Rubrique :

Sondage Le peuple d’abord: Les politiciens congolais et les hommes d’église qui ont encouragé la population à réélire Félix Tshisekedi pour un deuxième mandat

Félix Tshisekedi, candidat numéro 20 réélu à la magistrature suprême, a prêté serment le 20 janvier 2024 au cours d’une cérémonie haute en couleurs auréolée de la présence de plusieurs chefs d’Etat africains, et de représentants des partenaires internationaux. Sans oublier la présence massive des populations, toutes couches sociales confondues au stade des Martyrs de Kinshasa.
Sa brillante réélection à la tête du pays pour un second mandat, a été rendue possible suite à l’implication courageuse de quelques hommes aussi bien politiques que religieux. Grâce à leur forte influence, ces personnalités ont réussi à convaincre les Congolais du bien-fondé de confier un second mandat à Félix Tshisekedi pour lui redonner la possibilité de parachever des actions à impact visible entamées durant son premier quinquennat dans le cadre de la reconstruction du pays.
Pendant la campagne électorale, ces hommes ont donc à la fois parcouru les provinces ou mobilisé les fidèles dans leurs églises, en mettant en exergue les résultats positifs obtenus par le candidat numéro 20, et expliqué la nécessité de lui confier à nouveau les rênes du pays. Signalons que les élections présidentielles, législatives et provinciales, se sont déroulées conformément au calendrier fixé par la Commission électorale nationale indépendante -CENI- le 20 décembre 2023.
Parmi les hommes politiques et d’église qui ont véritablement sensibilisé la population sur la réélection de Félix Tshisekedi à la tête du pays, le sondage effectué du 25 janvier au 8 février 2024, auprès des hommes, femmes et jeunes gens, sans distinction de niveau social, d’étude, ou de religion, a permis d’identifier les dix personnalités dont les noms suivent:

Gentiny Ngobila: 83%

Le gouverneur de la ville de Kinshasa ne s’est jamais lassé d’indiquer que le parti ACP dont il est l’autorité morale, avait été créé pour appuyer les actions du président Félix Tshisekedi et l’accompagner dans la conquête d’un second mandat. C’est dans cet ordre d’idées qu’il a battu une forte campagne en faveur du chef de l’Etat.  
Dans la même logique, Gentiny Ngobila a mené des actions à impact visible devant figurer dans le bilan à présenter à la population kinoise. Au nombre de ces travaux, l’on note le Marché central de Kinshasa, les routes Elengesa, Kikwit, Landu, Cecomaf, de la paix, etc. Ces actions sont à mettre dans l’actif du président de la République dont la vision devrait être matérialisée par les gouverneurs de province. En cela, le gouverneur de la ville de Kinshasa peut être rangé parmi les bons élèves du chef de l’Etat. 
Malgré la campagne de dénigrement dont il a été l’objet, les Kinois constatent que l’autorité urbaine ne se fatigue pas. Preuve : le lancement des travaux de construction d’un collecteur de 375 mètres sur la rivière Gombe, ainsi que  l’aménagement des berges sur les deux rives. Dans la commune de Masina, le gouverneur Ngobila a aussi lancé des travaux de construction de digues. Comme pour montrer que les cris de populations riveraines de Masina sont bel et bien parvenus aux oreilles du président Félix Tshisekedi qui, dit-il, réfléchit constamment sur des solutions à apporter aux problèmes des inondations récurrentes dont elles sont victimes. Ces travaux contribueront au désenclavement de Kingabwa, et amélioreront la mobilité urbaine et les échanges entre les Kinois. Il y aura une digue à Masina et une autre digue à Ndanu Kingabwa. Ces deux digues empêcheront le trop-plein de la rivière N’djili pendant les inondations. C’est dire que pendant son mandat, Ngobila n’a cherché autre chose que la matérialisation de la vision de Félix Tshisekedi consistant à donner aux Kinois un environnement sain et salubre. Son programme phare, Kin-Bopeto, renferme les vraies prémices du développement de la capitale congolaise. Ses détracteurs marchent donc, sans aucun doute, dans le sens contraire de la vision du chef de l’Etat.

