Rubrique :

Terreur à l’Est de la RDC, Niska très attristé

Depuis plus d’une décennie, la population du Nord-Kivu en République démocratique du Congo vit un cauchemar incessant aux mains des rebelles du M23, soutenus par le gouvernement rwandais.

Des femmes, des hommes et des enfants innocents sont tués sans relâche, malgré les dénonciations internationales. Les massacres se poursuivent sans qu’aucune mesure concrète ne soit prise pour protéger la population locale.

La campagne « Free Congo » a été lancée pour attirer l’attention sur la situation désastreuse dans la région. Des personnalités comme le rappeur français d’origine congolaise, Niska, ont pris la parole pour condamner ces atrocités.

Sur les réseaux sociaux, il exprime sa tristesse face aux civils sans défense qui perdent la vie, appelant à la solidarité envers toutes les victimes d’oppression, que ce soit au Nord-Kivu, en Palestine, chez les Ouïghours ou ailleurs. “Encore des civils sans défense qui meurent. Des enfants, des femmes, des hommes, qui ne comptent pas pour nos gouvernements […] On prie pour les morts et les vivants de Rafah, comme pour tous les opprimés, au Nord-Kivu, chez les Ouïghours et ailleurs », écrit le rappeur franco-congolais.

Les chiffres alarmants fournis par plusieurs organisations internationales révèlent qu’à ce jour, plus d’un million de civils innocents ont perdu la vie dans l’Est de la RDC en raison de ces massacres. Cette situation tragique ne montre aucun signe d’amélioration, plongeant la population dans une douleur et une détresse profondes.

Les habitants de la RDC méritent la paix, la sécurité et la dignité. Il est urgent que des mesures concrètes soient prises pour mettre un terme aux attaques du M23 et pour garantir la protection des civils innocents. L’impact dévastateur de ces violences ne peut être ignoré, et la solidarité mondiale est nécessaire pour mettre fin à cette crise humanitaire qui perdure depuis trop longtemps.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Le député Michel Moto condamne l’attaque du M-23 à Mugunga

Le député national Michel Moto Muhima, a exprimé sa solidarité face à l'attaque dévastatrice perpétrée par le M-23 au...

Innoss’B se confronte à l’insoutenable réalité des massacres à l’Est de la RDC

Les violences persistantes à l'Est de la RDC ont une fois de plus laissé derrière elles un lourd tribut...

Sans résistance, le M23-RDF s’empare de Vitshumbi

Dans un coup de force sans précédent, le M23-RDF s'est emparé de la localité stratégique de Vitshumbi, territoire de...

L’AFC de Nangaa menace de neutraliser les militaires sud-africains

Une escalade de tensions secoue l'Est de la RDC alors que l'Alliance Fleuve Congo (AFC), soutenue par le Rwanda,...

Est de la RDC : le M23-RDF s’empare de Rutshuru en un éclair

En l'espace de seulement quatre jours, la situation sécuritaire dans le territoire de Rutshuru a connu un revirement dramatique...

Accord militaire Russie-RDC : démenti de Kinshasa sur les rumeurs

Réagissant aux rumeurs persistantes, Kinshasa a catégoriquement démenti la conclusion récente d'un accord de coopération militaire entre la Russie...

M23 – Wazalendo, une bataille imminente à Mweso ce 8 mars

La ligne Nyanzale Kibirizi reste relativement calme malgré l'occupation persistante de la cité de Nyanzale par les rebelles du...

Urgence Kibirizi : le M23 avance, les Wazalendo résistent, la population fuit

Depuis le matin de ce jeudi, des affrontements violents secouent plusieurs axes, notamment sur la colline de Ndumba dans...