Rubrique :

Rentrée parlementaire : Augustin Kabuya prend la défense de Vital Kamerhe

Augustin Kabuya, député national et secrétaire général de l’UDPS, n’a pas absolument toléré ce qui s’est passé lundi 29 janvier à l’ouverture de la session plénière à l’Assemblée nationale contre le député Vital Kamerhe.

En effet, lors de l’appel nominal par le secrétaire général de la Chambre basse du parlement, pour savoir exactement le nombre des élus qui prennent part à cette séance plénière, le public réagissait positivement, mais au moment l’appel du nom de Vital Kamerhe un incident s’est produit. Un poignet du public a commencé à huer sur ce dernier.

Augustin Kabuya a jugé cette “attitude inacceptable”. « Non, moi personnellement, je ne partage pas cet avis. Nous avons tous travaillé au sein de l’Union sacrée. L’Union sacrée, c’est la vision chef de l’État. Les derniers mots, revient au chef de l’État. Ne minimisez pas les autres. Ils ont apporté aussi quelque chose dans la victoire que nous avons aujourd’hui. Il faut tenir compte de l’accord de tout un chacun », a fait savoir l’élu de Mont-Amba.

Pour lui, le fait de créer une plate forme au sein de l’Union sacrée ne doit pas faire de lui une cible des attaques critiques. « Il y a une chose qu’il faut éviter en politique : la fixation. Il faut tenir compte de cet aspect. J’ai vu l’attitude de certains militants des partis politiques, je n’ai pas du tout aimé ce qui s’est passé tout à l’heure à l’endroit d’un grand responsable politique de notre pays, l’honorable Vital Kamerhe. Je défends fermement ce genre des pratiques », a condamné l’honorable député.

Cependant, il invite les cadres de l’Union à la tolérance plutôt que de manipuler les militants afin de huer le président national de l’UNC. « Je demande aux responsables politiques de l’Union sacrée de comprendre que tout le monde est utile dans la société. Il n’est pas interdit à quelqu’un d’avoir des ambitions », dit-il, ajoutant : « ce n’est pas du tout propre, c’est quelque chose qui ne m’a pas du tout rangé personnellement. »

Augustin Kabuya a rappelé que : « Dès les premiers jours, quand ils ont mis en place la plate forme PCR, il y a eu des réactions émotionnelles où les gens condamnaient ». « Ce n’était pas mon avis et je l’avais déclaré qu’il n’est pas interdit à un homme politique de réfléchir sur son avenir. Et personnellement, je n’avais pas trouvé le mal dans sa démarche avec d’autres responsables politiques », souligne le SG de L’UDPS.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

FNJ-CAFE POLITIQUE : « Il est important pour nous de nous impliquer davantage et de nous...

C’est sans doute le flambeau de la jeunesse consciente et aguerrie face aux enjeux politique de l’heure qui s’allume...

Enquête bouclée par le parquet : Okende s’est « suicidé »

Le parquet général a annoncé avoir finalisé son enquête sur la mort de l'opposant Chérubin Okende en juillet 2023,...

Formation du nouveau Gouvernement : Auprès du Chef de l’Etat, l’informateur Augustin Kabuya reçoit une...

Après avoir achevé avec succès sa mission constitutionnelle d'identifier la majorité parlementaire, l'Honorable Augustin Kabuya se voit confier, par...

RDC : après la présentation de son rapport à Tshisekedi, Kabuya reconduit informateur

Dans une série de consultations visant à déterminer la majorité parlementaire en République Démocratique du Congo, l'Informateur Augustin Kabuya...

Course au gouvernorat de Kinshasa : Pourquoi Deo Kasongo est-il victime d’une campagne de diabolisation...

À quelques jours de la fin du dépôt des candidatures au gouvernorat de Kinshasa, Deo Kasongo est victime d’une...

Informateur : l’UDPS jette des fleurs à Augustin Kabuya

Conduit par le Secrétaire général adjoint Deo Buzibu Balola, une délégation de l'UDPS a tenu des discussions fructueuses ce...

Nomination du Premier ministre : Tshisekedi dévoile la date

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a dévoilé lors d'un briefing de presse en direct de la RTNC...

RDC: Sous la direction de l’Honorable Laurent Batumona, le Regroupement politique AAAP reçu par l’informateur

Sans désemparer, les consultations initiées par l'informateur Augustin Kabuya dans le cadre de sa mission officielle se succèdent à...