Jean-Pierre Bemba: 79%

Dans la course à la réélection de Félix Tshisekedi, un allié s’est distingué par son engagement et son soutien indéfectible: Jean-Pierre Bemba. Connu pour son implication politique et son influence dans le pays, le président national du MLC et vice-Premier ministre à la défense nationale, a joué un rôle essentiel dans la campagne électorale du candidat numéro 20, notamment dans la région du Grand-Équateur. Il s’y est montré comme un atout précieux pour la réélection du président sortant. La campagne de Félix Tshisekedi dans le Grand Équateur a ainsi été marquée par la présence et l’engagement de Jean-Pierre Bemba. En tant que figure politique respectée dans cette zone, Bemba a mobilisé les foules et rallié un large soutien en faveur du président sortant. Son charisme, son discours percutant et sa connaissance des enjeux locaux, ont contribué à renforcer la notoriété de Tshisekedi dans cette région clé.
Dans la campagne pour la réélection de Félix Tshisekedi, Jean-Pierre Bemba s’est donc démarqué comme le meilleur allié du président qui a été réélu.

Guy Loando: 74%

Dans les provinces de l’Equateur et Tshuapa, Guy Loando Mboyo a été formel: c’est le numéro 20 et pas un autre. Ainsi, après Mbandaka, il s’est rendu dans son milieu naturel de la ville de Boende où il a délivré un seul message: «votez le numéro 20». Il a également vanté les réalisations de Félix Tshisekedi depuis son arrivée à la tête du pays.

Prophète Konde: 62%

Un diplôme de mérite avait été remis au prophète Dominique Khonde Mpolo, responsable et chef spirituel de l’Eglise «Liloba na Nzambe», par la Commission de valorisation internationale de Kingunza en Afrique-COVIKAF. Selon le président de cette organisation, Martin Mangelesi Lubasa, le prophète Khonde incarne non seulement l’accomplissement des prophéties bibliques, mais aussi celles de Simon Kimbangu, notamment la restauration des relations entre l’homme et trois autres êtres vivants (animal, oiseau et poisson). Il lui avait été aussi décerné un brevet pour l’invention du «Jus révélé » par l’évêque général Marcel Ukudji, conseiller chargé de l’œcuménisme et de l’éthique du ministère de la Recherche scientifique. Signalons que ce «Jus révélé» jugé thérapeutique,  fait ses preuves tant en RDC, en Belgique, en Afrique du Sud qu’au Canada.

Fifi Masuka: 70%

La gouverneure de la province de Lualaba a occupé le devant de la scène en lançant sa plateforme politique et électorale, qui porte son nom. Lors d’un discours prononcé en lingala devant la foule, cette brave dame a exprimé le soutien indéfectible de sa plateforme à la réélection du président de la République, Félix Tshisekedi. Impressionnée par le leadership du chef de l’État, elle a salué ses réalisations, mettant en exergue son dévouement remarquable et son engagement inébranlable en faveur du développement du pays.
Tout en encourageant le peuple congolais à renouveler sa confiance envers le candidat numéro 20 à travers un deuxième mandat, elle a souligné l’importance indéniable de la continuité et de la stabilité pour favoriser de nouveaux progrès en faveur de la nation. Signalons que la convergence de forces politiques réunies autour de Fifi Masuka met en évidence une vision partagée et des valeurs communes autour d’un objectif commun: la réélection du président Félix Tshisekedi. 

Église de Ngunza: 66%

La confession religieuse des églises autochtones traditionnelles « Ba Ngunza mpeve ya n’longo » –CREATBM- de la RDC a demandé ce lundi 7 octobre 2019, d’être reconnue par l’Etat congolais comme une confession religieuse. Cette confession religieuse a affirmé avoir déposé tous les documents au ministère de la Justice depuis plusieurs années, mais n’a reçu qu’un F92, titre d’autorisation provisoire de fonctionnement. En matière spirituelle, cette église se réclame de Simon Kibangu et Kimpavita, et son président général et Représentant légal est Mangelesi Lubasa.  
Cette confession comprend les compagnons du Prophète Simon Kimbangu, de Kimpa Vita, de Mpadi, de Tata Onda, de l’église des noirs et tant d’autres mouvements religieux traditionnels d’inspiration spirituelle dénommée ‘’Bangunza Mpeve ya N’longo’. En attendant la reconnaissance réclamée, cette confession a prié pour la victoire de Félix Tshisekedi à l’élection présidentielle du 20 décembre 2023. 

Cheik Abdalhah Mangala: 62%

Le chef de l’Etat Félix Tshisekedi avait appelé les musulmans de la RDC à l’unité et s’était dit prêt à les accompagner dans la recherche de cette unité. Il avait lancé cet appel lors de la célébration de la fête de la Tabaski (Eid el-Kebir) à la mosquée Rassoul avec toutes les branches de la communauté islamique de la RDC. Tout en faisant allusion au poids démographique important de la communauté musulmane de notre pays, il avait exhorté les femmes musulmanes à s’engager dans la politique et à s’inscrire sur les listes électorales dans les partis de leur choix. Signalons que Cheikh Abdallah Mangala qui est le représentant légal de la Comico. Celui-ci avait prié pour la victoire de Félix Tshisekedi lors de la présidentielle du 20 décembre 2023.

