Rubrique :

EST de la RDC : en colère, le M23 veut attaquer la Monusco

Dans l’Est du territoire congolais, les Casques bleus de l’ONU se retrouvent au cœur d’une polémique croissante. Soutenant les Forces armées de la RDC (FARDC) dans leur lutte contre les groupes rebelles, la Monusco a été accusée par le M23, une rébellion soutenue par le Rwanda, de « partialité ».

Le M23 dénonce vivement le soutien des Casques bleus, allant jusqu’à « menacer d’attaquer » la Monusco, ce qui, aux yeux du droit international, pourrait constituer un crime de guerre. Ce mouvement terroriste a averti mercredi les soldats de la paix, dont « les drones de surveillance continuent de recueillir et transmettre des informations sur ses positions et activités » aux FARDC.

Pour le M23 , l’intervention des Casques bleus de l’ONU aux côtés des FARDC est perçue comme une « ingérence inacceptable ». Malgré cela, la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU autorise la Monusco à « mener des opérations offensives » ciblées, visant à « neutraliser » les groupes armés en RDC, sous la pleine autorité du commandant de la force.

La résolution du Conseil de sécurité a donné à la Monusco le mandat de coopérer de manière plus étroite avec les forces de sécurité congolaises, renforçant ainsi sa capacité à agir conjointement pour dissuader et empêcher les groupes armés de nuire.

Cette autorisation a également renforcé le déploiement préventif et la présence mobile des Casques bleus, particulièrement dans les zones à haut risque. L’ONU a ainsi placé les Casques bleus dans une position délicate, entre leur mandat de maintien de la paix et la contestation croissante des groupes rebelles.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Terreur à l’Est de la RDC, Niska très attristé

Depuis plus d'une décennie, la population du Nord-Kivu en République démocratique du Congo vit un cauchemar incessant aux mains...

Le député Michel Moto condamne l’attaque du M-23 à Mugunga

Le député national Michel Moto Muhima, a exprimé sa solidarité face à l'attaque dévastatrice perpétrée par le M-23 au...

Innoss’B se confronte à l’insoutenable réalité des massacres à l’Est de la RDC

Les violences persistantes à l'Est de la RDC ont une fois de plus laissé derrière elles un lourd tribut...

Sans résistance, le M23-RDF s’empare de Vitshumbi

Dans un coup de force sans précédent, le M23-RDF s'est emparé de la localité stratégique de Vitshumbi, territoire de...

L’AFC de Nangaa menace de neutraliser les militaires sud-africains

Une escalade de tensions secoue l'Est de la RDC alors que l'Alliance Fleuve Congo (AFC), soutenue par le Rwanda,...

Est de la RDC : le M23-RDF s’empare de Rutshuru en un éclair

En l'espace de seulement quatre jours, la situation sécuritaire dans le territoire de Rutshuru a connu un revirement dramatique...

Accord militaire Russie-RDC : démenti de Kinshasa sur les rumeurs

Réagissant aux rumeurs persistantes, Kinshasa a catégoriquement démenti la conclusion récente d'un accord de coopération militaire entre la Russie...

M23 – Wazalendo, une bataille imminente à Mweso ce 8 mars

La ligne Nyanzale Kibirizi reste relativement calme malgré l'occupation persistante de la cité de Nyanzale par les rebelles du...