Rubrique :

Espace Grand-Katanga : Top 10 des personnalités politiques qui ont battu campagne pour la réélection de Félix Tshisekedi

Ces personnalités sont toutes originaires de l’Espace Grand Katanga, où il ne leur était pas facile de battre campagne pour un candidat non originaire qui brigue la magistrature suprême. Et pour cause: le candidat numéro trois à la présidentielle de décembre dernier, a dirigé cet espace pendant plus de dix ans. Il a donc eu le temps d’y laisser des empreintes indélébiles grâce aux travaux entrepris dans le cadre de son mandat de gouverneur. Rappelons que l’espace Grand Katanga est composé, depuis le 16 juillet 2015, de quatre nouvelles provinces, à savoir le Tanganyika, le Haut-Lomami, le Lualaba et le Haut-Katanga.


Cependant, en leur qualité de membres de l’Union sacrée de la nation, les personnalités que nous épinglons dans ce sondage, avaient décidé de s’y mobiliser fortement en vue de faire gagner un second mandat au candidat de cette méga-plateforme. C’est ainsi que chacune dans sa circonscription électorale, s’est battue en vue de sensibiliser les populations à voter pour Félix Tshisekedi dont la volonté politique de bâtir un nouveau Congo est incontestable. Ils ont ainsi mouillé leurs maillots et les résultats obtenus dans l’espace Grand Katanga sont là, indéniables.
Il s’agit de:

Jacques Kyabula 80%

Le candidat numéro vingt que l’on surnomme affectueusement Fatshi béton a obtenu plus de suffrages au niveau du Haut-Katanga, grâce à l’Autorité provinciale et à son parti politique, l’Alliance pour la Rupture et le Développement-ARDEV. Les résultats obtenus par le candidat président le démontrent amplement. Le Haut-Katanga a décidé de renouveler sa confiance au chef de l’Etat sortant pour lui redonner la possibilité de poursuivre sa tâche, celle de redresser et moderniser notre pays. C’est à Lubumbashi que le gouverneur Jacques Kyabula s’est plus mobilisé par une grande campagne afin que le président Tshisekedi obtienne plus de voix. Il a gagné son pari.

Fifi Masuka 72%

Pour la réélection de Félix Tshisekedi,  Fifi Masuka Saini, gouverneure de la province de Lualaba, a occupé le devant de la scène en lançant sa plateforme politique et électorale, qui porte son nom. Lors de son discours prononcé en lingala devant la foule, cette brave dame a exprimé le soutien indéfectible de sa plateforme à la réélection du président de la République, Félix Tshisekedi. Impressionnée par le leadership du chef de l’État, elle a salué ses réalisations, mettant en avant son dévouement remarquable et son engagement inébranlable en faveur du développement du pays.
Tout en encourageant le peuple congolais à renouveler sa confiance envers le président Tshisekedi à travers un deuxième mandat, elle a souligné l’importance vitale de la continuité et de la stabilité pour favoriser de nouveaux progrès en faveur de la nation. Signalons que la coalition politique et électorale de Fifi Masuka réunit trois regroupements politiques: Alliance 24 (A24), Alliance des Nationalistes (AN) et Alliance 25 (A25). La convergence de ces forces politiques met en évidence une vision partagée et des valeurs communes qui les ont uni autour d’un objectif collectif: la réélection du président Félix Tshisekedi. 

Fabien Mutomb 68%

Le Directeur général de la société nationale des chemins de fer du Congo –SNCC-, Fabien Mutomb Kan Kato, avait pris l’engagement, conformément à la vision du chef de l’Etat, et au programme du gouvernement, de moderniser le port de la SNCC à Kalemie. C’est dans cet ordre d’idées qu’il a pris contact à Lubumbashi avec une délégation du Fonds de promotion de l’industrie –FPI-, conduite par son Directeur général adjoint chargé de la passation des marchés en vue de concrétiser ce projet, qui souligne-t-on, répond à la volonté du comité de gestion de redresser cette société jadis qualifiée de l’épine dorsale de l’économie nationale. Le port de la SNCC à Kalemie, construit depuis l’époque coloniale, connaît une vétusté de son équipement. Il importe donc de le réhabiliter.
Coco Munongo 59%
Ce membre  de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social –UDPS- a mené un travail en profondeur dans le but d’obtenir la reconduction du candidat numéro 20 à ses fonctions de chef de l’Etat. Il a reconnu que la direction actuelle de ce parti présidentiel facilite le travail de tous les cadres qui adhèrent à la vision du président de la République. Il se félicite donc des scores réalisés par Félix Tshisekedi sur l’ensemble du territoire national.