Roland Dalo: 60%

Roland Dalo né le 6 mars 1964 en RDC, est un pasteur pentecôtiste congolais. Il est visionnaire du Centre missionnaire Philadelphie créé depuis le 24 février 2008, et responsable de Dalo Ministries. Il est marié et père de quatre enfants. Il se convertit au christianisme le 6 novembre 1985, reçoit sa vocation en 1989 et évangélise depuis 1991. Il détient un diplôme en théologie à Nairobi, à East Africa School of Theology, et un diplôme en communication chrétienne du Centre international de Kinshasa en 1991. Dans les années 2000, il assiste le pasteur Jacques André Vernaud du centre évangélique la Borne. Le 30 octobre 2016, le pasteur Roland cède la direction de l’église aux pasteurs Ken Luamba et Athoms Mbuma, pour se consacrer aux activités de Dalo ministries. Il est reconnu comme apôtre le samedi 20 juillet 2019 par la communauté des Assemblées de Dieu au Congo –CADC-, au temple Philadelphie de la Funa. Le pasteur Roland Dalo a formulé des recommandations fermes lors de sa prière à l’occasion de l’investiture du président Félix Tshisekedi au stade des Martyrs.
L’homme d’église a prié pour que le second mandat de Tshisekedi s’accompagne d' »hommes de qualité » et de « valeurs » afin que les ressources du pays profitent à l’ensemble de la population congolaise. Car, avait-il dit, le pays est fatigué « des voleurs », de ceux « qui ne voient que leurs intérêts », oubliant les desideratas de la population.

Vital Kamerhe: 54%

Le vice-Premier ministre en charge de l’économie, a réaffirmé son soutien indéfectible au candidat numéro 20 Félix Tshisekedi, à l’occasion de la campagne électorale en vue de la présidentielle du 20 décembre 2023. Le président du parti Union pour la nation congolaise –UNC- a effectué un passage à l’Euest du pays, à la rencontre de la population avec un seul mot d’ordre, celui de la réélection de son allié, l’actuel Président de la République. Il avait opté pour une campagne de proximité, allant au contact direct de la population afin de mieux faire accepter le projet de société du candidat qu’il défendait.

Mama Micheline Shabani: 51%

L’artiste Gospel et servante de Dieu Micheline Shabani est l’une des figures emblématiques de la musique gospel en République Démocratique du Congo. Elle figure parmi les pasteurs qui avaient imploré Dieu d’accepter la réélection du candidat numéro 20 lors de la présidentielle du 20 décembre 2023.

Le Peuple d’abord

dans la même rubrique

FNJ-CAFE POLITIQUE : « Il est important pour nous de nous impliquer davantage et de nous...

C’est sans doute le flambeau de la jeunesse consciente et aguerrie face aux enjeux politique de l’heure qui s’allume...

Enquête bouclée par le parquet : Okende s’est « suicidé »

Le parquet général a annoncé avoir finalisé son enquête sur la mort de l'opposant Chérubin Okende en juillet 2023,...

Formation du nouveau Gouvernement : Auprès du Chef de l’Etat, l’informateur Augustin Kabuya reçoit une...

Après avoir achevé avec succès sa mission constitutionnelle d'identifier la majorité parlementaire, l'Honorable Augustin Kabuya se voit confier, par...

RDC : après la présentation de son rapport à Tshisekedi, Kabuya reconduit informateur

Dans une série de consultations visant à déterminer la majorité parlementaire en République Démocratique du Congo, l'Informateur Augustin Kabuya...

Course au gouvernorat de Kinshasa : Pourquoi Deo Kasongo est-il victime d’une campagne de diabolisation...

À quelques jours de la fin du dépôt des candidatures au gouvernorat de Kinshasa, Deo Kasongo est victime d’une...

Informateur : l’UDPS jette des fleurs à Augustin Kabuya

Conduit par le Secrétaire général adjoint Deo Buzibu Balola, une délégation de l'UDPS a tenu des discussions fructueuses ce...

Nomination du Premier ministre : Tshisekedi dévoile la date

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a dévoilé lors d'un briefing de presse en direct de la RTNC...

RDC: Sous la direction de l’Honorable Laurent Batumona, le Regroupement politique AAAP reçu par l’informateur

Sans désemparer, les consultations initiées par l'informateur Augustin Kabuya dans le cadre de sa mission officielle se succèdent à...