Rubrique :

La Russie prête à soutenir la paix en RDC avec la Monusco

Préoccupée par les violents affrontements entre les forces armées congolaises et les rebelles du M23 dans l’Est de la RDC, la Russie se déclare prête à discuter des modalités d’assistance de la Monusco à la Mission de la SADC en RDC (SAMIDRC) pour restaurer la paix.

Lors de la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU mardi dernier, la représentante russe Anna Evstigneeva a souligné l’appui crucial de la SADC pour aider la RDC à surmonter cette crise.

Moscou soutient fermement le concept des « solutions africaines aux problèmes africains », soulignant l’importance d’une coordination efficace avec la Monusco pour stabiliser la région. La Russie est prête à collaborer pour assurer un niveau adéquat d’assistance aux forces régionales engagées dans le conflit.

“Il est important d’assurer le niveau nécessaire de coordination avec la Monusco et d’identifier des modalités efficaces pour travailler ensemble pour surmonter l’instabilité. Nous sommes prêts à discuter des paramètres selon lesquels la Mission serait en mesure de fournir un certain niveau d’assistance aux forces régionales”, a affirmé la diplomate russe.

Déplorant les récents revers des forces congolaises face au M23, la diplomate russe a condamné les attaques contre les civils et les personnes déplacées, appelant à la réouverture des voies d’approvisionnement terrestre vers Goma pour atténuer la crise humanitaire en constante aggravation.

“Il est clair que la situation dans les provinces orientales de la RDC a un impact négatif sur l’ensemble de la région des Grands Lacs”, a-t-elle fustigé.

La Russie insiste sur la nécessité de solutions politiques pour mettre fin aux hostilités et stabiliser la région. Elle encourage le processus de Luanda et la médiation régionale pour apaiser les tensions entre Kinshasa et Kigali, soulignant que la sécurité dans l’Est de la RDC profitera à toute la région des Grands Lacs.

Engagée en tant que membre permanent du Conseil de sécurité, la Russie promet de continuer à œuvrer pour résoudre la crise en RDC, y compris lors du retrait crucial de la Monusco.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Sans résistance, le M23-RDF s’empare de Vitshumbi

Dans un coup de force sans précédent, le M23-RDF s'est emparé de la localité stratégique de Vitshumbi, territoire de...

L’AFC de Nangaa menace de neutraliser les militaires sud-africains

Une escalade de tensions secoue l'Est de la RDC alors que l'Alliance Fleuve Congo (AFC), soutenue par le Rwanda,...

Est de la RDC : le M23-RDF s’empare de Rutshuru en un éclair

En l'espace de seulement quatre jours, la situation sécuritaire dans le territoire de Rutshuru a connu un revirement dramatique...

Accord militaire Russie-RDC : démenti de Kinshasa sur les rumeurs

Réagissant aux rumeurs persistantes, Kinshasa a catégoriquement démenti la conclusion récente d'un accord de coopération militaire entre la Russie...

M23 – Wazalendo, une bataille imminente à Mweso ce 8 mars

La ligne Nyanzale Kibirizi reste relativement calme malgré l'occupation persistante de la cité de Nyanzale par les rebelles du...

Urgence Kibirizi : le M23 avance, les Wazalendo résistent, la population fuit

Depuis le matin de ce jeudi, des affrontements violents secouent plusieurs axes, notamment sur la colline de Ndumba dans...

La Monusco doit-elle partir ? Mukwege s’oppose

Le mandat de la Monusco prendra fin le 20 décembre 2024, mais le processus de retrait a déjà commencé....

Guerre du M23 : défaite des FARDC à Bwito, triomphe dans le Masisi

Ce mercredi 06 mars, des combats intenses ont éclaté dans le groupement de Mupfunyi Shanga en territoire de Masisi,...