Rubrique :

Pillage persistant : le Rwanda et l’UE dans le collimateur de la RDC

Sous la présidence française de l’Union européenne en 2021, la stratégie Global Gateway a pour objectif de mobiliser 150 milliards d’euros pour des infrastructures durables. Cependant, l’accord UE-Rwanda du 19 février 2024 suscite des inquiétudes en RDC, craignant un pillage prolongé de ses ressources minières par le Rwanda.

Le ministre congolais des Affaires étrangères, Christophe Lutundula dénonce ce partenariat, affirmant qu’il va à l’encontre des engagements de l’UE, encourageant le “pillage des ressources naturelles” congolaises par le Rwanda, malgré les réglementations existantes contre “l’exploitation illégale”.

Les enquêtes du Parlement congolais et d’organisations internationales montrent que le Rwanda tire profit des minerais stratégiques de la RDC à travers des “réseaux mafieux”. La RDC craint que le développement de chaînes de valeur avec le Rwanda n’accentue cette exploitation illicite.

Le gouvernement congolais perçoit la signature de cet accord comme “hostile”, surtout après la déclaration de la Pologne, membre de l’UE, de “fournir des armes” au Rwanda en cas d’attaque extérieure, compromettant ainsi la confiance mutuelle entre la RDC et l’UE.

La RDC attend des clarifications de l’UE sur ce “partenariat ambigu”, alors que celle-ci affirme vouloir mettre fin à “l’exploitation illégale” des richesses congolaises. Les autorités congolaises soulignent que certains minerais exploités en RDC sont liés à des groupes armés soutenus par l’armée rwandaise.

En 2017, le Parlement européen a adopté une législation contraignant les entreprises à s’assurer de l’absence de liens entre leur chaîne d’approvisionnement et les minerais de conflit issus de régions en proie à des conflits, comme le Congo.

Cette situation soulève des questions sur la pérennisation du pillage des richesses de la RDC tels que le tungstène, l’étain, le tantale ou l’or ; en dépit des réglementations en place.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Union sacrée : ce qu’on retient de la réunion du présidium

Ce samedi 18 mai, la salle des réunions du bureau privé de l'honorable Augustin Kabuya a accueilli la réunion...

Contentieux électoral au Kongo Central : le parquet général près le conseil d’Etat appelle à...

Le Ministère public près le conseil d'État, gardien des mœurs républicaines, a révélé les irrégularités choquantes des élections du...

Réunion cruciale du présidium de l’Union sacrée : revue des tickets et enjeux majeurs ce...

Le député national Augustin Kabuya a convoqué une réunion d'importance capitale avec les présidents des regroupements de l'Union sacrée...

Première journée de campagne à l’AN : le député Michel Moto mobilise la troupe pour...

Le jeudi 16 mai, le Palais du peuple était le théâtre d'une effervescence particulière, marquant le début de la...

Assemblée nationale : Kamerhe, le retour de l’homme du peuple au Palais du peuple

Depuis l'annonce de la victoire de Vital Kamerhe lors des primaires du 23 avril dernier, l'attention se tourne vers...

Sondage Echos d’opinion: Les hommes capables de diriger le Sénat sans faire ombrage au président...

Depuis le 29 avril dernier, l’on connait les nouveaux sénateurs élus par les députés provinciaux. Ce sont donc eux...

Course à la 2ème vice-présidence de l’Ass. Nat : Mboso évite l’humiliation en se retirant

Le député national Christophe Mboso, président du bureau d'âge de l'Assemblée nationale, a surpris ce mercredi en annonçant le...

Mende : pour une élection parfaite, Mboso doit se retirer

Le 15 mai, à quelques jours des élections cruciales du bureau définitif de l’Assemblée nationale, le nom de Christophe...