Rubrique :

Sondage Echos d’opinion:Les leaders politiques de l’Union sacrée qui ont fortement mobilisé les populations pour la réélection de Félix Tshisekedi

Dans quelques jours; la campagne électorale lancée par la Commission électorale nationale indépendante –CENI- sur l’ensemble du territoire national va s’achever. Le 20 décembre, les Congolais iront aux urnes  pour élire le nouveau président de la République, ainsi que les députés nationaux et provinciaux. Ceux-ci ont battu campagne dans leurs circonscriptions électorales pour mobiliser les populations en leur faveur.

Au sein de l’Union sacrée de la nation, un groupe de leaders politiques se sont fortement mobilisés pour gagner plus de voix au profit du candidat numéro 20 Félix Tshisekedi. L’institut de sondage Echos d’opinion livre dans les lignes qui suivent, les noms de ces personnalités politiques qui se sont bien déployées à travers les provinces.

Gentiny Ngobila 85 %

Nul n’ignore que pendant son mandat à la tête de la ville province de Kinshasa en qualité de gouverneur, Gentiny Ngobila s’est révélé un grand mobilisateur de populations. Autorité morale du parti l’Alliance des Congolais progressistes –ACP- il avait toujours réussi tant dans la capitale, à Kisangani et ailleurs, à mobiliser à sa suite d’immenses foules dans le cadre de soutien au candidat numéro 20, Félix Tshisekedi.  Partout, l’autorité morale du parti s’est fait fort d’expliquer aux populations que le progressisme qui est l’identité de l’ACP, est conforme à la vision socio-démocrate du chef de l’État sortant. Il a mentionné d’importantes réformes qui ont eu un impact certain sur la vie sociale des Congolais. Ces réformes ont permis de quadrupler le budget national, ce qui a permis de financer le programme des 145 territoires ainsi que la construction et la rénovation des infrastructures de base. Le parti de Gentiny Ngobila a donc tout fait pour montrer aux populations que le bilan du président sortant est largement positif.

Jean-Pierre Bemba 82%

Le leader du Mouvement de libération du Congo -MLC- s’est fortement mobilisé sur l’ensemble du Grand Equateur pour sensibiliser les populations en faveur de Félix Tshisekedi. Coordonnateur de la campagne électorale dans cette partie du pays, Jean-Pierre Bemba Gombo est parvenu à mobiliser les habitants de chaque nouvelle province lors des meetings que le candidat numéro 20 a tenus au cours de ses déplacements dans le Grand Equateur. Il a administré la preuve incontestable de sa forte popularité dans cet espace politico-administratif. A cela rien d’étonnant dans la mesure où déjà en 2022, il avait effectué une tournée dans le Grand Equateur afin de préparer les esprits pour la réélection du chef de l’État à la présidentielle de 2023. Le président national du Mouvement de libération du Congo a également mobilisé à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, dans le cadre de la campagne électorale en faveur du candidat Félix Tshisekedi. Après l’étape de Bunia, il s’est rendu ensuite à Mahagi. Partout, il a affirmé son soutien à son « frère FélixTshisekedi ». Pour lui, il est impérieux de conjuguer les efforts dans l’unité pour mettre hors d’état de nuire les ennemis de la nation.

Bobo Boloko: 78%

Le gouverneur de la province de l’Equateur a mobilisé pour la réélection de Félix Tshisekedi, candidat numéro 20 pour sa vision et sa ferme volonté de réhabiliter la voirie urbaine de Mbandaka, en vue de rendre la ville  plus attrayante pour qu’elle retrouve son image d’antan d’une ville coquette. Le candidat de l’Union sacrée a tenu un grand meeting populaire dans la ville de Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Équateur. Comme dans plusieurs villes où il est passé, le candidat Félix Tshisekedi a appelé les habitants de Mbandaka à la vigilance contre «les candidats de l’étranger soutenus par un petit pays voisin. «Ils sont soutenus par le président d’un petit pays frontalier qui cause des souffrances à nos frères congolais jour après jour. Ce président utilise ces candidats pour mentir et obtenir vos voix, afin de continuer à maltraiter les Congolais», a déclaré Félix Tshisekedi.

Guy Loando 72% 

Le ministre d’État de l’Aménagement du territoire, Guy Loando peut être fier de son travail réussi pour la mobilisation en faveur de la campagne électorale de Boende, chef-lieu de la province de la Tshuapa. Le candidat n°20 a salué l’enthousiasme, mais surtout l’accueil lui réservé dans le cadre de sa tournée dans l’espace Grand Équateur. “Fils et fils de Boende, bonjour. Je vous remercie infiniment de l’accueil. En tout cas, félicitations au Grand Équateur, partout où je suis passé dans cette région, j’ai trouvé le même accueil. Comme je l’avais dit à d’autres frères, c’est une dette que vous m’avez faite. Aussi les œuvres que vous voyez jusqu’ici c’est rien. Alors je vous demande de renouveler la confiance pour que je vous donne de la joie comme il faut”, a-t-il déclaré dans son discours. Ce faisant, il a invité toute la population à aller le 20 décembre aux urnes pour voter pour le numéro 20, mais aussi pour voter pour ses lieutenants afin de parachever les œuvres qu’ils ont entamées. “Ce sont eux qui me donnent les rapports et c’est avec eux que nous construisons. C’est l’exemple du frère Guy Loando”, a déclaré Félix Tshisekedi.