Serge Khonde 57%

L’ancien ministre des sports congolais et député national, aura laissé une empreinte indélébile dans les annales des sports de notre pays, grâce aux états généraux qu’il avait organisés durant son mandat à Mbuela Lodge, à Kisantu, dans le Kongo Central.   Ces assises avaient permis aux participants d’évaluer les états généraux des sports; d’élaborer un projet de la politique sportive nationale et programme national de développement du sport; de préparer la formation, la professionnalisation, le financement, le marketing et sponsoring; l’application et propositions des amendements de la loi sportive n°11/023 du 11 décembre 2011; les infrastructures et équipements sportifs; ainsi que des stratégies relatives à la promotion des sports et du fonctionnement des structures d’appui au mouvement sportif.
Julie Ngungwa 52%
« Il n’y a pas d’insécurité dans la province du Tanganyika», telle est l’assurance que la gouverneure du Tanganyika, Julie Ngungwa, avait donnée au chef de l’État Félix Tshisekedi lors d’une audience lui accordée à la Cité de l’Union Africaine.  Elle avait également indiqué que depuis son élection à la tête de la province, le calme y règne.  « Il n’y a pas d’insécurité dans la province, depuis que je suis arrivée», avait-elle dit. Dans cette optique, Julie Ngungwa avait promis au chef de l’Etat de tout mettre en œuvre pour obtenir sa réélection dans la province qu’elle dirige. Cela vient d’être fait.

Jean-Claude Muyambo 42%

L’ancien bâtonnier provincial de l’ordre des avocats et président du parti politique Scode, a fortement soutenu la candidature de Félix Tshisekedi. Pour lui, personne d’autre ne pouvait passer dans le Haut-Katanga, à l’exception du candidat numéro vingt.
Vicky Katumwa 38%
Cette enseignante de formation, aujourd’hui femme politique, a exercé les fonctions de présidente du conseil d’administration du Fonds de promotion de l’industrie –FPI-. Pour elle, la volonté politique maintes fois exprimée par le président de la République pour redresser le pays dans tous les secteurs suffit pour lui accorder un second mandat à la tête du pays. Elle s’est donc battue pour atteindre cet objectif.

Adèle Kayinda 27%

Issue de la famille royale Tshokwe de la localité de Mwatshisenge, dans le territoire de Sandoa, en province de Lualaba, la ministre sortante du Portefeuille, s’était engagée depuis longtemps à accompagner le chef de l’Etat dans sa vision de viabilisation des entreprises de son secteur. Elle compte présentement  21 ans de carrière politique dont 18 ans en tant que députée nationale, élue de la circonscription de Sandoa, dans la province de Lualaba. Elle a été rapporteur, membre de la commission socioculturelle, de la commission politique, administrative et judiciaire –PAJ-, où elle a exercé les fonctions de présidente de la sous-commission Justice et bonne gouvernance. Rappelons que c’est depuis bien longtemps que son parti avait opté pour la réélection de Félix Tshisekedi à la tête du pays.

Dany Banza, 23%

L’ambassadeur Dany Banza apparait sans aucun doute comme l’une des icônes de l’espace Grand Katanga.   A la veille des enjeux électoraux de 2023, il avait établi sa ligne de combat. Dany Banza Maloba, ambassadeur itinérant du chef de l’Etat, demeure fermement attaché à l’Union sacrée de la nation avec pour objectif final de soutenir la réélection de Félix Tshisekedi à la présidentielle de décembre 2023.

Sondage Echos d’opinion

dans la même rubrique

Informateur : l’UDPS jette des fleurs à Augustin Kabuya

Conduit par le Secrétaire général adjoint Deo Buzibu Balola, une délégation de l'UDPS a tenu des discussions fructueuses ce...

Nomination du Premier ministre : Tshisekedi dévoile la date

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a dévoilé lors d'un briefing de presse en direct de la RTNC...

RDC: Sous la direction de l’Honorable Laurent Batumona, le Regroupement politique AAAP reçu par l’informateur

Sans désemparer, les consultations initiées par l'informateur Augustin Kabuya dans le cadre de sa mission officielle se succèdent à...

Pillage persistant : le Rwanda et l’UE dans le collimateur de la RDC

Sous la présidence française de l’Union européenne en 2021, la stratégie Global Gateway a pour objectif de mobiliser 150...

Consultations : les éloges de Didier Budimbu au travail d’Augustin Kabuya

À la suite de la réception du MLC, l'informateur Augustin Kabuya a accordé une audience à l'AVC-A, dirigée par...

Majorité : reçus par Kabuya, le MLC et ses alliés réitèrent leur soutien à l’Union...

Ce mardi 20 février 2024, au Hilton hôtel, le Mouvement de Libération du Congo (MLC) et ses partis alliés...

Enfin, Sama Lukonde présente sa démission au chef de l’État

Au cours de l’audience lui accordée par le président de la république Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo ce mardi 20...

Sondage Le Peuple d’abord:Le Top 10 des personnalités qui ont le profil du Premier Ministre...

Le premier quinquennat du président de la République, Chef de l’Etat, s’est achevé avec un bilan que les Congolais...