Rubrique :

Sama Lukonde boucle sa mission dans les deux Kivu par la visite de réconfort aux déplacés de Bushagara

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a bouclé sa mission de 4 jours dans les provinces du Nord et Sud-Kivu, où il s’était rendu, sur instruction du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour apporter le réconfort aux sinistrés de Kalehe et évaluer la situation sécuritaire en Ituri ainsi qu’au Nord et Sud-Kivu.

Avant de regagner Kinshasa, il a rendu visite aux déplacés qui sont sur le site de Bushagara et leur a apporté de l’assistance humanitaire constituée d’un lot important des vivres et non vivres. Les bénéficiaires ont salué ce geste du chef du gouvernement en leur faveur.

Dans le résumé de sa mission qu’il a fait devant la presse, le Chef du Gouvernement a annoncé la tenue prochaine d’une table ronde devant se pencher sur les questions sécuritaires, économiques, électorales, la paix, les déplacés, et sur les attentes de la population de ces deux provinces.

Il mettra sur pied des comités préparatoires auxquels il donnera des indications claires sur la tenue de ce forum.

« Je suis ici dans la continuité de la mission que j’ai entamée depuis le jeudi soir sur instruction de son Excellence Monsieur le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo Chef de l’État, qui nous a envoyés ici avec une double mission. Une mission d’abord de réconfort par rapport à nos compatriotes de Kalehe dans le Sud-Kivu qui ont connu cette catastrophe, ce sinistre avec des pertes énormes en vies humaines 400 morts et puis 5000 déplacés.

Et donc nous avons commencé ici parce que nous avions aussi des aspects sécuritaires dans le Nord-Kivu avant les rencontres avec les différentes forces vives, conseil de sécurité et puis des rencontres avec la société civile, les humanitaires, la Monusco, ainsi qu’une représentation des Députés provinciaux. C’était important que nous puissions échanger pour palper un peu la réalité sécuritaire de la province mais aussi avoir les autres aspects économiques et les attentes. Nous avons noté qu’il avait des préoccupations au-delà de la question sécuritaire sur les questions électorales et sur la question des déplacés et de la paix ici.

Camp des déplacés de Bushagara

Et donc nous avons annoncé que nous devions avoir, dans les jours qui vont suivre, selon les indications de son Excellence Monsieur le Président de la République, une table ronde qui devrait aborder ces différentes questions surtout que nous sommes dans cette année avec ces différents enjeux. Et nous allons poursuivre ce travail une fois que nous serons rentrés à Kinshasa avec des comités préparatoires. Et nous allons, par la suite, donné des indications par rapport à cette table ronde », a-t-il fait savoir à la presse.

Ce, avant de réaffirmer la détermination du Gouvernement quant à son engagement dans les processus de paix de Nairobi et de Luanda. Par ailleurs, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a également réitéré l’engagement de son gouvernement à soutenir les forces armées et de la police en vue d’éradiquer le phénomène de M23 qui sème la désolation au sein de la population congolaise avec l’appui de l’agresseur rwandais.

« Mais en attendant sur les autres questions nous sommes restés déterminés sur les processus dans lesquels nous sommes engagés celui de Nairobi, Luanda, mais l’engagement que nous avons aussi derrière nos forces armées et de la police pour éradiquer ce phénomène de M23 qui sont soutenus par cette agression barbare du Rwanda », a poursuivi le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

Il a également relevé la remise de l’aide humanitaire à la population de Nyamukubi et Bushushu ainsi que le coup d’envoi des travaux qu’il a donné pour la réhabilitation de la RN2 en vue de relancer la liaison entre Goma et Bukavu.

« Nous avons voulu, à la suite de ces réunions sécuritaires, nous rendre à Kalehe. Ce que nous avons fait hier. Nous avons été à Bushushu, là où la route est coupée pour lancer ces travaux et permettre à ce que la liaison revienne à la normale entre Bukavu et Goma. Mais nous avons tenu aussi à nous rendre à Nyamukubi, où nous devrions d’abord visiter le lieu du sinistre, où nous avons perdu autant de vies humaines, autant d’infrastructures, des écoles, un marché et tant d’autres.

Et donc, nous avons travaillé avec les autorités locales, d’abord pour présenter l’aide humanitaire que nous avons apporté et surtout nous assurer de la suite, ça veut dire éviter ce type d’événement malheureux dans les années qui vont venir mais assurer que ces familles qui sont déplacées puissent avoir des abris décents et qu’elles puissent être surtout en sécurité. L’aide humanitaire est restée entre les mains de ces autorités locales pour pouvoir les aider », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le Chef du Gouvernement a réconforté les déplacés de Bushagara tout en remerciant les humanitaires et les hommes de bonne volonté, notamment la fondation Denise Nyakeru, qui accompagnent le gouvernement dans leur prise en charge.