Madeleine Nikomba 71%

Kisangani, ville de la RDC est sens dessus-dessous. La fièvre montait chaque minute qui rapprochait les  Boyomais de l’arrivée dans cette importante mégalopole du candidat n°20 à la présidentielle du 20 décembre. Les Boyomais se sont mobilisés comme jamais auparavant pour offrir à Fatshi Béton un accueil digne. La mobilisation était au zénith: hommes, femmes, jeunes et parfois même les vieux s’étaient massés sur la route de l’aéroport Bangboka sous la houlette de Mme Madeleine Nikomba, gouverneure de la Tshopo. A la clé, il y avait ce travail de mobilisation fait par la gouverneure Nikomba dont les réalisations sur le terrain font l’unanimité, un an environ après avoir été portée à la tête de la province. Pour les Boyomais, c’est Félix Tshisekedi ou rien.

Carole Agito 68%

Carole Agito avait longtemps planifié l’arrivée du candidat Félix Tshisekedi à Buta, chef-lieu de la province du Bas-Uélé dans le cadre de la campagne électorale. Elle avait, pour cela, mobilisé environ 32.500 électeurs pour voter en faveur du candidat numéro 20 à la présidentielle du 20 décembre. Carole Agito, candidate députée nationale numéro 15 dans la circonscription de Buta pour le compte de l’Union sacrée de la nation avait donc battu le rappel des troupes. Elle avait mis toutes les batteries en marche afin d’offrir un accueil triomphal au candidat président numéro 20. La sénatrice était dès lors très engagée dans la mobilisation pour que les 32.500 électeurs attendus dans les bureaux  de vote de Buta ville s’alignent derrière Félix Tshisekedi pour lui donner un résultat sans appel le 20 décembre 2023. Carole Agito s’appuie sur les adhésions massives à son parti politique Agir pour le Congo –AGPC- qui contrôle déjà la province du Bas-Uélé en général et la ville de Buta en particulier.

Molendo Sakombi 65%

Le meeting du candidat Félix Tshisekedi avait été bien préparé dans la ville de Lisala. Dans son discours de campagne, il a évoqué le projet de développement Local de  145 territoires  qui devrait « permettre le développement des entités et résoudre tant soit peu les souffrances de la population ». C’est ainsi que pendant son meeting, le candidat numéro 20 a demandé aux jeunes de « se mettre au travail pour ne pas s’attendre à des cadeaux mais de privilégier la valeur de la forêt qui fait la fierté de RDC à travers l’agriculture ». Félix Tshisekedi  a saisi cette occasion pour appeler la jeunesse d’être vigilante pour un contrôle citoyen sur tous les biens qui appartiennent à la communauté. Une marée humaine est venue l’accueillir du fait que 32 ans après le pouvoir du maréchal Mobutu, un président de la République foule le sol de Lisala (sa ville de naissance).
« Je suis content de vous voir venir m’accueillir et je vous promets de revenir si vous m’accordez la chance et de poursuivre les travaux que nous avons commencés», a-t-il conclu.

Jacques Kyabula 62 %

Jacques Kyabula Katwe, président du conseil provincial de la compagne électorale de Félix Tshisekedi dans le Haut-Katanga, a poursuivi son périple dans les coins et recoins de cette province, prêchant Fatshi Béton. Plusieurs milliers d’habitants ont promis l’élection à Jacques Kyabula et la réélection de son candidat Félix Tshisekedi. Dans la foulée, ces derniers scandaient « Pourquoi ne pas te voter wa Ndani », une manière pour eux de témoigner leur gratitude envers Jacques Kyabula pour ses réalisations, notamment la réhabilitation de plusieurs kilomètres de route et le rétablissement du courant électrique. Partout, Jacques Kyabula a rappelé d’aller voter le numéro 20 à l’élection présidentielle afin de consolider les acquis.

