Rubrique :

RDC : après sa réélection, Tshisekedi compte renforcer la sécurité du pays face à la menace M23-RDF

La République démocratique du Congo fait face à une instabilité persistante dans sa partie orientale, avec des territoires du Nord-Kivu sous l’emprise des Forces rwandaises de défense et des rebelles du M23.

Alors que les résultats provisoires de la présidentielle étaient annoncés par la Commission électorale nationale indépendante (Céni), des affrontements ont éclaté entre l’armée congolaise et la coalition M23-RDF dans le territoire de Masisi. Cette situation alarmante a incité le président Félix Tshisekedi à réaffirmer son engagement à renforcer la sécurité du pays.

Dans son discours après l’annonce de sa réélection, le président Tshisekedi a promis que les Forces armées de la RDC (FARDC) recevraient davantage de moyens pour assurer plus efficacement la défense de l’intégrité du territoire national.

Il a souligné la mise en œuvre continue de la loi de programmation militaire à partir de janvier 2024, affirmant sa « volonté de superviser personnellement le comité chargé du suivi et de l’évaluation des programmes militaires ». Cette démarche vise à permettre aux forces armées de monter en puissance et d’acquérir les ressources nécessaires pour garantir la sécurité du territoire.

Le ministre de la Défense, Jean-Pierre Bemba, a également salué les efforts du président Tshisekedi en matière de renforcement des capacités militaires. Il a souligné que depuis l’indépendance de la RDC en 1960, Félix Tshisekedi est le premier président à avoir déployé d’importants moyens pour la formation et l’équipement de l’armée, contribuant ainsi à renforcer la sécurité de la population.

Parmi les initiatives louées figurent le programme de construction de casernes militaires, l’alignement des rémunérations des militaires sur le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et la mise en place de lois visant à renforcer la capacité défensive, dont la loi de programmation militaire et celle concernant la réserve armée de la défense.

Face à la menace persistante de la coalition M23-RDF dans l’est de la RDC, le président Félix Tshisekedi s’engage à poursuivre ses efforts pour renforcer la sécurité du pays. Ses actions visent à doter les forces armées des moyens nécessaires pour assurer la protection des citoyens et la défense de l’intégrité territoriale, dans un contexte où la stabilité de la région demeure une priorité cruciale pour l’avenir de la nation congolaise.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Informateur : l’UDPS jette des fleurs à Augustin Kabuya

Conduit par le Secrétaire général adjoint Deo Buzibu Balola, une délégation de l'UDPS a tenu des discussions fructueuses ce...

Nomination du Premier ministre : Tshisekedi dévoile la date

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a dévoilé lors d'un briefing de presse en direct de la RTNC...

RDC: Sous la direction de l’Honorable Laurent Batumona, le Regroupement politique AAAP reçu par l’informateur

Sans désemparer, les consultations initiées par l'informateur Augustin Kabuya dans le cadre de sa mission officielle se succèdent à...

Pillage persistant : le Rwanda et l’UE dans le collimateur de la RDC

Sous la présidence française de l’Union européenne en 2021, la stratégie Global Gateway a pour objectif de mobiliser 150...

Consultations : les éloges de Didier Budimbu au travail d’Augustin Kabuya

À la suite de la réception du MLC, l'informateur Augustin Kabuya a accordé une audience à l'AVC-A, dirigée par...

Majorité : reçus par Kabuya, le MLC et ses alliés réitèrent leur soutien à l’Union...

Ce mardi 20 février 2024, au Hilton hôtel, le Mouvement de Libération du Congo (MLC) et ses partis alliés...

Enfin, Sama Lukonde présente sa démission au chef de l’État

Au cours de l’audience lui accordée par le président de la république Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo ce mardi 20...

Sondage Le Peuple d’abord:Le Top 10 des personnalités qui ont le profil du Premier Ministre...

Le premier quinquennat du président de la République, Chef de l’Etat, s’est achevé avec un bilan que les Congolais...