Rubrique :

Conflit ARCA et les pétroliers nationaux : le Vpm Vital Kamerhe joue au sapeur-pompier !

Le conflit né de la confusion dans l’interprétation de la loi sur les assurances et celle sur les hydrocarbures était au centre des échanges ce mercredi 12 juillet entre le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Économie Nationale, l’Autorité de Régulation et de Contrôle des Assurances et l’Association des Pétroliers Nationaux.

Ces deux structures ont sollicité l’arbitrage du patron de l’Économie Nationale pour évaluer la problématique de la suppression de l’assurance à l’importation des produits pétroliers, une assurance exigée par l’ARCA sur base de l’article 231 du code des assurances et contestée par l’Association des Pétroliers Nationaux sur base de l’article 106 et 107 de la loi portant régime général des hydrocarbures.

L’ARCA tient à faire respecter cette disposition de la loi sur les assurances qui exige que les personnes physiques ou morales qui réalisent une opération d’importation des biens et des marchandises, par tout moyen de transport, à des fins commerciales ou industrielles puissent souscrire à une assurance auprès d’une entreprise d’assurance agréée par elle.

Pour l’ARCA, dès lors que les risques liés aux produits importés sont localisés en RDC, l’importateur est assujetti de souscrire à une assurance localement. Ce qui n’est pas malheureusement appliqué, en ce qui concerne l’importation des produits pétroliers car les fournisseurs assurent déjà leurs produits au départ des navires à l’étranger.

L’association des Pétroliers Nationaux, quant à elle, conteste cette mesure qui, selon elle, ne devrait pas s’appliquer à ses membres car c’est abusivement que la loi sur les hydrocarbures leur donne le titre d’importateurs qu’ils ne sont pas en réalité. Ils considèrent que les vrais importateurs des produits pétroliers sont leurs fournisseurs.

Ainsi, estiment-ils, cette mesure devrait plutôt concerner les fournisseurs et non leurs clients car ces derniers achètent les produits pétroliers sous douane comme l’exige la loi.

En effet l’article 106 de la loi portant régime général des hydrocarbures stipule que les produits pétroliers entrant sur le territoire national sont placés en consignation et l’article 107 complète que les importateurs agréés sont tenus d’acquérir les produits pétroliers sous douane à des fins de vente ou d’autoconsommation.

Se basant sur ces deux précédents articles de la loi sur les hydrocarbures, les Pétroliers Nationaux, ont démontré que souscrire à une assurance comme l’exige ARCA, constitue une double charge pour eux car ils subissent déjà le coût de l’assurance dans le prix de vente que leur fixent les fournisseurs.

Ayant écouté les uns et les autres, la sagesse managériale du Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Économie Nationale Vital KAMERHE a tranché en ce terme : » La question des produits pétroliers étant une matière sensible par rapport à l’économie du pays, n’attendez pas de cette réunion des solutions immédiates. Il est important que le gouvernement soit suffisamment éclairé pour prendre une décision équitable. Cette question exige l’analyse de plusieurs paramètres pour se rassurer sur le mode d’application de la loi sur les assurances telle que l’exige l’ARCA. Ainsi pour y arriver je suggère que l’ARCA et l’Association des Pétroliers Nationaux se joignent aux Experts de mon ministère et ceux des Hydrocarbures pour examiner en profondeur tous ces paramètres et dégager la voie loyale qui mettra tout le monde d’accord. «

Avec Cellcom ÉCONAT

dans la même rubrique

La BCC met fin aux transactions en dollars américains : les détails de la décision...

Dans un communiqué historique, la Banque centrale du Congo (BCC) a annoncé sa décision de mettre fin aux transactions...

Coupe du Congo – 16ème de finale : DCMP exempté, Mazembe et V.Club connaissent leurs...

Le tirage au sort des seizièmes de finale de la Coupe du Congo de football messieurs 2024 a dévoilé...

Finances publiques: Le grand bilan du premier mandat de Félix Tshisekedi

Après la rupture de la coalition CACH-FCC en décembre 2020 le Président Félix Tshisekedi a eu les mains libres...

CPCE-ANEP : SÉANCE DE TRAVAIL TRÈS FRUCTUEUSE POUR L’AMELIORATION DU CLIMAT DES AFFAIRES

Dans le cadre de la relance des activités du Cadre Permanent de Concertation Économique, « CPCE », l’Équipe dirigeante de son...

CPCE-ASSOFE : SÉANCE DE TRAVAIL AU SIEGE DE L’ ASSOCIATION DES FEMMES CHEFS D’ENTREPRISE CE...

Dans le cadre de la relance des activités du Secrétariat Technique Pluridisciplinaire pour redynamiser le CADRE PERMANENT DE CONCERTATION...

Économie: Rencontre fructueuse entre le ministre d’Etat Eustache Muhanzi et le CPCE

Le ministre d'Etat, ministre ad intérim de l'Economie nationale, Eustache Muhanzi Mubembe, a tenu des discussions productives ce jeudi...

Trafic de minerais : 9 Tonnes de cassitérite et coltan quittent la RDC vers le...

Un important chargement de 9000 kgs de minerais, comprenant de la cassitérite et du coltan, a été transporté sur...

En RDC, l’IGF sauve 1,5 milliard USD de dépenses illicites

Depuis 2008, l'État congolais a mené une réforme des entreprises publiques avec l'objectif ambitieux de réaliser 5 milliards de...