Fifi Masuka 60%

La gouverneure de la province de Lualaba, a occupé le devant de la scène en lançant sa plate-forme politique et électorale qui porte son nom. Lors de son discours prononcé en lingala devant la foule, Fifi Masuka, autorité morale, a exprimé le soutien indéfectible de sa plateforme à la réélection du candidat président Félix Tshisekedi. «Impressionnée » par le leadership du chef de l’État sortant, elle a salué ses réalisations, mettant en avant son dévouement remarquable et son engagement inébranlable en faveur du développement du pays.
En exhortant le peuple congolais à renouveler sa confiance envers le président Tshisekedi à travers un deuxième mandat, elle a souligné l’importance vitale de la continuité et de la stabilité pour favoriser de nouveaux progrès pour la nation. Il convient de noter que cette plateforme politique et électorale est désormais parmi de nombreux mouvements politiques qui ont choisi Félix Tshisekedi comme candidat pour l’élection présidentielle à venir.

Christophe Baseane : 54%

Le président de la République et candidat à sa succession lors de la présidentielle du 20 décembre 2023 a tenu un meeting à Isiro, chef-lieu de la province du Haut-Uélé. Il y a été accueilli par le gouverneur Christophe Baseane Nangaa, devant des officiels et une foule surexcité de l’aéroport jusqu’au centre-ville.
Dans son meeting tenu à l’esplanade du gouvernorat de province, le candidat n°20 a tout d’abord sensibilisé la foule sur sa candidature, avant de la rassurer de son ferme engagement de poursuivre avec le développement du pays, notamment à travers le Programme de développement local de 145 territoires.
Une fois réélu, Félix Tshisekedi a promis, de relever plusieurs défis notamment dans les secteurs des infrastructures, de l’éducation, de la santé, de l’agriculture, de l’électricité et autres. “Nous venons ici pour vous solliciter un deuxième mandat afin de consolider l’élan de développement déjà amorcé. Si vous nous refaites confiance, nous allons prolonger la gratuité de l’enseignement jusqu’au niveau secondaire. Dans notre programme de la couverture santé universelle, nous allons construire des centres de santé pour étendre la gratuité de la maternité afin de parer aux éventuels décès lors des accouchements faute d’infrastructures adéquates. Nous allons relancer l’agriculture moderne, créer des industries capables de transformer nos produits localement et donner de l’emploi aux jeunes. Ce second mandat que nous vous sollicitons sera le véritable mandat de travail “, a-t-il déclaré en lingala.
Le président de la République a promis de couronner les travaux de titan amorcés par le gouvernement Baseane Nangaa sur le plan infrastructurel, en revêtant la voirie d’Isiro de l’asphalte.
“Les routes que ouvertes par le Gouvernement Provincial, nous allons les revêtir avec du goudron”, a promis Félix-Antoine Tshisekedi.
Dans son speech, le Candidat n°20 a invité la population du Haut-Uele à la vigilance face à certaines candidatures au sommet de l’État, je cite : “les candidats de l’étranger”, sponsorisés par les ennemis de la République qui orchestrent l’insécurité dans le pays.
Par ailleurs, le chef de l’État n’est pas passé derrière les réalisations de son premier quinquennat à la tête du pays, au cours duquel les jalons ont été jetés dans le secteur de la Fonction publique avec la mécanisation de plusieurs agents, la majoration des salaires des enseignants, les avancées significatives dans la guerre de l’Est….

Sondage Echos d’opinion

dans la même rubrique

FNJ-CAFE POLITIQUE : « Il est important pour nous de nous impliquer davantage et de nous...

C’est sans doute le flambeau de la jeunesse consciente et aguerrie face aux enjeux politique de l’heure qui s’allume...

Enquête bouclée par le parquet : Okende s’est « suicidé »

Le parquet général a annoncé avoir finalisé son enquête sur la mort de l'opposant Chérubin Okende en juillet 2023,...

Formation du nouveau Gouvernement : Auprès du Chef de l’Etat, l’informateur Augustin Kabuya reçoit une...

Après avoir achevé avec succès sa mission constitutionnelle d'identifier la majorité parlementaire, l'Honorable Augustin Kabuya se voit confier, par...

RDC : après la présentation de son rapport à Tshisekedi, Kabuya reconduit informateur

Dans une série de consultations visant à déterminer la majorité parlementaire en République Démocratique du Congo, l'Informateur Augustin Kabuya...

Course au gouvernorat de Kinshasa : Pourquoi Deo Kasongo est-il victime d’une campagne de diabolisation...

À quelques jours de la fin du dépôt des candidatures au gouvernorat de Kinshasa, Deo Kasongo est victime d’une...

Informateur : l’UDPS jette des fleurs à Augustin Kabuya

Conduit par le Secrétaire général adjoint Deo Buzibu Balola, une délégation de l'UDPS a tenu des discussions fructueuses ce...

Nomination du Premier ministre : Tshisekedi dévoile la date

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a dévoilé lors d'un briefing de presse en direct de la RTNC...

RDC: Sous la direction de l’Honorable Laurent Batumona, le Regroupement politique AAAP reçu par l’informateur

Sans désemparer, les consultations initiées par l'informateur Augustin Kabuya dans le cadre de sa mission officielle se succèdent à...