerhe, dans son compte-rendu au sortir de la réunion.

« Sous la présidence de son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Jean-Michel Sama Lukonde, nous avons effectivement débattu sur les questions qui touchent au cadre macroéconomique notamment les indicateurs en ce qui concerne l’inflation. Cela nous renvoie au problème des prix, du taux de change, et la 4ème revue avec les institutions de Bretton Woods. En ce qui concerne tous ces indicateurs, ils sont stables depuis le mois de janvier. Ce qui nous permet de croire que nous avons une assise sérieuse pour bâtir finalement l’économie que nous voulons productive. Nous avons également planché sur les mesures à prendre par rapport à la rareté de la farine de maïs au grand Katanga et au grand Kasaï. Les mesures ont été adoptées au niveau de l’ECOFIN.

Elles ont été confirmées au niveau du Comité de Conjoncture présidé par son Excellence Monsieur le Premier Ministre. Elles seront annoncées,et c’est la procédure, à l’issue du Conseil des Ministres de vendredi. Ces mesures concernent principalement l’identification, qui a déjà été faite par le Ministre de l’Agriculture et nous même la délégation, de passage au Katanga, des producteurs locaux grands et petits pour commencer par le ramassage et les encourager avec des allègements de divers ordres, c’est-à-dire les mesures incitatives de la part de l’État. Aussi pour faire face à la crise qui, elle, est là, c’est la conjoncture, nous devons, en attendant, importer par le truchement des opérateurs économiques. Nous avons identifiés les fournisseurs en Afrique du Sud et en Zambie.

Mais nous n’attendons pas demeurer dans les importations indéfinies. Nous avons la vocation de faire une grande saison A comme l’a si bien présenté le Ministre de l’Agriculture au cours de la réunion d’aujourd’hui. Nous allons prendre toutes les précautions. Puisque, la préparation des sols au Katanga commence au mois de juin. Dans le grand Kasaï, au mois de juillet. Nous allons faire en sorte que les hectares identifiés soient des milliers, qu’on ait à donner effectivement des assignations de tel sorte que petit à petit nous devenions souverain sur le plan alimentaire, notre vocation d’exportateur vers d’autre pays », a déclaré Vital Kamerhe.

Il faut noter que cette séance de travail a connu la participation de tous les Ministres et les animateurs des services sectoriels, dont le VPM de l’Économie Vital Kamehre, la Ministre du Travail, la Ministre du Plan, et celui du budget, des vices Ministres ainsi que la Gouverneure de la Banque centrale. Aussi, pour cette situation particulière due à la rareté de la farine de maïs dans le Katanga et le Kasaï, y a-t-on noté la présence très remarquée du Ministre de l’Agriculture.

Laurette Ngoma

dans la même rubrique

La BCC met fin aux transactions en dollars américains : les détails de la décision...

Dans un communiqué historique, la Banque centrale du Congo (BCC) a annoncé sa décision de mettre fin aux transactions...

Coupe du Congo – 16ème de finale : DCMP exempté, Mazembe et V.Club connaissent leurs...

Le tirage au sort des seizièmes de finale de la Coupe du Congo de football messieurs 2024 a dévoilé...

Finances publiques: Le grand bilan du premier mandat de Félix Tshisekedi

Après la rupture de la coalition CACH-FCC en décembre 2020 le Président Félix Tshisekedi a eu les mains libres...

CPCE-ANEP : SÉANCE DE TRAVAIL TRÈS FRUCTUEUSE POUR L’AMELIORATION DU CLIMAT DES AFFAIRES

Dans le cadre de la relance des activités du Cadre Permanent de Concertation Économique, « CPCE », l’Équipe dirigeante de son...

CPCE-ASSOFE : SÉANCE DE TRAVAIL AU SIEGE DE L’ ASSOCIATION DES FEMMES CHEFS D’ENTREPRISE CE...

Dans le cadre de la relance des activités du Secrétariat Technique Pluridisciplinaire pour redynamiser le CADRE PERMANENT DE CONCERTATION...

Économie: Rencontre fructueuse entre le ministre d’Etat Eustache Muhanzi et le CPCE

Le ministre d'Etat, ministre ad intérim de l'Economie nationale, Eustache Muhanzi Mubembe, a tenu des discussions productives ce jeudi...

Trafic de minerais : 9 Tonnes de cassitérite et coltan quittent la RDC vers le...

Un important chargement de 9000 kgs de minerais, comprenant de la cassitérite et du coltan, a été transporté sur...

En RDC, l’IGF sauve 1,5 milliard USD de dépenses illicites

Depuis 2008, l'État congolais a mené une réforme des entreprises publiques avec l'objectif ambitieux de réaliser 5 milliards de...