Rubrique :

EPST: les catholiques tuent l’enseignement !

Jadis accessibles à tout le monde, les écoles conventionnées catholique ont cessé de l’être. La gestion confiée à l’église a pris une allure toute autre, le lucre prime sur l’objectif premier qui est celui de former l’élite de demain.

Des analystes rompus en la matière sont d’accord sur la déroute des écoles catholiques. Ils prennent pour exemple, la fixation des frais scolaires en monnaie étrangère. Les écoles catholiques font exception. La pratique date du début des années quatre vingt dix. Le prétexte fut à l’époque de sauver l’enseignement menacé par des années blanches.

C’est alors que débuta la prise en charge de l’enseignement par les parents. Déclenchant ainsi, un avenir sombre pour l’éducation nationale .Un véritable déluge.
Avec la bénédiction de l’État qui laissa faire, ce fut tragique, le feu continue de consumer la Brousse. L’avenir des générations entières hypothéqué

La Gratuité

Vint la gratuité qui sonna comme une déclaration de guerre contre les cathos gestionnaires privés désormais de leur source des revenus. Peu à peu l’État, se recherche dans le but de reprendre son rôle de premier promoteur de l’enseignement Seulement, c’est sans compter avec la volonté de persister dans le mal des partenaires catholiques.
L’enseignement n’est pas toujours à la portée de tous dans les écoles qu’ils gèrent malgré la Gratuité…

Triste réalité

Si l’école primaire décrétée, gratuite semble l’être, des spécialistes dénoncent le fait que c’est au secondaire que tout se concentre désormais en termes des frais. L’on se souviendra que peu avant la gratuité, les démunis n’osaient plus envoyer leurs enfants dans les écoles catholiques à cause de la dollarisation de l’enseignement.

Le refuge trouvé actuellement au niveau du secondaire où les frais scolaires coûtent les yeux de la tête dans les écoles catholiques tue d’avantage l’éducation nationale. Sans scrupules, plusieurs écoles gérées par les catholiques exigent aux parents de payer jusqu’à plus de 1000 USD l’an pour la prétendue formation de leurs enfants.
Le moindre montant est fixé à 300 USD.

La Formation….

C’est le comble de l’ironie lorsqu’on réalisé le contenu du programme de l’enseignement national. Rien de nouveau. Les mêmes filières loin de répondre aux besoins actuels du pays. Les écoles catholiques ne s’intéressent nullement à l’enseignement pratique.
l’État porte la responsabilité d’avoir mis à rude épreuve le bon fonctionnement de ses écoles où l’enseignement pratique se donne.
Ici, il faut souligner le fait que , le pays s’enfonce tant des domaines aussi sacrés comme l’enseignement sont foulés aux pieds par des politiques au profit des religieux qui ont aujourd’hui montré leur limite.

Un dossier de Patrick Lokoni

dans la même rubrique

ASSEMBLÉE NATIONALE: JUDITH SUMINUA PRÉSENTE UN PROGRAMME QUINQUENNAL CHIFFRE À 92,9 MILLIARDS USD

La première ministre Judith SUMINUA TULUKA a présenté ce mardi 11 juin, à l’Assemblée Nationale, le programme d’action de...

Kasaï central: Que retenir de la fourniture de desserte en courant électrique par la SNEL/...

Après 20 mois de service en permanence de courant à kananga, le conteur réduit sensiblement soit de 14 à...

La Première ministre dévoile un ambitieux programme d’actions pour le développement de la RDC

En ce samedi 8 juin, la première ministre, Judith Suminwa, a déposé à l'assemblée nationale le programme d'actions du...

Gouvernement Suminwa – l’avertissement Kamerhe aux ministres : “celui qui ne fera pas son travail…”

Initiée par le président de l'Assemblée nationale, Vital Kamerhe, les discussions sur l'investiture du gouvernement dirigé par la Première...

La maffia se porte à merveille à la DGI, selon la CENAREF

La Cellule nationale de renseignements financiers –CENAREF- joue un rôle proactif en effectuant et en commanditant des études sur...

Crise à la REGIDESO : Vital Kamerhe promet son soutien

Mercredi dernier, une rencontre cruciale a eu lieu entre le président de l'Assemblée nationale, Vital Kamerhe, et une délégation...

Dans le cadre de ses missions: La CENAREF démantèle un réseau mafieux impliquant les agents...

La Cellule nationale de renseignements financiers –CENAREF- joue un rôle proactif en effectuant et en commanditant des études sur...

La Première ministre forge des liens avec son équipe

Une semaine seulement après la publication du gouvernement par l’ordonnance présidentielle, la Première ministre s'est rapprochée physiquement des nouveaux...