Rubrique :

Echange autour des défis à relever dans le domaine des droits de l’homme entre le Président de la CNDH-RDC et l’Ambassadeur de la Suisse en RDC

Le Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, Son Excellence Paul NSAPU MUKULU, a reçu en audience le vendredi 17 mars 2023, l’Ambassadeur de la Suisse accrédité en RDC, Monsieur CHASPER Sarott.

Les deux interlocuteurs ont échangé autour des défis à relever dans le domaine des Droits de l’Homme en RDC.

« Le Président de la CNDH vient de prendre ses fonctions. C’est une première rencontre, une première opportunité pour parler des défis de la RDC dans le domaine des Droits de l’Homme », tel a déclaré l’Ambassadeur CHASPER Sarott.

Selon ce dernier, la Suisse mène plusieurs projets dans le domaine des droits de l’homme. C’est aussi une occasion pour lui d’avoir un aperçu dans ce secteur et voir comment échanger davantage dans l’avenir.

Pour sa part, le Président de la CNDH, Paul Nsapu, a rappelé que la Suisse abrite le siège d’un organe important de l’Organisation des Nations Unies (ONU) en matière des droits de l’homme qui est le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies. Comme on le sait, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, était dernièrement en Suisse où il s’est exprimé devant le Conseil des droits de l’homme. Il avait, en outre, échangé avec les autorités de ce mécanisme onusien des Droits de l’Homme.
C’est pour cette raison que l’Ambassadeur de ce pays est venu s’imprégner auprès de cette institution d’appui à la démocratie (CNDH-RDC), habilitée à travailler sur les questions des Droits de l’Homme.

Selon la CNDH, par son Président Paul Nsapu, la Suisse a manifesté son intérêt de savoir comment cette institution citoyenne pense-t-elle s’impliquer dans les questions relatives au processus électoral en cours dans le pays, à la paix et au règlement des conflits communautaires, ainsi que dans la problématique liée à la justice transitionnelle. C’est dans le même ordre d’idées que la Suisse a également marqué son intérêt de comprendre comment fonctionne le Comité permanent de prévention contre la torture (CPPT) de la CNDH.

AP Lucien

dans la même rubrique

RDC : réaction ferme du gouvernement contre une tentative du putsch

Le gouvernement congolais du Congo a vivement condamné l'attaque survenue aux premières heures de dimanche, visant le Palais de...

Débat enflammé autour de la Constitution : la réaction d’Augustin Kabuya

La proposition du président, Félix Tshisekedi sur la modification de la Constitution, a suscité une controverse intense. Augustin Kabuya,...

Tshisekedi appelle à une refonte Constitutionnelle

Lors de sa rencontre avec la diaspora congolaise en Belgique le 3 mai dernier, le président de la République,...

Les vraies raisons de la présence de Vital Kamerhe dans la délégation du chef de...

La question est cruciale, surtout étant donné les spéculations entourant la qualité de la participation de Vital Kamerhe à...

Crise au FONER : la démission de Pierre Bundoki réclamée!

Au sein du Fonds national d'entretien routier (FONER), une vague de mécontentement gronde parmi les agents, exigeant la démission...

Renaissance minière : le Dg Pistis Bonongo impulse un nouveau départ à la Sokimo

La Société minière de Kilomoto - Sokimo, sous la direction déterminée de son Directeur Général, Pistis Bonongo Tokole, franchit...

Reformes institutionnelles et décentralisation : le ministre d’État Eustache Muhanzi invite les fonctionnaires de son...

“ Je suis revenu pour vous dire que je ne vous ai pas abandonner. Continuons à nous battre ensemble...

Rapport de Kabuya remis à Tshisekedi : vers un nouveau Premier ministre

Ce vendredi 29 mars, à la cité de l'Union africaine, l'informateur désigné Augustin Kabuya a présenté au chef de...