Rubrique :

Lualaba : Fifi Masuka met en péril la réputation du président Tshisekedi

Après un revers électoral significatif pour le président Tshisekedi dans la province du Lualaba, Fifi Masuka a émergé avec une détermination à ternir davantage l’image du chef de l’État. Cette attitude soulève de sérieuses inquiétudes quant à ses répercussions sur la crédibilité présidentielle et la stabilité politique dans cette région de la République.

Les pratiques de népotisme, de clientélisme et d’abus de pouvoir qui sévissent au sein de l’autorité provinciale du Lualaba alimentent un mécontentement populaire croissant envers le président de la République. Ces dérives risquent d’avoir des répercussions majeures sur divers aspects et pourraient attiser les tensions politiques déjà palpables dans la province.

Les témoignages poignants de Mitterrand Shindano Mulenda, membre de l’Union sacrée, dénoncent une désacralisation, une tribalisation et un népotisme grandissant au sein des institutions provinciales du Lualaba, sous le regard impuissant des autorités en place. “nous assistons à une désacralisation, tribalisation, népotisme… des institutions provinciales du Lualaba sous l’oeil impuissant des autorités de régime ”, dénonce-t-il.

Ces actions soulèvent des interrogations légitimes sur l’intégrité de Fifi Masuka et sur sa véritable appartenance à l’Union sacrée. “Je me pose la question si le Lualaba était un pays à part ? si Fifi Masuka est devenue une personnalité à part entière de l’Union sacrée ?
Comment voulez-vous qu’un seul parti FIDEC et une seule tribu Ndembu puisse rafler tout le sièges du bureau définitif de l’Assemblée provinciale ?”, s’interroge-t-il.

La remise en cause de l’intégrité du processus électoral, avec des manoeuvres visant à favoriser un seul parti et une seule tribu au détriment des autres communautés autochtones, met en péril l’équilibre sociopolitique de la province. L’invalidation de conseillers municipaux pour des intérêts familiaux et la nomination de proches à des postes clés démontrent un abus de pouvoir flagrant.

“La même personne (Masuka) invalide 7 conseillers municipaux de l’UNC de la commune Dilala pour placer les membres de sa famille Ndembu dans le calcul que son propre fils soit placé bourgmestre de ladite commune, son oncle à la commune de Manika et sa cousine à la mairie de Kolwezi au détriment des autres communautés autochtones Rund, Tshokwe, Sanga…”, accuse Mitterrand Shindano.

Il est impératif de sonner l’alarme face à ces pratiques douteuses, avant que la province du Lualaba ne sombre davantage dans le chaos et que la réputation du président Tshisekedi ne soit irrémédiablement entachée. Il est crucial que des mesures soient prises pour restaurer la confiance des citoyens dans les institutions et pour garantir une gouvernance juste et équitable dans cette région.

Dany Musangu

dans la même rubrique

Cabinets ministériels : Augustin Kabuya invite tous les membres de l’UDPS ce vendredi

Le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social - UDPS, Augustin Kabuya, a convoqué tous...

Sénat: Paix des braves entre Pascal Kinduelo et Jonas Mukamba sous les bons offices d’Augustin...

C'est un dossier désormais clos. Pascal Kinduelo conduira le bureau provisoire du Sénat jusqu'à l'installation de l'équipe définitive. Élu...

Gouvernement Suminwa – l’avertissement Kamerhe aux ministres : “celui qui ne fera pas son travail…”

Initiée par le président de l'Assemblée nationale, Vital Kamerhe, les discussions sur l'investiture du gouvernement dirigé par la Première...

Investiture du gouvernement Suminwa : les élus de l’UDPS rassurent Vital Kamerhe

Le président de l’Assemblée Nationale, Vital Kamerhe, a lancé des consultations avec divers partis et regroupements politiques en vue...

Élection du bureau définitif du Sénat : à l’UDPS, Kabuya mobilise les sénateurs

Augustin Kabuya, secrétaire général de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a lancé un appel pressant...

Le PCR appelle à l’investiture du gouvernement pour répondre aux attentes du peuple

Face aux inquiétudes de certains sociétaires de l’Union sacrée après la sortie du gouvernement Suminwa depuis le 28 mai...

Réunion cruciale à l’Union sacrée : Augustin Kabuya rassemble les forces politiques ce vendredi

Dans un geste sans précédent, l'honorable Augustin Kabuya, membre du présidium de l'Union sacrée de la nation, a convoqué...

UDPS : le nouveau VPM de la Défense reçu par le SG Augustin Kabuya

Deux jours seulement après sa nomination en tant que vice-Premier ministre en charge de la Défense nationale et anciens...