Rubrique :

Jules Alingete, le bras séculier de Fatshi en matière de lutte contre les prédateurs financiers

Depuis sa nomination il y a quatre ans à la tête de l’Inspection générale des finances (IGF) par le Président Tshisekedi, Jules Alingete Key s’est imposé comme un haut fonctionnaire intrépide en RDC. Sa vie en tant qu’Inspecteur général chef de service de l’IGF est tout sauf ordinaire, entouré en permanence d’un groupe de gardes du corps attentifs à sa sécurité.

Malgré les obstacles, Alingete a réussi à mettre hors d’état de nuire une quinzaine de délinquants financiers, dont d’anciens hauts responsables tels que l’ex-Premier ministre Matata Ponyo, l’ex-PCA de la Gecamines Albert Yuma, et les anciens ministres Willy Bakonga et Eteni Longondo. Ses enquêtes ont également mené à des arrestations, des empêchements de maintien au gouvernement et des blocages de contrats pour des personnalités influentes.

Il y a 48 heures, Alingete a contribué à l’incarcération de l’ancien ministre d’État en charge du Développement rural François Rubota et de l’homme d’affaires Mike Kasenga pour détournement de fonds publics, alors que l’ex-ministre des Finances Nicolas Kazadi, leur co-accusé a été autorisé à aller se faire soigner à l’étranger quittant ainsi la scène par la petite porte.

Son action a également touché d’autres hauts responsables et dirigeants d’entreprises publiques impliqués dans des malversations financières. Notamment l’emprisonnement du DG du Bceco Matondo Mbungu, le DG de la Cominière Patient Mwamba pour bradage des actifs miniers de cette entreprise publique, le DG de Fomin, le DG du Secope Delon Kampay ainsi que l’Inspecteur général à l’Enseignement primaire secondaire et professionnel, Michel Djamba.

En outre, Alingete a demandé et obtenu que l’homme d’affaires Samba Bathily ne puisse pas quitter le territoire national sans avoir fini d’installer et livrer plus de 2500 lampadaires pour 13 millions de dollars. Il a fait bloquer, pour soupçons de corruption, surfacturation et usurpation d’identité, le contrat de recensement et de délivrance des cartes d’identité de près de 700 millions de dollars entre l’ONIP et Afritech/Idemia, faisant sa part et laissant à la justice de faire la sienne comme dans tous les rapports déjà mis à la disposition de cette dernière.

Ses prouesses ont aussi été prouvées dans la revisitation des contrats chinois avec à la clé 7 milliards de dollars exclusivement dédiés à la construction des infrastructures routières dont 300 millions de dollars consacrés à l’aménagement de 63 km des rocades de Kinshasa, les premières de l’histoire du pays.

Par son leadership et celui du Président Tshisekedi, l’IGF a pu moderniser ses infrastructures avec la construction d’un siège de 8 niveaux, offrant des conditions de travail améliorées pour les inspecteurs des finances.

Cet immeuble moderne est équipé de 250 bureaux, 5 salles de réunion de 50 places à chacune, 5 cafétérias, 1 salle de conférences de 30 places à chacun, 4 ascenseurs, 50 caméras de surveillance, 1 restaurant et équipements anti-incendie, marquant ainsi une réussite pour l’IGF et son combat contre la corruption en RDC.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Les inspecteurs de l’IGF éclaboussés dans un scandale de corruption à la Gecamines : le...

De haut, semble tomber Jules Alingete, inspecteur général des finances et chef de service à l’Inspection générale des finances...

CNSS : le DG Charles Mudiay appelle à l’engagement collectif pour l’évolution

Le 14 juillet dernier, lors du discours commémoratif du sixième anniversaire de la mutation de l'ex-Inss à la Cnss,...

Le gouvernement s’engage à prendre des mesures courageuses pour réduire le coût du panier de...

Réuni mercredi 03 juillet sous la présidence de la Première ministre Judith Suminwa, le comité de conjoncture économique a...

Le garde des sceaux Constant Mutamba instaure la nouvelle procédure pour l’attribution de la nationalité...

Depuis des années, la question des étrangers obtenant la nationalité congolaise illégalement a été un sujet de préoccupation majeur. Face...

Assemblée Nationale : Joseph Bangakya annonce à Vital Kamerhe la création du REPAD !

Un nouveau réseau des parlementaires vient de voir le jour. Il s'agit du Réseau Parlementaire d'Accompagnement de la Décentralisation...

30 juin 2024: la recette de Me Clement KITENGYE-KISAKA pour l’éveil de conscience politique et...

A l'occasion du 64ème anniversaire de l'indépendance de la RDC, Me Clément KITENGYE-KISAKA s'adresse, à travers cette brève tribune,...

Portefeuille : Jean Lucien Bussa en quête de solutions pour dynamiser les entreprises publiques

Le 19 juin, à Kinshasa, le ministre du Portefeuille, Jean Lucien Bussa, a tenu une série de rencontres stratégiques...

Lubumbashi : Tshisekedi célèbre le lancement des nouveaux trains du Service national

Le président Félix Tshisekedi est revenu d'Afrique du Sud pour présider un événement majeur à Lubumbashi : le lancement...