Rubrique :

La Première ministre dévoile un ambitieux programme d’actions pour le développement de la RDC

En ce samedi 8 juin, la première ministre, Judith Suminwa, a déposé à l’assemblée nationale le programme d’actions du gouvernement.

Dans la soirée, elle a eu l’occasion de présenter ce programme aux députés nationaux de l’Union sacrée, membres de la majorité parlementaire. Le programme est articulé autour de 6 piliers en accord avec les 6 engagements du président de la République pour son second mandat.

La cheffe du gouvernement a souligné que ce programme vise à consolider les acquis du premier mandat du président et à accélérer le développement économique et social du pays. Le cadre stratégique de planification du document est structuré de manière à créer une synergie entre les différents piliers pour des effets complémentaires et cumulatifs.

“Il faut noter que le cadre stratégique de planification de ce document est structuré en 6 piliers…qui permettront, par leur synergie et leurs effets complémentaires et cumulatives, de consolider les acquis du premier mandat du président de la République et en suite, accélérer le développement économique et social de la RDC”, explique le numéro un de l’exécutif.

Le coût du programme est estimé à 277,066 milliards de FC, soit environ 92,9 milliards de dollars sur une période de 5 ans, avec un coût annuel moyen de 55,413,2 milliards de FC, soit environ 18,471 milliards de dollars. Ce montant reflète l’ambition du gouvernement de voir la RDC progresser sur les plans économique, social et politique au cours des prochaines années.

“Ce programme représente notre vision stratégique pour le développement économique, social et politique de notre pays pour les 5 prochaines années. Il traduit notre ferme volonté de consolider les acquis fu premier mandat de SEM Félix Antoine Tshisekedi, président de la République, en vue de parachever l’avènement d’un Congo plus unis, mieux sécurisé, avant-gardiste, à la souveraineté affirmé et prospère”, fait-elle savoir.

La première ministre a souligné que ce programme représente la vision stratégique du gouvernement pour le développement du pays, marquant une ferme volonté de consolider les acquis du premier mandat du président Tshisekedi. L’objectif est de parachever la construction d’un Congo plus uni, sécurisé, avant-gardiste, souverain et prospère.

Judith Suminwa, accompagnée de son équipe gouvernementale, prévoit de présenter en détail son programme lors de la plénière prévue pour le mardi 11 juin. Cette présentation sera l’occasion pour la première ministre de répondre aux questions des députés et d’expliquer en profondeur les objectifs et les mécanismes de mise en œuvre de ce plan d’actions ambitieux pour le développement de la RDC.

Nicolas Kayembe

dans la même rubrique

Portefeuille : Jean Lucien Bussa en quête de solutions pour dynamiser les entreprises publiques

Le 19 juin, à Kinshasa, le ministre du Portefeuille, Jean Lucien Bussa, a tenu une série de rencontres stratégiques...

Lubumbashi : Tshisekedi célèbre le lancement des nouveaux trains du Service national

Le président Félix Tshisekedi est revenu d'Afrique du Sud pour présider un événement majeur à Lubumbashi : le lancement...

Nouvelle ère à l’Assemblée nationale : bilan de la session de mars 2024

La session parlementaire de mars 2024 à la chambre basse du parlement s'est clôturée le samedi 15 juin dernier,...

Conseil des ministres : cette nouvelle gouvernance instaurée par Tshisekedi

Lors du premier Conseil des ministres de la nouvelle équipe gouvernementale de la République Démocratique du Congo (RDC), le...

ASSEMBLÉE NATIONALE: JUDITH SUMINUA PRÉSENTE UN PROGRAMME QUINQUENNAL CHIFFRE À 92,9 MILLIARDS USD

La première ministre Judith SUMINUA TULUKA a présenté ce mardi 11 juin, à l’Assemblée Nationale, le programme d’action de...

Kasaï central: Que retenir de la fourniture de desserte en courant électrique par la SNEL/...

Après 20 mois de service en permanence de courant à kananga, le conteur réduit sensiblement soit de 14 à...

Gouvernement Suminwa – l’avertissement Kamerhe aux ministres : “celui qui ne fera pas son travail…”

Initiée par le président de l'Assemblée nationale, Vital Kamerhe, les discussions sur l'investiture du gouvernement dirigé par la Première...

La maffia se porte à merveille à la DGI, selon la CENAREF

La Cellule nationale de renseignements financiers –CENAREF- joue un rôle proactif en effectuant et en commanditant des études sur...