« Nous sommes à Bushagara pour faire passer ce message. D’abord, de réconfort à ces déplacés, qui n’attendent qu’une seule chose, la paix et la sécurité pour pouvoir rentrer chez eux. Nous avons rappelé ici tous les efforts qui ont été faits par la République dans les premières missions, mais aussi les remerciements que nous devons apporter à nos humanitaires, qui ont été avec nous ici pour soutenir cette action par rapport à tous ces déplacés. Nous encourageons tous les organismes, non seulement à Kalehe, parce que là aussi, il y a un grand élan des humanitaires pour aider.

Nous avons vu qu’il y avait la fondation Denise Nyakeru, qui était sur place aussi pour aider au niveau des abris là-bas à Kalehe comme ils étaient déjà impliqués ici dans le Nord-Kivu. Et donc, pour tous ces humanitaires et toutes ces personnes de bonne volonté, c’est l’occasion d’encourager le travail qui est fait. Pour l’heure, bien sûr, c’est un soulagement que nous apportons ici en termes d’aide en vivres et en matériels et ustensiles utiles, mais surtout en médicaments », a-t-il affirmé.

Le tout, avant de promettre de faire rapport de sa mission au Président de la République, Chef de l’État, et de réaffirmer l’engagement de son Gouvernement à continuer de travailler sur la plus grande demande de ces déplacés, à savoir, leur retour dans leurs milieux de vie naturel, notamment à Rutshuru, à Kibumba, et dans le Masisi.

« Nous allons continuer à travailler sur leur plus grande demande, qui est leur retour dans leurs milieux de vie naturel, notamment à Rutshuru, à Kibumba, et dans le Masisi. Et donc, nous allons rentrer faire rapport à Son Excellence Monsieur le Président de la République sur cette mission tant humanitaire que sécuritaire que nous avons effectuée ici dans le Nord et le Sud-Kivu. Mais aussi avec la participation des autorités de l’Ituri qui étaient avec nous ici à Goma pour essayer d’échanger sur les questions qui les concernent », a dit le Chef du Gouvernement.

La délégation qu’a conduite le Premier Ministre était composée des représentants de l’Assemblée nationale et du Sénat, avec, à leur tête, le deuxième Vice-président de l’Assemblée nationale, mais aussi une forte représentation des membres du Gouvernement, notamment le ministre d’État en charge du Budget, le ministre d’État en charge du Développement rural, la ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, le ministre de l’Industrie, le Vice-ministre de la Défense, le Vice-ministre de l’Intérieur, le Vice-ministre de la Santé.

Rappelons que la catastrophe naturelle survenue le 04 mai dernier a tué près de 400 personnes et provoqué d’importants dégâts matériels ainsi que le déplacement de 5000 personnes. Et depuis, le Gouvernement de la République y a envoyé plusieurs missions et bénéficie également du soutien des humanitaires et d’autres personnes de bonne volonté pour apporter le soulagement aux survivants. C’est dans ce même cadre que le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde s’est lui-même rendu dans cette zone.

Avec Cellcom/ Primature

dans la même rubrique

Kasaï central : Mise en place d’une commission d’arbitrage et réconciliation à l’assemblée provinciale

Dans la plénière de ce lundi 10 juin 2023, une nouvelle commission constituée de plus de 8 membres en...

Kongo Central : forte suspicion de fraude électorale aux scrutins des sénateurs et gouverneurs

Un groupe de députés provinciaux du Kongo Central a vivement critiqué les irrégularités qui ont marqué le scrutin pour...

Un duo dynamique pour la Tshopo : Kanga et Lendongolia pour redresser la gestion chaotique...

La Tshopo, province autrefois en déclin, a trouvé une nouvelle lueur d'espoir avec l'élection de Matheus Kanga et Paulin...

Tshopo: Sylvain Alongo après le dépôt de son projet de société : “je vous assure...

Le professeur Dr Sylvain Alongo Longomba, candidat indépendant au gouvernorat de la Tshopo, a déposé son projet de société...

Violation de la loi par Madeleine Nikomba : l’appel à l’ordre de la NDSCI Tshopo

Me Christian Kambi, président de la Nouvelle dynamique de la société civile - NDSCI Tshopo, a souligné l'importance de...

Kongo Central , violation flagrante de l’article 8: un Vice-gouverneur en fonction siège en même...

La Cour d'appel de Matadi est appelée à faire respecter les textes. Ne pas invalider la candidature du Vice-gouverneur...

UNIKIS: Relance des activités de l’aumônerie par la communauté Catholique universitaire

Après des années de léthargie, la communauté catholique universitaire de Kisangani a décidé de se mobiliser pour relancer les...

Assemblée provinciale de la Tshopo: Matheus Kanga attend d’être jugé par les actes

Dans un discours poignant prononcé mardi 26 mars lors de son installation en tant que président de l'Assemblée provinciale...