Rubrique :

Kagame s’assume comme “commanditaire” des crimes à l’Est de la RDC après sa déclaration au Bénin

Alors que les processus de paix de Nairobi et de Luanda sont sur le point de produits des résultats positifs, Paul Kagame parrain des groupes armés, vient de jeter un pavé dans la mare en remettant en cause les frontières de la RDC.

La partie orientale de la RDC est en proie à l’insécurité depuis plus de deux décennies. La responsabilité du Rwanda dans cette situation a été prouvée notamment l’ONU.

Rejetant toujours l’implication de son pays dans la déstabilisation de la RDC, Paul Kagame a, lors de sa visite d’Etat au Bénin, déclaré samedi que cette crise doit être comprise au-delà de la question du M23, groupe armé actif dans l’Est de la RDC soutenu, selon le rapport du groupe d’experts de l’ONU, par l’armée rwandaise.

Selon le président rwandais, la vraie cause de cette crise sécuritaire est le découpage territorial opéré lors de la Conférence de Berlin.

Pour le député national Jacques Djoli, l’Union africaine doit s’assumer face à ces propos qui violent notamment l’article 4(b) de son acte constitutif. « Kagame en admirateur du III Reich est allé à Berlin pour dévoiler son plan hitlérien d’occuper l’espace vital congolais au mépris du principe sacro-saint de l’intangibilité des frontières », dénonce-t-il.

D’après Georges Kapiamba, président de l’ACAJ, le président rwandais a assumé son rôle de « commanditaire des crimes graves commis à l’Est de la RDC depuis 25 ans ».

L’ancien VPM en charge du Budget, Jean-Beaudoin Mayo, estime que le Rwanda doit être « sanctionné » après cette déclaration « grave et excessive ».

Dimanche 16 avril, le président de la commission sénatoriale des relations étrangères des USA, a déclaré qu’ « il est grand temps pour les partenaires internationaux d’exiger le retrait du Rwanda de la RDC et de faire face aux conséquences de ses abus ».

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Sénat: Paix des braves entre Pascal Kinduelo et Jonas Mukamba sous les bons offices d’Augustin...

C'est un dossier désormais clos. Pascal Kinduelo conduira le bureau provisoire du Sénat jusqu'à l'installation de l'équipe définitive. Élu...

Gouvernement Suminwa – l’avertissement Kamerhe aux ministres : “celui qui ne fera pas son travail…”

Initiée par le président de l'Assemblée nationale, Vital Kamerhe, les discussions sur l'investiture du gouvernement dirigé par la Première...

Investiture du gouvernement Suminwa : les élus de l’UDPS rassurent Vital Kamerhe

Le président de l’Assemblée Nationale, Vital Kamerhe, a lancé des consultations avec divers partis et regroupements politiques en vue...

Élection du bureau définitif du Sénat : à l’UDPS, Kabuya mobilise les sénateurs

Augustin Kabuya, secrétaire général de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a lancé un appel pressant...

Le PCR appelle à l’investiture du gouvernement pour répondre aux attentes du peuple

Face aux inquiétudes de certains sociétaires de l’Union sacrée après la sortie du gouvernement Suminwa depuis le 28 mai...

Réunion cruciale à l’Union sacrée : Augustin Kabuya rassemble les forces politiques ce vendredi

Dans un geste sans précédent, l'honorable Augustin Kabuya, membre du présidium de l'Union sacrée de la nation, a convoqué...

UDPS : le nouveau VPM de la Défense reçu par le SG Augustin Kabuya

Deux jours seulement après sa nomination en tant que vice-Premier ministre en charge de la Défense nationale et anciens...

Réorganisation de l’élection du gouverneur et vice-gouverneur au Kongo-Cenral : une belle occasion offerte aux...

Les députés provinciaux du Kongo Central se retrouvent face à une opportunité cruciale avec la réorganisation de l'élection du...