Fayulu-Muzito, vers un combat des opposants?

Devrait-on parler du déclin ? Créé en novembre 2018 par des leaders de l’opposition en vue de soutenir un candidat commun à la présidentielle, Lamuka n’est plus que l’ombre de lui-même.

Ce n’est pas un scoop, Martin Fayulu et Adolphe Muzito ne sont plus ensemble. Les deux leaders maximo de Lamuka, plateforme politique de résistance, se sont croisés des chemins.

Dans un communiqué publié au milieu de la journée de vendredi, le président de l’ECiDé a révélé que l’ancien premier ministre, Adolphe Muzito « s’est volontairement retiré. »

Les deux pilotent cette plateforme de manière rotative pour un mandat de six mois. Muzito et Fayulu, divisés sur la question des alliances politiques en perspective de prochaines joutes électorales, n’ont plus organisé des activités ensemble depuis quelques mois.

Les explications de Martin Fayulu viennent enterrer leur lien. Alors que jusqu’ici, les deux désormais anciens partenaires, militent pour des bonnes élections le 20 décembre 2023.

« Le 22 décembre 2022 dernier, Monsieur Adolphe Muzito, par une correspondance adressée au coordonnateur de Lamuka s’est volontairement retiré du présidium de Lamuka en faisant savoir, qu’il n’en était plus membre », annonce Fayulu dans ce communiqué traité par la rédaction de Lebaromètre.

De son côté, le président du nouvel Élan, on annonce une conférence de presse pour ce samedi. Mais Fayulu affirme que le collège des présidents de Lamuka a pris acte de son « retrait volontaire » lors de la réunion ordinaire du 23 janvier 2023.

« En conséquence, ils ont perdu toute légitimité de s’exprimer au nom et pour le compte de Lamuka, y compris via ses comptes dans les réseaux sociaux », martèle-t-il.

Cependant, Fayulu se dit surpris « de constater l’existence d’une prétendue commission électorale et de lutte contre la fraude électorale « CSOL /Lamuka », qui a confectionné et publié sur les réseaux sociaux un tableau comparatif des centres d’identification, avec le nombre d’enrôlés et de sièges de 2017 et 2022. »

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Bureau définitif de l’AN : ticket de l’Union sacrée dévoilé, place aux élections ce mercredi

Le mercredi 22 mai, l'Assemblée nationale se prépare à élire et installer son bureau définitif dans la salle des...

Assemblée nationale : les coulisses du bureau définitif

Après des rebondissements intenses, l'élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale s'annonce sous de nouveaux auspices. Augustin Kabuya, le...

Élections de gouverneur et vice-gouverneur annulées: Le conseil d’État sauve la démocratie au Kongo Central

Le Kongo Central, terre emblématique de Kimbangu et de Kasa-Vubu, a vécu lundi dans la soirée un tournant majeur...

Tentative d’assassinat contre Kamerhe, la réaction musclée de l’UNC

Ce dimanche 19 mai, Vital Kamerhe, président national de l'Union pour la nation congolaise (UNC), a échappé de justesse...

“Mon mari m’a réveillée…”, témoignage glacial de l’épouse de Kamerhe

La nuit du 19 mai a été marquée par une attaque violente à la résidence de Vital Kamerhe, candidat...

Union sacrée : ce qu’on retient de la réunion du présidium

Ce samedi 18 mai, la salle des réunions du bureau privé de l'honorable Augustin Kabuya a accueilli la réunion...

Coup d’État militaire déjoué : les FARDC rétablissent l’ordre

Une annonce choc a secoué la RDC ce dimanche 19 mai, confirmant la défaite d'un coup d'État militaire par...

Assemblée nationale : Kamerhe fait peur, sa résidence attaquée par un commando armé

Une nuit de terreur a frappé la résidence du député national Vital Kamerhe, sise sur l'avenue Roi Baudouin à...