Rubrique :

Projet 145 territoires, Tshisekedi met les bouchées doubles !

Ce projet d’un montant total d’environ 1,6 milliard de dollars vise à autonomiser les 145 territoires répartis dans les 26 provinces que compte le pays et projette à terme de sortir 25 millions de congolais de la pauvreté.

Avant le mois de juin 2023, plusieurs territoires des 26 provinces de la RDC seront dotés des infrastructures de base notamment les écoles, les hôpitaux, les dispensaires, les centres administratifs, etc…

Le président Félix Tshisekedi est déterminé à atteindre son objectif celui de bâtir un Congo meilleur. Le successeur de Joseph Kabila a mis les bouchées doubles pour l’exécution de ce programme de développement de 145 territoires.

Ce vendredi 7 avril au Conseil des ministres, le chef de l’Etat a instruit le gouvernement à tout mettre en œuvre pour viabiliser la Caisse nationale de péréquation (CNP). Elle a pour mission de financer des projets et programmes d’investissement public, en vue d’assurer la solidarité nationale et de corriger le déséquilibre de développement entre les provinces et entre les autres entités territoriales décentralisées.

Selon l’article 24 de la loi organique portant organisation et fonctionnement de la Caisse nationale de péréquation, « les ressources pour les investissements publics à financer par la CNP proviennent de la retenue de 10% de la totalité des recettes à caractère national revenant à l’Etat chaque année.

A cet effet, il est ouvert un sous-compte du Compte général du Trésor à la Banque centrale du Congo. La quotité de 10% est régulièrement transférée selon un ordre de paiement permanent déposé à la Banque centrale par le Ministre ayant les finances dans ses attributions. Ces ressources constituent le fonds de péréquation et sont insaisissables. »

Les bonnes performances enregistrées dans la mobilisation des recettes publiques devraient être équitablement réparties pour permettre à toutes les provinces d’en bénéficier équitablement.

Lors de sa dernière rencontre avec le directeur général de la CNP, le président Tshisekedi avait pris l’engagement ferme de respecter l’octroi de ces 10% dévolus à cet organisme par la Constitution.

Le fonds de péréquation est destiné à financer les projets et les programmes d’investissement public visés à l’article 181, alinéa 3 de la Constitution. Il est réparti dans un ordre inversement proportionnel à la répartition de 40% des recettes à caractère national allouées aux provinces.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

RDC : réaction ferme du gouvernement contre une tentative du putsch

Le gouvernement congolais du Congo a vivement condamné l'attaque survenue aux premières heures de dimanche, visant le Palais de...

Débat enflammé autour de la Constitution : la réaction d’Augustin Kabuya

La proposition du président, Félix Tshisekedi sur la modification de la Constitution, a suscité une controverse intense. Augustin Kabuya,...

Tshisekedi appelle à une refonte Constitutionnelle

Lors de sa rencontre avec la diaspora congolaise en Belgique le 3 mai dernier, le président de la République,...

Les vraies raisons de la présence de Vital Kamerhe dans la délégation du chef de...

La question est cruciale, surtout étant donné les spéculations entourant la qualité de la participation de Vital Kamerhe à...

Crise au FONER : la démission de Pierre Bundoki réclamée!

Au sein du Fonds national d'entretien routier (FONER), une vague de mécontentement gronde parmi les agents, exigeant la démission...

Renaissance minière : le Dg Pistis Bonongo impulse un nouveau départ à la Sokimo

La Société minière de Kilomoto - Sokimo, sous la direction déterminée de son Directeur Général, Pistis Bonongo Tokole, franchit...

Reformes institutionnelles et décentralisation : le ministre d’État Eustache Muhanzi invite les fonctionnaires de son...

“ Je suis revenu pour vous dire que je ne vous ai pas abandonner. Continuons à nous battre ensemble...

Rapport de Kabuya remis à Tshisekedi : vers un nouveau Premier ministre

Ce vendredi 29 mars, à la cité de l'Union africaine, l'informateur désigné Augustin Kabuya a présenté au chef de...