Rubrique :

Nouveaux prix du carburant à la pompe: le Dircab Amsini Dandy Matata fixe l’opinion !

Le gouvernement congolais a entamé des discussions avec la profession pétrolière suite à des perturbations constatées ces derniers temps dans l’approvisionnement des produits pétroliers dans plusieurs provinces du pays.

Intervenant sur les ondes de RFI, le Directeur de cabinet à la Vice Primature en charge de l’économie nationale Amsini Dandy Matata fixe l’opinion sur les mesures idoines prises par le gouvernement dans le but de préserver le pouvoir d’achat de la population : »Des discussions ont été tenues avec la profession pétrolière et l’option a été levée de procéder effectivement à un ajustement qui reste très marginal mais qui permettra d’éviter toute forme de rupture d’approvisionnement » a-t-il indiqué.

Et de renchérir qu’il « s’agit donc de fixer de nouveaux prix à la pompe au regard de la flambée des cours mondiaux du pétrole brut et des produits raffinés. Ces nouveaux prix à la pompe, fait-il remarquer, vont permettre aux pétroliers de générer suffisamment de trésorerie mais aussi protéger le pouvoir d’achat de la population qui est l’une des préoccupations majeures du gouvernement.

Et de rappeler qu’ à ce jour, il faudrait retenir que lorsqu’on achète un litre de carburant à la pompe, c’est à peu près 1800 francs qui sont directement payés par le gouvernement ». Dans la zone Ouest par exemple, il s’agit d’une augmentation contenue à 200 FC par litre, ça veut dire à peu près 12% alors qu’en réalité, l’augmentation nécessaire était de 53%. A l’Est et au sud l’ajustement sera légèrement supérieur à 200 Fc. Il s’agit aussi d’éponger une partie significative des arriérés dus à la profession pétrolière au titre de perte et manque à gagner, conclut-il.

Rappelons que peu avant, dans la matinée, le VPM de l’Économie Nationale Vital KAMERHE venait de donner cette bonne nouvelle à la délégation du Fond Monétaire International au cours d’un entretien lui accordé en son cabinet autour de cette question.

« Effectivement il s’est constaté un malaise dans la distribution des produits pétroliers particulièrement dans les zones Sud et Est. Ce malaise s’est traduit par la fermeture de quelques stations services. Il nous a été rapporté qu’à Bukavu, par exemple, le litre d’essence s’est négocié jusqu’à 10 000 francs congolais. Et dans le Haut Katanga, le prix avoisinait les 6 000 francs. », Renseigne Dandy MATATA.

Mais le gouvernement va donc maintenir le système des subventions. C’est à dire qu’une bonne partie du coût du carburant à la pompe sera supportée par l’État afin de soulager le consommateur et éviter des répercussions négatives sur les prix d’autres produits sur le marché et du transport.

Laurette Ngoma

dans la même rubrique

Les journalistes Gianni Albert Bonsange Yema et Jérôme Batange échappent de justesse à la mort...

Le secrétaire du journal Alerte Plus et le présentateur de Ndenga News ont vécu une nuit terrifiante le 02...

La BCC met fin aux transactions en dollars américains : les détails de la décision...

Dans un communiqué historique, la Banque centrale du Congo (BCC) a annoncé sa décision de mettre fin aux transactions...

Coupe du Congo – 16ème de finale : DCMP exempté, Mazembe et V.Club connaissent leurs...

Le tirage au sort des seizièmes de finale de la Coupe du Congo de football messieurs 2024 a dévoilé...

Finances publiques: Le grand bilan du premier mandat de Félix Tshisekedi

Après la rupture de la coalition CACH-FCC en décembre 2020 le Président Félix Tshisekedi a eu les mains libres...

CPCE-ANEP : SÉANCE DE TRAVAIL TRÈS FRUCTUEUSE POUR L’AMELIORATION DU CLIMAT DES AFFAIRES

Dans le cadre de la relance des activités du Cadre Permanent de Concertation Économique, « CPCE », l’Équipe dirigeante de son...

CPCE-ASSOFE : SÉANCE DE TRAVAIL AU SIEGE DE L’ ASSOCIATION DES FEMMES CHEFS D’ENTREPRISE CE...

Dans le cadre de la relance des activités du Secrétariat Technique Pluridisciplinaire pour redynamiser le CADRE PERMANENT DE CONCERTATION...

Économie: Rencontre fructueuse entre le ministre d’Etat Eustache Muhanzi et le CPCE

Le ministre d'Etat, ministre ad intérim de l'Economie nationale, Eustache Muhanzi Mubembe, a tenu des discussions productives ce jeudi...

Trafic de minerais : 9 Tonnes de cassitérite et coltan quittent la RDC vers le...

Un important chargement de 9000 kgs de minerais, comprenant de la cassitérite et du coltan, a été transporté sur...