Rubrique :

EPST: Sama Lukonde salue la mise sur pied de l’outil numérique de suivi de l’effectivité de la paie des enseignants

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a présidé, ce lundi 10 juillet 2023, au Fleuve Congo hôtel, la cérémonie de présentation officielle de l’outil numérique de suivi de l’effectivité de la paie des enseignants sur le terrain. Un outil mis en place par la Direction nationale de Contrôle, de la Préparation de la Paie et de la Maîtrise des Effectifs des Enseignants et du Personnel administratif des Établissements scolaires (DINACOPE), sous la supervision du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire, et Technique (EPST), en vue d’assurer toutes les missions reprises dans la dénomination de cette direction.

Le Chef du Gouvernement a, dans son discours, souligné, d’entrée de jeu, que le Gouvernement de la République accorde une attention particulière et prioritaire au programme de la gratuité de l’enseignement de base, cher à son Excellence Monsieur le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Il a félicité le Ministre de l’EPST pour cette initiative combien louable.

« C’est avec satisfaction que j’ai suivi la présentation de l’outil de l’effectivité de la paie des salaires des enseignants et des frais de fonctionnement alloués aux écoles primaires publiques et bureaux gestionnaires du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique. Ici, je voudrais remercier le Ministre pour être allé plus loin. Effectivement, ça m’a permis de découvrir non seulement l’outil qui est à l’ordre du jour, mais aussi les autres applications qui sont déjà disponibles sur le site.

Et, ça démontre, à suffisance, effectivement tout le travail qui a été fait dans le cadre de la numérisation de ce secteur de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, et ce sont des efforts louables et à féliciter. Le Gouvernement de la République accorde une attention particulière et prioritaire à la gratuité de l’enseignement primaire public en République démocratique du Congo.

Et, par conséquent, la paie régulière, comme ça a été rappelé dans le délai, des salaires des enseignants d’une part, et d’autre part, celle des frais de fonctionnement des établissements scolaires publics et autres qui sont d’ailleurs le socle de la pérennité de ce programme de la gratuité de l’enseignement. Un pari gagné et qui doit, sans cesse, s’améliorer.

Ce pari de la gratuité cher à Son Excellente Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à qui, à mon tour, je rends les hommages les plus déférents, n’aurait pas été possible sans vous les cadres de ce ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique. Voyez ici, à travers cette représentation que nous avons, ce relai qui doit être fait à tous ces membres de ce grand ministère, qui ont cru à la matérialisation de cette obligation constitutionnelle, et qui augure un meilleur avenir de notre pays à travers la formation des nos jeunes », a-t-il déclaré.

Le Chef du Gouvernement a, par ailleurs, invité tous les intervenants qui sont impliqués, particulièrement ceux qui sont impliqués dans la paie des enseignants à soutenir cette initiative. Il a aussi appelé les opérateurs de paie à redoubler d’efforts pour améliorer la qualité de leurs services. Ainsi, à en croire le Premier Ministre, l’instruction des enfants, l’avenir du pays, ne doit absolument pas être compromis par l’inefficacité de certains opérateurs de paie à qui le Gouvernement a confié la paie des enseignants et les frais de fonctionnement des établissements scolaires. 

« J’interpelle particulièrement, à cet effet, le comité de suivi de la paie des agents et fonctionnaires de l’État à faire non seulement usage de cet outil sous la supervision du ministère des Finances, et ce, en collaboration avec le ministère de l’EPST, mais aussi de s’en inspirer pour le suivi de l’effectivité de la paie des autres agents et fonctionnaires de l’État dans d’autres secteurs.

Et, ce, y compris, je l’espère, c’est déjà en cours, pour les policiers et militaires. J’invite, par ailleurs, ces mêmes intervenants à apporter leur contribution quant au perfectionnement de cet outil développé par le soin de la DINACOPE sous la supervision du Ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique. Je demande à tous les acteurs du secteur de l’éducation en général, les opérateurs pédagogiques et les partenaires techniques et financiers du sous-secteur de l’EPST, de soutenir, par leur appui, toutes les initiatives qui visent à améliorer la qualité des services rendus aux enseignants et aux établissements scolaires pour le rayonnement de notre système éducatif », a demandé le Chef du Gouvernement.

Bien avant le Premier Ministre, le Ministre de l’EPST, Tony Mwaba, a indiqué que l’essentiel du travail abattu par la DINACOPE consiste à préparer la paie des salaires des enseignants et celle des frais de fonctionnement alloués aux établissements scolaires publics. Ce travail, bien qu’accompli avec dextérité et compétence, ne peut être mesuré que lorsque d’une part, l’enseignant touche effectivement son salaire et, d’autre part, l’établissement scolaire accède à ses frais de fonctionnement dans les meilleurs délais, et ce, sans trop de difficultés.

Avec Cellcom Primature

dans la même rubrique

ASSEMBLÉE NATIONALE: JUDITH SUMINUA PRÉSENTE UN PROGRAMME QUINQUENNAL CHIFFRE À 92,9 MILLIARDS USD

La première ministre Judith SUMINUA TULUKA a présenté ce mardi 11 juin, à l’Assemblée Nationale, le programme d’action de...

Kasaï central: Que retenir de la fourniture de desserte en courant électrique par la SNEL/...

Après 20 mois de service en permanence de courant à kananga, le conteur réduit sensiblement soit de 14 à...

La Première ministre dévoile un ambitieux programme d’actions pour le développement de la RDC

En ce samedi 8 juin, la première ministre, Judith Suminwa, a déposé à l'assemblée nationale le programme d'actions du...

Gouvernement Suminwa – l’avertissement Kamerhe aux ministres : “celui qui ne fera pas son travail…”

Initiée par le président de l'Assemblée nationale, Vital Kamerhe, les discussions sur l'investiture du gouvernement dirigé par la Première...

La maffia se porte à merveille à la DGI, selon la CENAREF

La Cellule nationale de renseignements financiers –CENAREF- joue un rôle proactif en effectuant et en commanditant des études sur...

Crise à la REGIDESO : Vital Kamerhe promet son soutien

Mercredi dernier, une rencontre cruciale a eu lieu entre le président de l'Assemblée nationale, Vital Kamerhe, et une délégation...

Dans le cadre de ses missions: La CENAREF démantèle un réseau mafieux impliquant les agents...

La Cellule nationale de renseignements financiers –CENAREF- joue un rôle proactif en effectuant et en commanditant des études sur...

La Première ministre forge des liens avec son équipe

Une semaine seulement après la publication du gouvernement par l’ordonnance présidentielle, la Première ministre s'est rapprochée physiquement des nouveaux...