Rubrique :

Sénatoriales : Eustache Muhanzi, le candidat du renouveau pour le Sud-Kivu

“Debout Sud-Kivu.” C’est bien la ferme conviction et le résumé du projet porté par le candidat numéro 12 Eustache MUHANZI MUBEMBE, tel qu’il se présente aux grands électeurs.

Considéré par l’opinion publique et par la Notabilité locale comme candidat rassembleur, visionnaire et de la rupture, Eustache MUHANZI MUBEMBE , c’est aussi ce candidat du peuple, enrichi par une expérience unique, d’autant d’années, en tant que bon gestionnaire à de hautes fonctions Etatiques, ce à quoi s’ajoutent un carnet d’adresses très étoffé ainsi qu’une proximité confiante avec les plus hautes autorités de la République. Sans oublier la nature de ses relations qualitatives avec la haute Hiérarchie de l’Union pour la Nation Congolaise, son Parti.

Fort de cette expérience qui vient cimenter sa volonté ferme d’abattre un travail soutenu de lobbying auprès du Gouvernement national pour plaider et obtenir au profit de la Province du Sud-Kivu plus de moyens pour son essor, Eustache MUHANZI MUBEMBE ne désarme pas face aux antivaleurs de quelle que nature que ce soit. Voilà des gages du profil de parlementaire qu’il incarnera au Sénat.

Eustache MUHANZI MUBEMBE, un candidat simple, humble avec une force de caractère qui n’est plus à démontrer, se sent toujours mieux dans sa peau en tant que digne fils de cette Province qui l’a vu naitre et dans laquelle il a reçu une éducation de base et scolaire très rigoureuses (formé chez les Jésuites au Collège Alfajiri). Ce sont autant d’atouts qui lui permettent d’être convaincu, devant les députés provinciaux au siège de l’Assemblée provinciale cette avant-midi, “ Qu’un nouveau leadership s’impose dans nos Provinces et spécialement au SUD-KIVU en vue d’une prise en charge plus efficace et efficiente de leur développement.”

« Je suis convaincu que notre Province va tirer profit de la décentralisation et des avantages y relatifs. Je sais très bien où en est le dossier. Nous, Sud-Kivutiens, avons souvent manqué le rendez-vous de notre décollage historique en tant que Province parce que bien souvent, nous avons choisi de miser sur des jetons inappropriés, préoccupés plus par leurs intérêts personnels que par l’intérêt général. Nous avons aujourd’hui, une belle occasion de nous ressaisir. De part mon parcours, je puis vous rassurer connaitre les problèmes de fond. Et en tant qu’Avocat, je ferai pour le Sud-Kivu un plaidoyer conséquent car le Sénateur n’est en d’autres mots qu’un prestigieux avocat de sa Province là où se décident les plus grandes orientations et les enjeux de la République. Et ça, c’est ma profession de foi !» a déclaré Eustache MUHANZI MUBEMBE , candidat numéro 12.

Dans un serment ferme, MUHANZI MUBEMBE Eustache promet aux élus provinciaux et s’engage à :

  • Servir de porte-voix à la population du Sud-Kivu, dont vous constituez la fine émanation ;
  • Mieux canaliser ses cris et ses désidératas à Kinshasa et batailler sans relâche pour ses intérêts légitimes dans cet écosystème sinueux dont j’ai su parfaitement maitriser tous les méandres.

Quelles sont les lignes prioritaires de son plaidoyer à venir pour le Sud-Kivu ?

Le premier : c’est la paix. Elle est le gage d’un environnement propice au développement intégral auquel notre peuple aspire. Mon engagement comme Sénateur doit faire l’objet d’un rappel pressant et permanent. Nous ne lésinerons pas sur les interpellations, si nécessaires, des autorités qui en ont la charge ;

Le deuxième : c’est la sécurité alimentaire. La famine vécue contraste avec les potentialités de la Province qu’il
faut booster à nouveau en vue des financements conséquents en faveur de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes qui, depuis toujours, ont fait la prospérité du Sud-Kivu ;

Le troisième : ce sont les routes de desserte agricole, urbaines et de la RN5 pour le désenclavement des Territoires et de la Province qui s’ouvrirait ainsi sur le Nord-Kivu et la Province Orientale au Nord, mais aussi, au Sud, à Uvira ou par Kalundu, deuxième grand port maritime congolais où des opportunités s’annoncent juteuses à travers le commerce avec le Burundi et la Tanzanie, véritables plaques tournantes
du commerce avec l’Est de l’Afrique et les pays asiatiques ;

Le quatrième : c’est redonner une nouvelle figure à Bukavu, militer pour son extension et aux autres villes du Sud-Kivu ayant acquis ce statut. Des projets y relatifs existant déjà.

Le cinquième : La promotion du Numérique en tant qu’instrument privilégié de l’accélération du développement de nos populations. La mondialisation et les contraintes d’échanges qui en découlent nous obligent à impulser des plaidoyers solides pour la viabilisation des villes, Territoires, Groupements, Chefferies et Secteurs du Sud-Kivu.

N’est-ce pas sa façon à lui de dire que nous pouvons compter sur le natif de Bugobe dans le territoire de Kabare, car non seulement il sait ce qu’il faut faire, mais aussi il sait où il faut toucher et sur quelle question précise.

“Debout Sud-Kivu,” candidat sénateur au profil idéal pour représenter le sud-kivu à la Chambre Haute du Parlement congolais, Ensemble avec Eustache MUHANZI MUBEMBE, nous pouvons relever le défi.

Michel KASANGA

dans la même rubrique

Assemblée nationale : les coulisses du bureau définitif

Après des rebondissements intenses, l'élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale s'annonce sous de nouveaux auspices. Augustin Kabuya, le...

Élections de gouverneur et vice-gouverneur annulées: Le conseil d’État sauve la démocratie au Kongo Central

Le Kongo Central, terre emblématique de Kimbangu et de Kasa-Vubu, a vécu lundi dans la soirée un tournant majeur...

Union sacrée : ce qu’on retient de la réunion du présidium

Ce samedi 18 mai, la salle des réunions du bureau privé de l'honorable Augustin Kabuya a accueilli la réunion...

Contentieux électoral au Kongo Central : le parquet général près le conseil d’Etat appelle à...

Le Ministère public près le conseil d'État, gardien des mœurs républicaines, a révélé les irrégularités choquantes des élections du...

Réunion cruciale du présidium de l’Union sacrée : revue des tickets et enjeux majeurs ce...

Le député national Augustin Kabuya a convoqué une réunion d'importance capitale avec les présidents des regroupements de l'Union sacrée...

Première journée de campagne à l’AN : le député Michel Moto mobilise la troupe pour...

Le jeudi 16 mai, le Palais du peuple était le théâtre d'une effervescence particulière, marquant le début de la...

Assemblée nationale : Kamerhe, le retour de l’homme du peuple au Palais du peuple

Depuis l'annonce de la victoire de Vital Kamerhe lors des primaires du 23 avril dernier, l'attention se tourne vers...

Sondage Echos d’opinion: Les hommes capables de diriger le Sénat sans faire ombrage au président...

Depuis le 29 avril dernier, l’on connait les nouveaux sénateurs élus par les députés provinciaux. Ce sont donc eux...