Rubrique :

Élections 2023 : Atou Matubuana ratisse large au Kongo central pour Félix Tshisekedi

L’homme le plus populaire du Kongo central Atou Matubuana Nkuluki, reste derrière le chef de l’Etat Félix Tshisekedi. Une réalité indéniable. C’est son maître et lui le bon élève.

Le gouverneur honoraire de la province de Simon Kimbangu abat un travail énorme apprécié de tout le monde avec son nouveau parti politique INGETA, membre du regroupement AAAP, ( Action des Acteurs Attachés au Peuple) validé par la CENI pour avoir atteint le seuil recommandé lors du traitement des candidatures à la députation nationale.

« Tony Kanku, c’est lui le responsable du regroupement AAAP, a fait un travail énorme avec ledit regroupement qui devient bien de plus en plus assis et réputé par la nature des partis politiques et personnalités politiques sélectionnés.

Qui l’eût cru, Atou Matubuana a prouvé à l’opinion tant nationale qu’ internationale qu’il est ce bosseur inégalé. Aujourd’hui Atou Matubuana Nkuluki est compté parmi les hommes politiques publics au sommet de la popularité. Ceux qui accompagnent la vision du chef de l’état Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. À l’approche des élections, cet homme ne jure que pour la réélection de l’actuel de l’État, l’espoir du Congo. Atou Matubuana mobilise l’électorat du Kongo Central à ce sujet. Victoire acquise au regard du travail déjà accompli.

Premier fils de l’Union sacrée, Atou Matubuana Nkuluki, se souvient – on, a été le premier gouverneur sur les 26 que compte le pays, à répondre positivement à l’invitation de Felix Tshisekedi Tshilombo à peine installé dans ses fonctions de chef de l’État quand ses collègues gouverneurs boudaient, l’invitation du nouveau président de la République.

C’est à cette occasion qu’il a été surnommé « Atou Béton », ce qualificatif lui a été collé à la suite de bétonnage des six avenues et du parking de Mbanza-Ngungu( quoi que le projet est resté inachevé avec les avenues Tabora et Zatumua que les Ngunguois continuent d’appeler de tout leur voeu). Le premier fils de l’Union sacrée pour la nation bien qu’aujourd’hui les gens semblent l’ignorer est sur les traces de son maître Fatshi béton.

Mais un jour, tôt ou tard, plaise à « FATSHI BÉTON » de se souvenir de son fils bien aimé Atou Matubuana Nkuluki.

Jeff Saile

dans la même rubrique

Assemblée nationale : les coulisses du bureau définitif

Après des rebondissements intenses, l'élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale s'annonce sous de nouveaux auspices. Augustin Kabuya, le...

Élections de gouverneur et vice-gouverneur annulées: Le conseil d’État sauve la démocratie au Kongo Central

Le Kongo Central, terre emblématique de Kimbangu et de Kasa-Vubu, a vécu lundi dans la soirée un tournant majeur...

Union sacrée : ce qu’on retient de la réunion du présidium

Ce samedi 18 mai, la salle des réunions du bureau privé de l'honorable Augustin Kabuya a accueilli la réunion...

Contentieux électoral au Kongo Central : le parquet général près le conseil d’Etat appelle à...

Le Ministère public près le conseil d'État, gardien des mœurs républicaines, a révélé les irrégularités choquantes des élections du...

Réunion cruciale du présidium de l’Union sacrée : revue des tickets et enjeux majeurs ce...

Le député national Augustin Kabuya a convoqué une réunion d'importance capitale avec les présidents des regroupements de l'Union sacrée...

Première journée de campagne à l’AN : le député Michel Moto mobilise la troupe pour...

Le jeudi 16 mai, le Palais du peuple était le théâtre d'une effervescence particulière, marquant le début de la...

Assemblée nationale : Kamerhe, le retour de l’homme du peuple au Palais du peuple

Depuis l'annonce de la victoire de Vital Kamerhe lors des primaires du 23 avril dernier, l'attention se tourne vers...

Sondage Echos d’opinion: Les hommes capables de diriger le Sénat sans faire ombrage au président...

Depuis le 29 avril dernier, l’on connait les nouveaux sénateurs élus par les députés provinciaux. Ce sont donc eux...