Rubrique :

Loi sur la répartition des sièges : Corneille Nangaa crucifie Denis Kadima

La situation politique au pays est une fois de plus ébranlée. En effet, la répartition des sièges à la députation nationale est source d’une vive polémique.

Les provinces de Maniema et du kwilu ont perdu des sièges importants, mais selon Corneille Nangaa, ancien président de la CENI et opposant du régime, les chiffres publiés sont faux et la répartition des sièges viole la loi. « Chiffres fabriqués, des calculs arithmétiques controuvés, fichier faisandé ». Pire, avance-t-il, « la réparation des sièges viole la loi ».

La crise politique s’intensifie avec les députés de l’opposition qui ont préféré quitter la salle de plénière de l’assemblée nationale plutôt que d’assister à la séance consacrée à l’examen et l’adoption du projet de loi sur la répartition des sièges.

Corneille Nangaa, qui a dirigé la Commission électorale lors des élections de 2018, est aujourd’hui dans l’opposition, mais ses propos attestent de la gravité de la situation. Selon lui, la démarche de la CENI est clairement politisée, puisque l’attribution de sièges supplémentaires au parti au pouvoir a été faite au détriment de l’opposition. Cette action décrédibilise le processus électoral et met en danger la démocratie en RDC.

« Catastrophe ! La nation doit se réveiller ! Marquons un coup d’arrêt ! Une évaluation objective s’impose », décrie-t-il.

Les députés de l’opposition ont quant à eux jugé la démarche discriminatoire, considérant que la répartition des sièges est fondamentale pour assurer une représentativité équitable de la population. Ils ont donc décidé de quitter la salle de plénière, qui a été consacrée à l’examen et l’adoption du projet de loi sur la répartition des sièges.

La crise politique actuelle en RDC illustre les défis qui restent à relever. Les acteurs politiques doivent travailler ensemble pour l’intérêt général et renforcer les mécanismes institutionnels visant à garantir la transparence et l’équité du processus électoral.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Sénat: Paix des braves entre Pascal Kinduelo et Jonas Mukamba sous les bons offices d’Augustin...

C'est un dossier désormais clos. Pascal Kinduelo conduira le bureau provisoire du Sénat jusqu'à l'installation de l'équipe définitive. Élu...

Gouvernement Suminwa – l’avertissement Kamerhe aux ministres : “celui qui ne fera pas son travail…”

Initiée par le président de l'Assemblée nationale, Vital Kamerhe, les discussions sur l'investiture du gouvernement dirigé par la Première...

Investiture du gouvernement Suminwa : les élus de l’UDPS rassurent Vital Kamerhe

Le président de l’Assemblée Nationale, Vital Kamerhe, a lancé des consultations avec divers partis et regroupements politiques en vue...

Élection du bureau définitif du Sénat : à l’UDPS, Kabuya mobilise les sénateurs

Augustin Kabuya, secrétaire général de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a lancé un appel pressant...

Le PCR appelle à l’investiture du gouvernement pour répondre aux attentes du peuple

Face aux inquiétudes de certains sociétaires de l’Union sacrée après la sortie du gouvernement Suminwa depuis le 28 mai...

Réunion cruciale à l’Union sacrée : Augustin Kabuya rassemble les forces politiques ce vendredi

Dans un geste sans précédent, l'honorable Augustin Kabuya, membre du présidium de l'Union sacrée de la nation, a convoqué...

UDPS : le nouveau VPM de la Défense reçu par le SG Augustin Kabuya

Deux jours seulement après sa nomination en tant que vice-Premier ministre en charge de la Défense nationale et anciens...

Réorganisation de l’élection du gouverneur et vice-gouverneur au Kongo-Cenral : une belle occasion offerte aux...

Les députés provinciaux du Kongo Central se retrouvent face à une opportunité cruciale avec la réorganisation de l'élection du...