Rubrique :

Est de la RDC : déploiement de la SAMIDRC approuvé malgré le refus du Rwanda

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (CPS de l’UA) s’est réuni pour discuter de la situation dans l’Est de la RDC et a donné son feu vert au déploiement de la mission de la SADC (SAMIDRC). Cette force régionale, dotée d’un mandat offensif, vise à aider le gouvernement congolais à neutraliser les groupes armés opérant aux côtés de l’armée rwandaise dans l’est de la RDC.

Malgré l’exclusion du Rwanda de cette réunion virtuelle, le CPS de l’UA a réaffirmé l’engagement de l’Union africaine envers la “souveraineté et l’intégrité” territoriale de la RDC, condamnant fermement les “actions des groupes armés tels que le M23 soutenus par les Forces rwandaises de défense”.

Le CPS a exprimé sa profonde préoccupation face à la résurgence du M23 et a appelé à un cessez-le-feu immédiat, à l’aide humanitaire de la communauté internationale, ainsi qu’au désarmement des forces négatives dans la région. L’approbation du déploiement de la SAMIDRC a été annoncée comme une “mesure nécessaire pour rétablir la paix”.

Les pays contributeurs de troupes à la SAMIDRC ont été salués pour leurs efforts, mais l’UA a souligné la “nécessité de privilégier des solutions diplomatiques et de renforcer la coordination au sein du mécanisme quadripartite”.

Malgré l’opposition du Rwanda, qui a demandé à l’UA de ne pas autoriser ni financer la SAMIDRC, l’Union africaine a maintenu sa décision, mettant en avant la nécessité de trouver une solution durable à l’insécurité régionale à travers la revitalisation de l’Accord-cadre de paix.

Le Rwanda a accusé la SADC de soutenir une “approche belliqueuse” en se concentrant sur une solution militaire, allant à l’encontre des initiatives de paix régionales. Le pays a également saisi le président du Conseil de sécurité de l’ONU pour empêcher le soutien des Casques bleus à la SAMIDRC, mettant en péril le règlement pacifique d’une crise de longue date en RDC.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Le député Michel Moto condamne l’attaque du M-23 à Mugunga

Le député national Michel Moto Muhima, a exprimé sa solidarité face à l'attaque dévastatrice perpétrée par le M-23 au...

Innoss’B se confronte à l’insoutenable réalité des massacres à l’Est de la RDC

Les violences persistantes à l'Est de la RDC ont une fois de plus laissé derrière elles un lourd tribut...

Sans résistance, le M23-RDF s’empare de Vitshumbi

Dans un coup de force sans précédent, le M23-RDF s'est emparé de la localité stratégique de Vitshumbi, territoire de...

L’AFC de Nangaa menace de neutraliser les militaires sud-africains

Une escalade de tensions secoue l'Est de la RDC alors que l'Alliance Fleuve Congo (AFC), soutenue par le Rwanda,...

Est de la RDC : le M23-RDF s’empare de Rutshuru en un éclair

En l'espace de seulement quatre jours, la situation sécuritaire dans le territoire de Rutshuru a connu un revirement dramatique...

Accord militaire Russie-RDC : démenti de Kinshasa sur les rumeurs

Réagissant aux rumeurs persistantes, Kinshasa a catégoriquement démenti la conclusion récente d'un accord de coopération militaire entre la Russie...

M23 – Wazalendo, une bataille imminente à Mweso ce 8 mars

La ligne Nyanzale Kibirizi reste relativement calme malgré l'occupation persistante de la cité de Nyanzale par les rebelles du...

Urgence Kibirizi : le M23 avance, les Wazalendo résistent, la population fuit

Depuis le matin de ce jeudi, des affrontements violents secouent plusieurs axes, notamment sur la colline de Ndumba dans...