Rubrique :

Jules Alingete et Dieudonné Kamuleta : Ensemble pour l’amélioration de la gouvernance économique en RDC

L’amélioration de la gouvernance économique de la République Démocratique du Congo (RDC) est un enjeu majeur pour le développement du pays.Pour y parvenir, une justice efficace est indispensable.

C’est dans cette optique que Jules Alingete, l’Inspecteur général et chef de service de l’Inspection générale des Finances (IGF), a rencontré Dieudonné Kamuleta Badibanga, président du Conseil supérieur de la magistrature et président de la Cour constitutionnelle.

L’objectif de cette rencontre était de solliciter l’implication de la justice dans la lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics en RDC. Selon Jules Alingete, les dossiers de l’IGF finissent souvent entre les mains des autorités judiciaires, ce qui rend leur implication incontournable pour avancer dans cette lutte.

Pour Dieudonné Kamuleta, cette démarche est louable et nécessaire pour sanctionner tous les délinquants financiers du pays. Il a assuré Jules Alingete de l’engagement du Conseil supérieur de la magistrature à accompagner et suivre efficacement tous les dossiers liés à l’assainissement des affaires et à la lutte contre les antivaleurs.

L’Inspection générale des Finances a déjà effectué plusieurs rapports sur la gestion économique du pays, mais la lenteur de la justice congolaise a été dénoncée par le Président de la République, Félix Tshisekedi, l’an dernier lors d’une réunion du Conseil des ministres. Le Chef de l’Etat a rappelé le rôle pivot de la justice dans l’architecture institutionnelle du pays et a dénoncé certains comportements de certains acteurs judiciaires ainsi que certaines actions ou décisions judiciaires à la limite du hasard.

Dans cette perspective, pour l’avènement d’un véritable Etat de droit, la justice doit jouer un rôle central pour rétablir l’équilibre social de tous les citoyens. Il est donc crucial que la justice congolaise puisse suivre efficacement les dossiers liés à la lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics pour que la population puisse avoir confiance dans sa justice et que celle-ci puisse faire son travail sans atermoiements.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

La BCC met fin aux transactions en dollars américains : les détails de la décision...

Dans un communiqué historique, la Banque centrale du Congo (BCC) a annoncé sa décision de mettre fin aux transactions...

Coupe du Congo – 16ème de finale : DCMP exempté, Mazembe et V.Club connaissent leurs...

Le tirage au sort des seizièmes de finale de la Coupe du Congo de football messieurs 2024 a dévoilé...

Finances publiques: Le grand bilan du premier mandat de Félix Tshisekedi

Après la rupture de la coalition CACH-FCC en décembre 2020 le Président Félix Tshisekedi a eu les mains libres...

CPCE-ANEP : SÉANCE DE TRAVAIL TRÈS FRUCTUEUSE POUR L’AMELIORATION DU CLIMAT DES AFFAIRES

Dans le cadre de la relance des activités du Cadre Permanent de Concertation Économique, « CPCE », l’Équipe dirigeante de son...

CPCE-ASSOFE : SÉANCE DE TRAVAIL AU SIEGE DE L’ ASSOCIATION DES FEMMES CHEFS D’ENTREPRISE CE...

Dans le cadre de la relance des activités du Secrétariat Technique Pluridisciplinaire pour redynamiser le CADRE PERMANENT DE CONCERTATION...

Économie: Rencontre fructueuse entre le ministre d’Etat Eustache Muhanzi et le CPCE

Le ministre d'Etat, ministre ad intérim de l'Economie nationale, Eustache Muhanzi Mubembe, a tenu des discussions productives ce jeudi...

Trafic de minerais : 9 Tonnes de cassitérite et coltan quittent la RDC vers le...

Un important chargement de 9000 kgs de minerais, comprenant de la cassitérite et du coltan, a été transporté sur...

En RDC, l’IGF sauve 1,5 milliard USD de dépenses illicites

Depuis 2008, l'État congolais a mené une réforme des entreprises publiques avec l'objectif ambitieux de réaliser 5 milliards de...