Rubrique :

Une révolution agricole en vue dans la province du Haut-Katanga

Son vœu, c’est de voir tous les hauts Katangais penser à l’agriculture et voir que la production de la farine de maïs se faire localement.


  • Le gouvernement et l’assemblée provinciale du Haut-Katanga ont récemment annoncé leur intention de rendre obligatoire l’agriculture dans la province comme moyen de prévenir les crises de pénurie alimentaire comme celle du maïs.

Le gouverneur Jacques Kyabula et les élus provinciaux ont eu des discussions approfondies avant de décider de proposer un acte législatif pour que l’agriculture devienne une activité obligatoire au niveau de la province. « Nous avons ensemble réfléchis pour que nous puissions rendre l’agriculture obligatoire », affirme-t-il.

Le gouverneur Jacques Kyabula a souligné que l’agriculture obligatoire pourrait promouvoir l’autosuffisance alimentaire et la création d’emplois pour les jeunes de la province. « C’est-à-dire, une activité obligatoire à toutes les structures qui œuvrent dans la production des biens et services », estime-t-il.

Il a également mis en avant la fierté que cette mesure pourrait apporter à la province, en faisant de l’agriculture une priorité pour la population. « Pour ce faire, il faut un édit provincial pour que l’agriculture soit instaurée comme étant une activité obligatoire au niveau de la province du Haut-Katanga », explique-t-il.

L’Assemblée provinciale du Haut-Katanga a montré son soutien à cette initiative, et les représentants locaux ont exprimé leur enthousiasme à l’idée de mettre en oeuvre une telle mesure. L’agriculture faisant partie intégrante de l’économie de la province, cette mesure pourrait avoir un impact significatif sur son développement à long terme.

L’initiative de rendre l’agriculture obligatoire dans la province du Haut-Katanga pourrait représenter une avancée significative dans la promotion de l’agriculture et de l’autosuffisance alimentaire.

Cette mesure pourrait également contribuer à la création d’emplois, promouvoir l’utilisation des ressources locales et soutenir l’économie rurale de la province.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Trafic de minerais : 9 Tonnes de cassitérite et coltan quittent la RDC vers le...

Un important chargement de 9000 kgs de minerais, comprenant de la cassitérite et du coltan, a été transporté sur...

En RDC, l’IGF sauve 1,5 milliard USD de dépenses illicites

Depuis 2008, l'État congolais a mené une réforme des entreprises publiques avec l'objectif ambitieux de réaliser 5 milliards de...

Ecofin : Historique, 123,5 millions Usd mobilisés par les banques congolaises pour stabiliser les finances...

Le gouvernement congolais a obtenu un financement crucial de 123,5 millions USD auprès de quatre grandes institutions bancaires locales,...

Retombées de sa participation à Mining Indaba: Sama Lukonde et son Gouvernement signent un contrat...

A la fin de sa mission en Afrique du Sud, où il est allé représenter le Chef de L'État...

Économie : Le Vpm Vital Kamerhe s’implique dans la démarche pour baisser le prix du...

Économie : Le Vpm Vital Kamerhe s'implique dans la démarche pour baisser le prix du sac de ciment sur...

Participation brillante de la RDC à Mining Indaba: Sama Lukonde exprime son satisfecit après ces...

A la fin de sa mission en Afrique du Sud, où il est allé représenter le Chef de L'État...

Participation brillante de la RDC à Mining Indaba: Sama Lukonde exprime son satisfecit

A la fin de sa mission en Afrique du Sud, où il est allé représenter le Chef de L'État...

L’homme riche nigérian Dangote veut investir en RDC

Dans une atmosphère chaleureuse, le chef de l’État Félix Tshisekedi a accueilli jeudi l'ex-président du Nigéria, Oolusegun Obasanjo, accompagné...