Rubrique :

UDPS : Félix Tshisekedi enjoint Gecko Beia à se soumettre à l’autorité du SG Augustin Kabuya

Tout membre de l’UDPS qui, malgré les approches de l’unité impulsées par l’actuel leadership à la tête du parti, s’emploie à combattre le parti d’une manière ou d’une autre, est prié d’abandonner cette voie.

C’est ce qui ressort de la rencontre entre le chef de l’État Félix Tshisekedi et les fédéraux de l’UDPS qui ont pris part aux travaux de Kisantu.

Pour de telles personnes, le Président de la République, Félix Tshisekedi, autorité de référence de l’UDPS, est très formelle: « On va leur accorder une nouvelle chance de se ressaisir. Au cas contraire, ils resteront sur leur chemin, et nous on fera également le nôtre. Car, on ne s’assemble qu’avec ceux qui veulent s’assembler».

Le Président de la République l’a dit lors d’une réception qu’il a accordée ce mercredi, 11 janvier, sous la conduite du SG Augustin Kabuya, aux présidents fédéraux de l’intérieur, de l’extérieur et de Kinshasa, au bureau de la Convention Démocratique, à l’exécutif national du parti, à la coordination de l’école du parti, à la 9 ème composante de la CDP et la Commission égalité Homme- Femme de l’UDPS, laquelle réception a eu lieu au chapiteau de la Cité de l’Union Africaine.

Le Chef de l’État a révélé à ses invités qu’il éprouvait beaucoup de peines à voir le parti d’Étienne Tshisekedi, d’heureuse mémoire, être envahi par un climat de tension persistante. C’était, a-t-il expliqué, avec un sentiment d’impuissance que je l’ai reçu, puisque la Constitution m’interdit d’exercer activement au sein du parti.

Et de poursuivre : « cependant, grande était ma joie lorsque le Secrétaire Général Augustin Kabuya m’avait parlé du projet de la tenue de la session extraordinaire de la CDP à Kisantu. C’était une merveilleuse nouvelle. Car, les choses se sont finalement déroulées de manière admirable. C’était une véritable fête de famille, quoiqu’il reste encore des récalcitrants à qui il faut accorder encore un temps de sursis», fin de citation.

Comme on le voit, le Président Tshisekedi a de manière exceptionnelle exprimé son soutien aux résolutions issues de la session extraordinaire de Kisantu ayant fait de lui  » Candidat président de l’UDPS à la présidentielle de 2023″ et ayant renforcé le leadership du SG Augustin Kabuya à la tête du parti.

Il sied cependant de noter que peu avant l’intervention du Président de la République, plusieurs représentants des structures du parti citées ci-dessus ont tour à tour pris la parole pour exprimer leurs vœux les meilleurs au Chef de l’État, mais aussi d’affirmer la ferme conviction de l’UDPS à soutenir les efforts consentis par le Président de la République pour restaurer la sécurité à travers le pays, plus particulièrement dans la partie Est, combattre la corruption, le détournement des deniers publics et toutes sortes d’antivaleurs.

Parmi les intervenants, il y a notamment le Président Fédéral Inana, le Président Banu Seya de la CDP, la Secrétaire Nationale Célestine Mansaka, du Président fédéral Claude Kabala, du Président fédéral Siradje, du Président fédéral Abasi Menaçant et bien d’autres.

Le Chef de l’État a aussi exprimé ses vœux à l’assistance pour le nouvel an. Il s’est félicité de la détermination et la force qu’a fait montre son Parti pour l’accompagner à vaincre le mal dans le pays. Car, a-t-il déclaré, tout était planifié pour maintenir le Congo dans une position de faiblesse et de dépendance. Le pays avait reculé très loin de plusieurs années (…). Mais vous pouvez en être sûrs que le pays est sauvé, réellement sauvé. Il revient à nous de conduire le  »bateau Congo » et de le placer comme leader des nations en Afrique et un des pays leaders au monde.

Sachez que le pays avait été complétement démoli, à telle enseigne que j’ai eu au début un sentiment de désespoir. Mais un jour, j’ai pensé au programme de 145 territoires auquel nous avons associé la BCECO, le PNUD et autres. Ces agences reconnues mondialement ont, entre autre, la mission de recruter des entreprises qui devront réaliser des travaux dans le cadre de ce programme dont la construction des bâtiments administratifs dans chaque territoire, la construction des écoles, routes, Centres de santé, etc. Les moyens sont là pour financer la première et la seconde phase du projet. 1,450 milliards de dollars sont disponibles pour l’ensemble du pays en raison de 10 millions de dollars par territoire.

Je peux vous rassurer ici que nous sommes dans la bonne voie (…). Nous avons déjà la victoire, elle doit être convertie en une réalité, en une victoire totale. Seulement, vous devez vous armer de la patience et des stratégies», fin de citation.

C’est tard dans la soirée que le Président de la République a terminé avec ses hôtes. Le Secrétaire Général Augustin Kabuya l’a accompagné à sa sortie.

Avec LIBERTÉ PLUS

dans la même rubrique

RDC – Processus électoral : Martin Fayulu se range derrière la diaspora congolaise pour exiger...

À travers un message rendu public sur son compte Twitter, ce mercredi 29 mars, le coordonnateur de la coalition...

Vital Kamerhe attendu ce jeudi à Bukavu pour son enrôlement !

Michel Moto, Directeur de la communication et porte parole de Vital Kamerhe vient d'annoncer via son compte tweeter l'arrivée...

Udps: La Première Dame Denise Nyakeru invite les femmes à concourir aux scrutins de 2023

Les femmes de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) ont été invitées vendredi, par la Première...

Kisangani : la nouvelle pique de Corneille Nangaa à Denis Kadima

Accompagné d'une foule nombreuse composée essentiellement des militants de son parti politique Action pour la Dignité du Congo et...

Sondage Echos d’opinion : Pour leur loyauté et fidélité au chef de l’Etat 10 personnalités...

Soucieux de mettre en œuvre sa vision politique, le président de la République Félix Tshisekedi avait estimé opportun de...

Aimé Boji Sangara maintenu au budget: son expertise a payé !

Au terme de l’ordonnance présidentielle portant remaniement du gouvernement Sama Lukonde II, Aimé Boji Sangara, a été maintenu à...

François Kabulo Mwana Kabulo nommé ministre des sports

Une nouvelle ère débute au sein du sport congolais.Reconnu pour son timbre vocal au commentaire des événements sportifs diffusés...

Le martyr de Corneille Nangaa : abus de pouvoir signé Dénis Kadima !

Depuis quelques heures, Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante –CENI-, est dépouillé de tous ses...